A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

(fr) Federación Anarquista Santiago[Chili]: Lettre d'opinion (ca, de, en, it, pt)[Traduction automatique]

Date Sat, 11 Sep 2021 17:52:02 +0100


Le processus de restitution, comme nous l'avons indiqué, vient oxygéner le pacte juridico-institutionnel bourgeois affaibli, à tel point que Fernando Atria, champion de la nouvelle constitution, large front et avocat de la défense des entreprises transnationales, indique clairement que ce processus arrive de reconstituer le pouvoir de l'État, donc d'imposer la Paix sociale du bloc dominant au moyen de laquelle il est possible de légitimer le système de domination. ---- D'après ce qui précède, certains secteurs que l'on appelle la gauche révolutionnaire ont sacrifié des années de travail social et populaire à la poursuite du projet électoral et institutionnaliste, cherchant dans l'organe constitutionnel à façonner le projet populaire. Pour nous il est clair que le projet populaire ne passe pas par ces instances, un exemple en est la manière dont le consensus démocratique s'est imposé, neutralisant les positions de classe et laissant des scènes ridicules comme le Front large permettant une vice-présidence à l'extrême droite ou avoir l'aide de camp de Pinochet à la commission des droits de l'homme.

En revanche, face à la crise déchaînée, le système politique corrige ses propres positions vers le centre, les trois principales candidatures présidentielles (Sichel, Boric et Provoste) ayant le constat même que le bloc dominant cherche à désactiver par consensus et la coercition du conflit de classe. Avec cela, notre analyse est réaffirmée, qui soulignait en juin que dans le territoire dominé par l'État du Chili, il n'y a pas de processus de «gauche», mais plutôt une volonté de changement sans sens de classe ni de rupture, une claire l'exemple en est le projet déjà avorté de «La Liste du peuple», où la logique personnaliste étouffait l'articulation collective et sa capacité à proposer un projet contestataire, ces derniers étant remplacés par des éléments identitaires qui leur donnaient une faible cohésion.

En outre, le processus d'institutionnalisation a également ébranlé la lutte pour les prisonniers politiques, où les manoeuvres les plus répugnantes ont été utilisées pour séparer les «bons» et les «mauvais» prisonniers politiques, une situation confirmée avec la visite du tristement célèbre collaborateur de la répression. Gabriel Boric, qui par sa visite à la prison de Santiago 1 cherchait à mettre l'accent sur le mouvement de libération des prisonniers politiques et à isoler les positions anti-carcérales, vidant la lutte de son contenu. En tant que Fédération anarchiste de Santiago, nous comprenons que notre combat est contre la société carcérale qui est une menace constante pour la classe opprimée, car chaque effort communautaire qui lutte pour une vie digne est une cible pour les mécanismes de répression, d'enfermement et de torture de l'État. , D'autre part, nous avons vu comment le processus inflationniste rend la vie de plus en plus chère. La nourriture et les services de base ont considérablement augmenté leur prix, affectant clairement notre classe, qui a vu notre existence devenir chaque jour plus précaire. Cependant, notre position ne doit pas être passive, mais nous devons plutôt renforcer nos efforts d'organisation, en renforçant d'une part les réseaux d'approvisionnement et les instances de solidarité qui nous permettent de survivre dans ce contexte complexe, et d'autre part, soulever des protestations contre la pénurie de nourriture.

En somme, notre engagement est de continuer à construire une communauté organisée en dehors du cadre institutionnel, en pariant de toutes nos forces sur la continuité du cycle de la révolte, que nous comprenons non pas comme quelque chose de linéaire, mais plutôt comme un processus contradictoire d'avancées et de reculs où le la centralité est de renforcer et d'étendre l'organisation populaire, en pariant sur la gestion communautaire d'une vie digne. De même, nous saluons les efforts d'articulation de notre classe, où de la mer à la chaîne de montagnes, du désert à la Patagonie, les organisations sociales, les assemblées territoriales, les réseaux d'approvisionnement, les groupes de femmes et de dissidents sexuels, les bibliothèques populaires, les groupes de défense du territoire et de la nature , médias de contre-information, groupes de propagande, etc., On leur a confié la tâche de construire des programmes dans la poursuite du développement du mouvement populaire avec une plus grande capacité de lutte et d'organisation. En tant qu'organisation, nous pensons que c'est ainsi: l'organisation, la lutte et l'action directe sont les outils que, en tant que classe, nous devons promouvoir, afin de construire le pouvoir révolutionnaire autogéré à travers lequel nous pouvons augmenter notre capacité à répondre aux la précarité de la vie et le maintien de l'Etat d'Exception Permanente.

Pour cette raison, nous marchons aux côtés des peuples qui se battent au jour le jour, non pas à partir du slogan ou du slogan, mais dans les territoires, construisant une communauté en ignorant les chants des sirènes du processus de restitution, ses défenseurs et ses faux détracteurs. L'appel est de continuer à approfondir le processus d'apprentissage politique populaire en cours depuis le furieux octobre 2019, en renforçant l'organisation de base, en nous articulant par programme en tant que classe opprimée et en développant des méthodologies horizontales et une action directe au sein des communautés en difficulté.

AVANCEZ LA GESTION COMMUNAUTAIRE POUR UNE VIE DIGNÉE!
LIBERTÉ DE LXS PRESXS POLITICXS!
POUR RACINER L'ANARCHISME!

#acciondirecta  #autogestivo  #autogestion  #anarquia  #anarchy
#LibertadParaLosPresosPoliticos  #protagonismopopular #santiagodechile
#LibertadALosPresosDeLaRevuelta  #LibertadALxsPresxsPoliticxs
#libertadalxspresxsdelarevuelta  #instagood  #instachile_

https://www.facebook.com/fasanarquista/posts/864168760890457
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe https://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr