A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Portugues_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Polski_ Portugues_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021 | of 2022 | of 2023

(fr) ACG [GBR] - La dérive autoritaire du gouvernement conservateur (en)[traduction automatique]

Date Thu, 7 Dec 2023 13:41:25 +0000


Maintenant que la poussière est un peu retombée, avec le départ de Suella Braverman, retour sur la dérive autoritaire du gouvernement conservateur. La tentative d'interdire la manifestation de solidarité avec la Palestine le 11 novembre, en utilisant des invectives contre les «marches de la haine», l'antisémitisme présumé et la possibilité de troubles civils, doit être considérée dans un contexte international. ---- Début octobre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin demande aux préfets de France d'interdire toutes les manifestations pro-palestiniennes. Il a déclaré que «les manifestations pro-palestiniennes, parce qu'elles sont susceptibles de générer des troubles à l'ordre public, doivent être interdites». Une manifestation a été organisée le 19 octobre. La veille, le Conseil d'Etat, après un appel déposé par le Comité Action Palestine, a jugé que les manifestations pro-palestiniennes ne pouvaient être interdites par une ordonnance générale de Darmanin et devaient être soumises à la décision des préfets au cas par cas. Auparavant, la police avait utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser deux manifestations de solidarité avec la Palestine le 12 octobre. Une grande manifestation de 30 000 personnes a eu lieu à Paris le 18 octobre, reprise par des manifestations dans toute la France. Le régime Macron a été contraint de reculer et d'autoriser les manifestations, qui ont culminé avec des manifestations massives le week-end du 11 et 12 novembre, avec de nombreuses manifestations plus modestes dans les villes et villages de toute la France. Le régime Macron a été contraint de reculer. Aujourd'hui, Macron est passé d'un soutien pur et simple à Israël à des appels à un cessez-le-feu. Cela est du à la position précaire dans laquelle se trouve le régime Macron. Le refus massif de reconnaître l'interdiction aurait entraîné des troubles civils à grande échelle, ce dont Macron n'a pas besoin.

Des interdictions similaires ont été appliquées aux manifestations de solidarité avec la Palestine en Autriche et en Allemagne. À Rome, la police a attaqué une manifestation pro-palestinienne à coups de matraque. Tout cela est conforme à l'alliance que ces pays - le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie - ont avec Israël et à leur désir de réprimer toute opposition à cette alliance. La façade de la démocratie bourgeoise - liberté d'expression et liberté de réunion - commence à être balayée de la scène alors qu'une série de crises se conjuguent pour ébranler les fondements du capitalisme.

Ici au Royaume-Uni, cela peut être constaté avec les attaques contre les militants d'Extinction Rebellion et de Just Stop Oil, avec des raids et des arrestations préventives et des condamnations draconiennes.

Cela se voit dans les nouvelles lois sur les grèves dans le secteur public, qui imposent aux ambulanciers et au personnel de sécurité des frontières de fournir un niveau minimum de service pendant une action revendicative. Cela permettra aux employeurs d'émettre des avis de travail au personnel pour qu'il se présente au travail afin de maintenir des niveaux de service minimum. Les syndicats ont été avertis qu'ils s'exposeraient à des amendes pouvant aller jusqu'à un million de livres s'ils n'encourageaient pas leurs membres à se conformer à ces ordonnances. Cela donnera aux bureaucrates syndicaux une excuse supplémentaire pour saboter toute action revendicative populaire.

Les lois et les nouveaux pouvoirs censés contrer «l'extrémisme», comme la loi sur la police de 2022 et la loi sur l'ordre public de 2023, ainsi que les abus massifs du programme Prevent, sont de plus en plus utilisés pour étouffer la dissidence et les protestations. Le département de mise à niveau dirigé par Michael Gove avait également appliqué une nouvelle définition de l'extrémisme, qui s'étend bien au-delà du djihadisme islamiste: «L'extrémisme est la promotion ou l'avancement de toute idéologie visant à renverser ou à saper le système de démocratie parlementaire du Royaume-Uni, ses institutions et valeurs." Si elle était pleinement appliquée, cela affecterait un grand nombre d'organisations et de groupes, y compris le Groupe communiste anarchiste et d'autres organisations anarchistes.

Au milieu de la fureur du 11 novembre à Londres à propos des troubles perpétrés par l'extrême droite, beaucoup ont oublié que la police métropolitaine avait imposé des zones d'exclusion à Whitehall, Horse Guards Parade, le champ du souvenir de l'abbaye de Westminster et d'autres zones, interdisant celles de la Palestine. marche de solidarité à partir de ces endroits. Le Met a averti que toute personne soupçonnée de faire partie ou d'être associée à la manifestation pro-palestinienne tentant de se rassembler dans les zones d'exclusion proches de la région de Whitehall serait arrêtée. En outre, le Met a imposé la fin de la marche et des discours à 17 heures, avec des zones d'exclusion supplémentaires à Trafalgar Square et Piccadilly Circus.

Le Met disposait également de pouvoirs supplémentaires pour rechercher des armes chez les personnes.

Les manifestations de solidarité avec la Palestine du 21 octobre et du 11 novembre ont connu une forte participation. Parmi eux, un grand nombre de jeunes.

Nous entrons maintenant dans une période de guerre entre différents blocs impérialistes, comme on l'a vu avec l'Ukraine et Israël-Palestine, le conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, les bombardements des Kurdes par la Turquie, les bombardements américains contre les bases iraniennes en Syrie et les rafales de sabres américaines croissantes. contre la Chine. À cela s'ajoutent une aggravation de la crise climatique et une atteinte croissante au niveau de vie dans de nombreux pays.

Le grand nombre de manifestants dans le monde entier pour exprimer leur solidarité avec les masses palestiniennes démontre un rejet généralisé de la campagne de guerre, malgré les critiques qui pourraient être formulées à l'égard de certains éléments des marches. Cela démontre également ici au Royaume-Uni un rejet généralisé de l'autoritarisme croissant du gouvernement conservateur et de son virage vers la droite radicale.

https://www.anarchistcommunism.org/2023/11/16/the-authoritarian-drift-of-the-conservative-government/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe https://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr