A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Grande-Bretagne, Anarchist Communist Group[ACG]: UN AN EN BÉLARUS par Danny La Rouge (ca, de, en, it, pt)[Traduction automatique]

Date Tue, 24 Aug 2021 10:47:45 +0300


Alors que les travailleurs biélorusses poursuivent la lutte contre le néolibéralisme dans des circonstances de plus en plus répressives, nous devons nous souvenir des prisonniers politiques. ---- Un an s'est maintenant écoulé depuis que la Biélorussie a connu une vague de protestations et de grèves résultant de la "réélection" corrompue d'Alexandre Loukachenko, dont le régime néolibéral s'accroche au pouvoir depuis 27 ans. Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre l'État et sa conduite des «élections», et la réponse de l'État a été rapide et brutale: 7 000 arrestations avec de nombreux cas de passages à tabac et de torture. Trois décès sont dus à des violences policières. Une plâtrière du nom de Julia se souvient comment le fait d'être témoin de la police battre un collègue de travail dans les jours qui ont suivi l'élection l'a politisée: «Après avoir été témoin des violences, j'ai compris que plus rien ne serait plus pareil». En quelques jours, elle a été élue présidente de son comité de grève.

Cette vague de grèves en soutien aux manifestations, qui a vu des comités de grève préparer une grève générale, a suscité une réponse tout aussi effrayante de l'État, avec l'arrestation de plus de 35 000 personnes l'année dernière. Des syndicalistes, des journalistes, des avocats des droits de l'homme et des militants ont été victimes de cette répression de masse. Parmi ces victimes figuraient de nombreux anarchistes dont certains sont toujours emprisonnés (voir lien ci-dessous).

Durant cette période, le régime a introduit de nouvelles lois agressives attaquant la liberté d'association, les libertés de la presse et surtout le droit de grève. Bien que les syndicats liés à la Fédération des syndicats de Biélorussie (FTUB), alignée sur l'État, aient perdu environ 20 % de leurs membres à l'automne 2020, de nombreux travailleurs ayant opté pour des syndicats indépendants, la conditionnalité entourant le droit de grève et les conséquences personnelles de l'appel car, s'organiser ou participer à l'une d'entre elles rend extrêmement difficile une grève efficace. «Légalement, il y a le droit de grève, mais en réalité ce n'est pas faisable», déclare Maxim Pazniakou, président du Syndicat indépendant biélorusse (BITU).

Bien que les manifestations et les grèves résultant de l'opposition aux élections d'aout 2020 aient été le prétexte immédiat de cette dernière recrudescence de la répression d'État, cela est tout à fait conforme au long passé du régime de Loukachenko à marteler les travailleurs avec des lois du travail néolibérales destinées à accroître la précarité et à rendre les l'organisation du lieu de travail est impuissante. La Biélorussie a longtemps eu l'un des codes du travail les plus oppressifs d'Europe, et cela empire.

L'ACG étend sa solidarité aux travailleurs organisés de manière indépendante de Biélorussie dans leur lutte continue contre cette répression néolibérale, et, à la lumière d'une Semaine internationale de solidarité avec les prisonniers anarchistes (23-30 aout 2021), souhaite en particulier souligner la le sort des anarchistes arrêtés, battus et incarcérés dans des cellules de prison biélorusses en raison de leur implication dans la lutte. Les détails de nombreuses personnes peuvent être trouvés ici: abc-belarus.org/?cat=3

De plus amples détails sur la situation en Biélorussie, en particulier le code du travail draconien et la précarité et les conditions de travail de plus en plus abusives qui en résultent, sont disponibles ici: www.equaltimes.org/one-year-after-the-protests#.YR97ZY5Kg2w

https://www.anarchistcommunism.org/2021/08/22/one-year-on-in-belarus/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center