A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) CNT-AIT - A propos de la liberté d'installation ...

Date Wed, 21 Jul 2021 18:33:22 +0100


Jean Luc Mélenchon a dit en 2016: «Je n'ai jamais été pour la liberté d'installation[des travailleurs migrants]et je ne vais pas commencer aujourd'hui. Mais est-ce que s'il venait 10.000 médecins s'installer en France, ce serait une chance? Oui». ---- Je ne sais pas si ce serait une chance pour «la France» (c'est quoi d'abord «la France»? ) par contre je sais que pour le pays d'origine c'est une malchance que de voir fuir ses médecins et ses personnels soignants qualifiés. Déjà en Ukraine et en Bulgarie, les médecins et les infirmières sont toutes en âge de retraite, les jeunes dès qu'ils sont formés (grâce aux impôts de la population locale ...) se barrent pour avoir de meilleurs salaires, résultat mieux vaut éviter de tomber malade là-bas et encore plus si on est classe moyenne (alors pauvre je vous dis pas ...) Le mise en concurrence des travailleurs je ne crois pas que ce soit une chance pour personne ...

Ludmila

Ukraine: Un salaire digne pour les infirmières!

Le 16 décembre 2020, des militants du «Drapeau Noir» et de «l'Action Populaire» se sont joints aux infirmières contre l'oppression sociale perpétrée par le gouvernement néolibéral contre la santé publique. En 2020, un véritable front de la lutte contre la pandémie s'est ouvert à tous les médecins et personnels de santé ukrainiens, et, sans surprise, le principal ennemi des descendants d'Hippocrate n'était pas le virus, mais son propre gouvernement ukrainien. Les bureaucrates gouvernementaux et les oligarques de la médecine, poursuivant le travail de leurs prédécesseurs, détruisent la médecine publique au profit de la médecine privée. Ils le font si cyniquement qu'il n'y aura bientôt plus d'infirmières ou de médecins qualifiés qui respectent leur travail en Ukraine.

Les salaires des médecins restent disproportionnés par rapport aux risques. C'est difficile à imaginer, mais le salaire moyen des médecins n'atteint pas le salaire moyen en Ukraine!

Selon le ministère de la Santé, le salaire moyen d'un médecin est d'environ 9 000 Hryvnias ukrainienne (environ 260 Euros), 7 000 Hryvnias (environ 203 Euros) pour les infirmières et 5 000 Hryvnias (144 Euros)  pour les jeunes infirmières.

C'est pourquoi, aujourd'hui, nous, anarchistes, ne pouvons pas rester à l'écart de la lutte et nous soutenons ceux qui nous défendent tous et qui ont besoin de notre solidarité!

Bulgarie: La pandémie comme guerre de classe contre les travailleur

Le système de santé bulgare est effondré. La vérité est qu'il était au bord du précipice bien avant la pandémie, comme s'en alarmaient les experts médicaux depuis des années. La pandémie n'a fait que précipiter les choses. Il est maintenant temps de se rappeler que les infirmières organisent des manifestations de masse pour des salaires adéquats et des conditions de travail humaines afin de garder les infirmières en Bulgarie (éviter l'émigration) et notre système de soins de santé, ainsi que pour mettre fin au commerce rampant des soins de santé. La privatisation du système de santé bulgare, la corruption et les mesures d'austérité font partie d'une politique qui vend la santé de la population aux intérêts de quelques-uns. Il y a une pénurie de plus de 30 000 infirmières en Bulgarie. Chaque infirmière effectue le travail de trois personnes, alors qu'elle perçoit un salaire d'un peu plus de 400 leva, soit 200 euros. 80% des infirmières actives sont déjà à la retraite, elles sont surchargées de travail et souvent plus malades et brisées que leurs patients.

LES TRAVAILLEURS ESSENTIELS PORTENT UNE PAROLE ESSENTIELLE: NOUS REFUSONS D'ETRE DES ENNEMIS!

Pendant que les Etats (actuels ou futurs) poursuivent leur politique criminelle à coup de missiles et de roquettes, tuant des civils, femmes et enfants, les travailleurs de la santé, ces travailleurs essentiels, essaient de réparer les corps meurtris quand c'est encore possible. À l'hôpital Ramdam à Haïfa, des collègues posent ensemble pour la paix - la femme à gauche tient le mot hébreu "Shalom", la femme à droite le mot arabe "Salam" Nous refusons d'être ennemis! La solidarité des travailleuses et des travailleurs sera plus forte que les haines nationalistes et religieuses!

Article extrait de «un autre futur pour la santé», bulletin anarchosyndicaliste de travailleuses et travailleurs du secteur de la santé[http://cnt-ait.info/2021/07/19/un-autre-futur-pour-la-sante-3-ete-2021/]

http://cnt-ait.info/2021/07/18/a-propos-de-la-liberte-dinstallation
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center