A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021 | of 2022

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) UCL Saguenay - Ni Staline, ni PQ: Réponse au Parti communiste du Québec

Date Sun, 9 Jan 2022 18:52:36 +0000


On nous a fait part d'un texte écrit par des militants de l'aile jeunesse du Parti communiste du Québec (PCQ) intitulé Qui détient le pouvoir? réponse au Collectif Emma Goldman[https://www.pcq.qc.ca/Dossiers/Autres/Archives/page_article.php?article_id=7257]. Article écrit à la suite de la publication de notre texte Qui cancel qui?[https://ucl-saguenay.blogspot.com/2021/12/qui-cancel-qui.html]---- Mais qu'est-ce que le PCQ? ---- Il semblerait qu'après avoir quitté Québec Solidaire pour appuyer le Parti québécois (PQ) des «camarades» Péladeau et Lisée (1), l'aile jeunesse aurait découvert les écrits de Mario Bachand (FLQ) et du stalinien Enver Hoaxa. Pour rappel, ce dernier fut le Premier ministre de l'Albanie pendant plus de quarante ans, était un disciple de Staline et mena un régime totalitaire au pays de l'aigle bicéphale. À la rigueur, si illes se revendiquaient de Trotski (coucou les ami.e.s), mais non, illes se disent léninistes et citent le petit père des peuples (Staline). Alors, il est bien difficile d'affirmer que nous sommes camarades. Dans leur parcours quelque peu chaotique, il y demeure une constante: le nationalisme et leur projet interclassiste, soit l'indépendance/l'autonomie politique du Québec.

«La bourgeoisie nationaliste a peut-être quelques journaux, et a temporairement repris le «contrôle» de l'État provincial, mais dans les faits, c'est une catégorie mourante, qui pousse ses derniers souffles.» affirment les nouveaux zélotes de Staline dans leur texte Qui détient le pouvoir? réponse au Collectif Emma Goldman. Il faudrait peut-être leur rappeler que la bourgeoisie ne représente pas un bloc monolithique, qu'elle est traversée par des intérêts contradictoires, voire antagonistes. Les faiseurs d'opinions que nous décrivons comme l'élite nationalo-conservatrice sont des employés du groupe Québecor qui est propriétaire de la chaîne de télévision la plus regardée et des journaux les plus lus au Québec. Ce groupe représente une fraction des intérêts de la bourgeoisie que l'on appelle parfois le Québec inc. De plus, sur la scène internationale, ces fractions de la bourgeoise nationale sont représentées par les Zemmour et Le Pen en France, Trump aux États-Unis, Bolsonaro au Brésil, Orban en Hongrie, Erdogan en Turquie, les frères Kaczynski en Pologne et Poutine en Russie pour ne nommer que ceux-ci , nous apparaissent tout sauf mourants.

Ce que nous avons cherché à démontrer dans notre texte Qui cancel qui? c'est que le phénomène de la cancel culture existe, mais qu'il n'est pas seulement là où les faiseurs d'opinion le pointent. Lorsque les propriétaires de RNC média, qu'on ne peut taxer d'être des wokes, fait de la pression et réussissent à faire fermer la page Facebook des camarades de Sortons les radios-poubelles de Québec, personne à droite ne crie à la censure. Mais pourtant, c'est bien une atteinte flagrante à la liberté d'expression.

La journaliste et autrice féministe Judith Lussier écrit dans Annulé (E) Réflexions sur la cancel culture: «Des gens sont censurés, désinvités, licenciés, non publiés, humiliés, critiqués et harcelés et ce depuis la nuit des temps. Ce qui a changé[...]c'est que maintenant, les personnes en situation de pouvoir n'échappent plus nécessairement à ces possibilités[...]Pour des gens qui ont été habitués à dominer sans partage l'espace public, le choc est absolu.» (Lussier, p.21)

N'en déplaise à une certaine gauche, il existe bien des oppressions outre l'oppression capital/travail.

«Si les entreprises adhèrent à certaines causes, c'est d'abord parce que c'est payant pour elles.» (Lussier, p.114) affirme Judith Lussier. En effet, comme le veut l'adage: «Parlez-en bien, parlez-en mal, mais parlez-en» et comme les gens sur les différents médias sociaux sont vites sur l'indignation, les entreprises sont certaines d'en ressortir avec une visibilité accrue et ce presque gratuitement. Mais discréditer ces voix maintenues dans la marginalité uniquement sous cet aspect, représente une belle façon de garantir à la majorité historiquement dominante le maintien de ses repères et dans une certaine mesure de ses privilèges.

Le problème ne réside pas dans le fait que des personnes ou groupes marginalisés utilisent leur droit d'expression pour faire la lumière et dénoncer un langage ou des comportements problématiques, mais bien «les organisations qui prennent des décisions en fonction de calculs bien sommaires» (Lussier, p.150). Elles devraient se poser quelques questions au lieu de simplement balayer le problème en dessous du tapis. Ce que nous devons faire c'est d'entendre ces voix, d'être à l'écoute de ce qu'elles demandent et surtout d'être de meilleurs allié.e.s.

1. André Parizeau, qui a été chef du PCQ pendant plus de 20 ans, d'abord de 1998 à 2005 comme chef du Parti communiste du Québec affilié au Parti communiste du Canada et ensuite du nouveau Parti communiste du Québec créé après une scission en 2005, s'est présenté au Bloc québécois comme candidat dans Ahuntsic-Cartierville.

Bibliographie:

Lussier Judith, Annulé(e) réflexion sur la cancel culture, Les éditions Cardinal, Montréal, 2021, 254 p.

http://ucl-saguenay.blogspot.com/2022/01/ni-staline-ni-pq-reponse-au-parti.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe https://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center