A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkurkish_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021 | of 2022 | of 2023 | of 2024

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) Monde Libertaire - Des idees et des luttes: Makhno, la révolte anarchiste 1917-1921

Date Sat, 2 Mar 2024 17:10:20 +0000


Terre et liberté ---- Il est des noms qui constituent des mythes. Celui de Nestor Makhno est de ceux-là. De 1917 à 1921, se développa dans le sud de l'Ukraine une insurrection paysanne d'inspiration anarchiste menée par un simple ouvrier agricole. Le mouvement de Makhno reçut l'adhésion massive et spontanée des habitants. «Terre et Liberté», ce vieux slogan du populisme russe prend tout son sens sur cette steppe, dans cette conjoncture exceptionnelle pour reprendre l'introduction du livre d'Yves Ternon, Makhno, la révolte anarchiste 1917-1921, publié aux éditions Les Belles lettres en 2024. A l'instar de la Commune de Paris, de la Catalogne de 1936, la société, rurale en l'espèce, s'organise suivant les principes de l'autogestion mais sous la pression des agressions permanentes des troupes blanches puis rouges, ces femmes et ces hommes eurent à mener, pour survivre, une guerre de guérilla qui épuisa leurs forces et fit obstacle à leurs projets d'organisation sociale.

L'imposture bolchevique démontrée

Ce mouvement, la Makhnovchtchina, fait tomber le masque des bolcheviks et démontre l'imposture: la récupération de soviets, l'instauration d'une dictature contre la volonté des masses paysannes. On peut lire à cet effet le livre de Jacques Baynac, La Terreur sous Lénine paru aux éditions L'Echappée en 2024 (Cf. podcast émission Au fil des pages sur Radio libertaire 14 février 2024). Pour Yves Ternon, Makhno est l'homme en trop, celui qui dérange car issu du peuple, paysan, il gêne. Un autre discours, un autre projet de société étaient donc possibles à l'opposé de ceux des bolcheviks appuyés dès le 7 décembre 1917, sur la Tchéka, leur police politique. Le présent ouvrage retrace tout d'abord comme une fresque héroïque, l'histoire du mouvement makhnoviste. «Puis, il en définit les lignes de force à travers une analyse des mentalités paysannes ukrainiennes avant de le restituer dans le contexte de l'enjeu politique, à savoir, la conquête du pouvoir en Ukraine dans une période de vide social sans précédent dans l'histoire et qui crée l'opportunité unique de tenter des expériences jugées utopiques en d'autres circonstances.»

Indéniablement, il y a du souffle dans le texte. Yves Ternon est passionné par ce personnage, Nestor Makhno. La prison fut son université, il lit, rencontre des prisonniers politiques. De retour chez lui, il s'organise et organise la lutte. Son peuple, les paysans, son terroir, le village, son but, l'unité des paysans, indépendamment de «toute institution gouvernementale». Ouvriers et paysans, «deux classes de travailleurs s'entendraient ainsi dans ce but commun: enlever à l'Etat tout pouvoir dans les fonctions publiques, abolir son autorité sociale, bref, le supprimer.» Pour défendre ce peuple, il va organiser la guérilla, fondée sur la mobilité, l'attaque à l'improviste avec 30 000 hommes actifs et 70 000 réservistes. La vitesse, la surprise, la ruse supplantent la supériorité technique. Ces manoeuvres sont décrites dans le livre Les routes de Nestor Makhno, Manuscrit du chef d'état-major de l'Armée Révolutionnaire Insurrectionnelle d'Ukraine de Viktor Belach et Alexander Belach publié en 2022 chez Acratie (Chronique Des idées et des luttes 29 mai 2022).

Contre tous!

En 1918, le traité de Brest-Litovsk livre l'Ukraine aux puissances centrales, à la Rada nationaliste. Makhno déploie ses troupes, combat les blancs et les rouges. Cependant le rouleau compresseur est en marche, Trotsky se déchaîne, la presse parle déjà d'anarcho-bandit, un grand classique chez les bolcheviks, les opposants sont des bandits... On réalise des faux, on créera l'odieuse réputation d'un Makhno antisémite. Rien de plus faux! En janvier 1920, il est déclaré hors-la-loi. Un paria poursuivi, plusieurs fois blessé. Fin aout 1921, il doit quitter son pays et se réfugier en France, à Paris où il décède en 1934 et ses cendres reposent au Père-Lachaise.

Yves Ternon resitue le mouvement makhnoviste dans la tradition anarchiste russe, Bakounine, Kropotkine, les revues et les groupes sur tout le pays. Lénine marque une grande hostilité à l'égard des anarchistes. La répression est féroce. Rappelons-nous Kronstadt. Voline se réfugie dans le sud de l'Ukraine mais les anarchistes de la ville ont du mal à comprendre ceux de la campagne. «Il y a chez le paysan ukrainien un fond d'anarchisme spontané, que son esprit rebelle, sa capacité d'auto-organisation, sa passion de l'individualisme se sont incarnés dans la Makhnovchtchina.»

A Paris, dans la misère qui est la sienne, Makhno tente de réfléchir à une plateforme d'action, il n'est pas individualiste, il souhaite une révolution sociale, une organisation. Durutti comprend Makhno et, durant la guerre d'Espagne, s'en inspire pour l'organisation de sa colonne en Aragon. Nous en reparlerons. Yves Ternon établit un lien avec Zapata au Mexique. Puissions-nous définitivement tordre le cou à cette odieuse rumeur de l'antisémitisme supposé de Makhno véhiculée par les bolcheviks et leurs séides. Un texte de V. Litvinov écrit en 1982, édité en 1984 par le groupe Fresnes-Antony de la Fédération anarchiste et annexé au livre d'Yves Ternon démonte cette accusation autant sinistre que fallacieuse. Nestor Makhno faisait bien partie de celles et ceux qui se battaient pour «une liberté sans rivage» selon l'expression du communard Jules Vallès.

* Yves Ternon
Makhno, la révolte anarchiste 1917-1921
Ed. Les Belles lettres, 2024

https://monde-libertaire.fr/?articlen=7708
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe https://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center