A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Portugues_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Polski_ Portugues_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021 | of 2022 | of 2023

(fr) Courant Alternatif #335 (OCL) - Édito: Ni Hamas, Ni-tanyahou

Date Thu, 7 Dec 2023 13:40:47 +0000


Il y a quelques temps déjà, G. Darmanin estimait que les incantations anti Le Pen ne suffisaient plus pour lutter contre le RN. Il est vrai qu'il s'agissait alors, élection oblige, de voter pour E. Macron. Ensuite, lors d'un débat face à la candidate du R.N, il la caractérisait de «molle et d'ennemi de la république» reprenant le vocable de l'ex ministre Ch. Castaner. Voici peu c'est la première ministre E. Borne qui s'est faite reprendre par le Président après avoir traité le R.N «d'héritier de Pétain». Ces voltes face ou ces "en même temps" chers au président, qui -lui- célèbre Pétain et Mauras, n'ont pas empêché macronistes, droite républicaine, et extrême droite de défiler ensemble pour "la défense de la laïcité, de la république, et contre l'antisémitisme". Un «arc républicain» qui va des centristes aux zemmouriens auxquels se sont joints le PS, les verts et le PC. Hypocrisie que ce rassemblement, qui masquait mal le soutien inconditionnel à Israël et à Netanyahou, après la précipitation de certain-es à se rendre dans l'état hébreu. Malgré ses différents, la bourgeoisie s'est retrouvée et a défilé au son des tambours de la LICRA (ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme). Démocrates et républicains, qui interdisaient tant bien que mal, les manifestations et stigmatisaient toute velléité de soutien aux palestiniens, sous le fallacieux prétexte de troubles à l'ordre public, ou de déclarations antisémites. Malgré cela, une résistance a vu le jour en France, dans le monde, rappelant que les palestiniens sont colonisés et pourchassés depuis 1948. Qu'aujourd'hui, Gaza est, sous les bombes nuits et jours (14000 morts), et que les gazaouis sont privés de tous les besoins élémentaires. Qu'en Cisjordanie, ils sont tués par les colons avec la complicité des soldats de Tsahal (200 morts) et que dans le désert israélien du Néguev où tombent aussi les roquettes du Hamas, 35000 bédouins sont chassés, déplacés pour y installer des colons juifs et des installations militaires.

L'union soviétique stalinienne effondrée en 1991, les bourgeoisies impérialistes, n'ont eu de cesse, de mener des guerres et de semer la désolation et le chaos, en Irak, Afghanistan, Syrie, Libye etc... Voici peu, ces mêmes occidentaux, malgré leurs divergences ou confrontations d'intérêts, se retrouvent encore derrière les USA et l'OTAN dans une union contre la Russie en soutenant et réarmant l'Ukraine (certes agressée), mais aussi en remilitarisant à outrance les pays européens. La Finlande a adhéré à l'OTAN, la Suède est en cours, et l'on voit les budgets militaires de chaque pays s'envoler au détriment des budgets sociaux. Aujourd'hui, ces démocraties suivent de nouveau l'oncle SAM au Moyen-Orient. Ils donnent carte blanche à Israël pays d'apartheid, et à Netanyahou d'assurer la sécurité de l'État hébreu depuis l'attaque barbare du 7 octobre par le Hamas. J Biden déclarera: «Israël est un partenaire fondamental dans la région». En effet, au Moyen-Orient les tensions sont exacerbées, d'une part avec les Russes présents en Syrie, d'autre part avec le Hezbollha qui menace Israël depuis le Liban, et aussi l'Iran qui s'est rapprochés de la Russie et la Chine. On peut comprendre J. Biden.: «S'il n'y avait pas Israël, les États-Unis devraient inventer un Israël pour défendre ses intérêts dans la région». Effectivement, ce pays est la place forte avancée de l'impérialisme occidental au Moyen-Orient d'où provient 40% du pétrole consommé dans le monde, mais est aussi la tour de guet sur le canal de Suez, une voie maritime majeure où transite le commerce mondial. Nous retrouvons donc l'Occident colonialiste et impérialiste donnant un blanc-seing à un gouvernement d'extrême droite suprémaciste qui, suivant la politique de ses prédécesseurs dénie tout droit d'existence au peuple palestinien. Que peuvent donc, dans ce contexte, valoir les palestiniens pour les occidentaux?

Notre solidarité envers les palestiniens, les morts de Gaza, de Cisjordanie s'étend aussi à ceux du Yémen, du Soudan... Les réfugiés palestiniens chassés depuis 1948 doivent nous rappeler ces millions d'hommes et de femmes exilés qui trouvent la mort dans les déserts subsahariens où dans la méditerranée, obligés de fuir la misère et les guerres que lèguent les colonialistes, et les impérialistes. Quant aux rescapés, quand ils ne sont pas vampirisé par les passeurs, ce sont nos démocrates et républicains, de Paris, Rome ou d'ailleurs, qui se chargent de leur faire payer le prix fort de leur séjour ou de leur asile. Ils sont parqués dans des camps, retenus dans des centres. Ils sont expédiés, sous-traités comme des marchandises vers des pays tiers tels le Rwanda ou l'Albanie. En Europe, les gouvernements durcissent les lois et répriment.

En France, la nouvelle loi Darmanin, revue par le Sénat, porte atteinte à la dignité et au mieux vivre de ceux qui choisissent la France comme terre d'asile. Une loi qui durcit leurs conditions de vie et restreint leur accès aux soins. En France la véhémence et l'engouement pour condamner l'antisémitisme -qui doit être aussi combattu- affiché par les politiciens, ne peuvent faire oublier le racisme ambiant, les mesures, les déclarations xénophobes et les amalgames entre islamistes et envahisseurs ou fauteurs de troubles.

Nous assistons à une escalade des impérialismes qui conduit les bourgeoisies à se rigidifier vers le tout sécuritaire, la militarisation et le nationalisme. Nous assistons à une attaque du Capital contre l'ensemble des opprimés mais aussi de la classe ouvrière. Autant de terreaux fertiles pour l'extrême droite. Ainsi, que cela soit à Gaza sous les bombes ou traqués par les colons et Tsahal en Cisjordanie, que cela soit dans les camps d'Italie de Grèce ou d'ailleurs, dans les rues de Rome, Paris ou Tel-Aviv, nous restons solidaires des opprimés contre les oppresseurs, et des exploités contre leurs exploiteurs.

Pour cela, nous devons combattre la barbarie et le chaos que sèment les bourgeoisies, en attisant les haines à Paris, Gaza ou Tel-Aviv. Qui, au nom des diverses idéologies étouffent les peuples et les conduisent à s'entre-tuer pour leurs profits.
Autant de raisons pour dire: Ni Hamas, Ni-tanyahou. Non aux colonialistes, Non aux impérialismes.

Caen le 21 11 2023.

++++
Rectificatif

Une erreur s'est glissée dans l'Édito du n° 334 de Courant Alternatif. p.3 "des villages bédouins dans le Sinaï." Les villages bédouins en question se situent plutôt dans le désert du Néguev, région sud d'Israël.

https://oclibertaire.lautre.net/spip.php?article4000
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe https://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr