A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) UCL Saguenay - Saint-Boniface: le maire veut gérer le corps des femmes

Date Sun, 29 Aug 2021 15:04:45 +0100


Avec les chaleurs intenses des dernières semaines, les plages sont de bons endroits pour aller se rafraîchir afin de ne pas mourir de chaud dans nos appartements mal aérés et dans les villes où règnent les îlots de chaleur et le manque d’espaces verts. Mais voilà que vendredi dernier (20 août), une femme qui pensait pouvoir passer un bon moment à la plage du lac Héroux à Saint-Boniface, a dû faire face à des commentaires sexistes et à de la répression. La cause? Elle s’est baigné les seins nus, un vrai crime à en croire les réactions que cela a provoquées chez des personnes présentes à ce moment et auprès des élus locaux, le maire Pierre Desaulniers en tête de liste. « Est-ce que vous saviez que le nudisme est interdit sur les plages municipales? J’ai pris votre numéro de plaque. La prochaine fois, ça risque d’être la police », l’a ainsi interpellée une passante qui a bien intériorisé ses oppressions et le flic en elle[1]. Devant la situation, la femme a dû se justifier: « J’achète la paix. Je vais au bord de l’eau pour me ressourcer, pas pour me faire harceler. » Aussi, pour se conformer, explique-t-elle, elle tente de cacher sa poitrine quand les gens passent.

Quelques jours après cette altercation qui a fait le tour des médias, le maire de Saint-Boniface en a rajouté une couche en déclarant que: « Si ce n’est pas illégal, c’est immoral. (…) S’il faut mettre des pancartes, on va en mettre. (…) C’est pas trop trop fort de la tête, se promener tout nu là. Il y a du monde qui va là avec leurs enfants »  en plus d’inciter les citoyens à faire appel à la police si un méfait (lire ici, avoir les seins nus à la plage) est constaté[2]. Au lieu d’appeler les flics, les parents devraient expliquer à leurs enfants qu’avoir le torse nu pour une femme est correct, au même titre que tous les hommes qui se promènent torse nu en Speedo lorsqu’ils vont se baigner, que le corps de la femme n’est pas un objet et qu’il faut arrêter de l’hypersexualiser. Mais bien entendu, pour M. Desaulniers, il relève de son rôle d’élu municipal de fixer le cadre moral de l’exposition du corps des femmes. Nous en avons assez de ces hommes qui se croient permis, au nom d’une vertu d’un autre siècle, de gérer le corps des femmes et de leur dire quel est le code vestimentaire à adopter pour cacher (juste assez) leur corps de pécheresses. Encore une fois, au lieu de soutenir la femme qui s’est baignée torse nu, il en résultera des mesures répressives, allant jusqu’à les défendre dans les médias, signe que le sexisme et le patriarcat sont encore bien présents. Que ce soit sur les plages ou sur les réseaux sociaux, cachez ces seins! Les mamelons, c’est correct mais seulement pour les hommes…

Un double discours, qui démontre que cette oppression est systémique, alors que dans les centaines de publicités que l’on se fait bombarder à chaque jour à la télé ou sur les murs des villes, le corps des femmes, bien souvent dénudé, sert à faire vendre des produits de consommation. Elles sont utilisées comme des objets de vente en sexualisant leurs corps et dans plusieurs cas, les publicités laissent sous-entendre que si les hommes achètent le produit, cela va les rendre branché et stylé, ce qui va les aider à attirer les filles (ex: les pubs de parfum ou de bières). Pour nos dirigeants bien mâles, cela est correct, mais une femme torse nu pour se mettre à l’aise à la plage, ça c’est non!

Notes:
1. Le Quotidien: Des seins nus qui dérangent.[https://www.lequotidien.com/actualites/le-fil-groupe-capitales-medias/des-seins-nus-qui-derangent-08e8eba100c665eb38ff858c9011940d]
2. Le Quotidien: Seins nus sur la plage: Saint-Boniface pourrait intervenir.[https://www.lequotidien.com/actualites/le-fil-groupe-capitales-medias/seins-nus-sur-la-plage-saint-boniface-pourrait-intervenir-cc7f58ebeada8e8db8b9298b0dfca677?fbclid=IwAR3fMadezfsZc2Q0tlmGHFIRIsk38lWrO0cbpZ3A6ZcZSjv37R88DZJJoEA]

http://ucl-saguenay.blogspot.com/2021/08/saint-boniface-le-maire-veut-gerer-le.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center