A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) cab anarquista [Brésil]: Effondrement climatique : la faute aux capitalistes ! (ca, de, en, it, pt) [Traduction automatique]

Date Tue, 24 Aug 2021 09:00:19 +0300


Froid extrême dans les régions du Brésil, chaleur excessive et incendies dans les pays du nord. Les effets du changement climatique ont fait la une des journaux ces derniers jours, avec la publication du rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) de l'ONU, qui a conclu que le réchauffement climatique progresse plus vite qu'on ne l'imaginait auparavant. L'alerte a dominé les réseaux sociaux, mais sous le discours selon lequel les événements météorologiques extrêmes sont causés par des êtres humains, il se cache que les vrais responsables sont les capitalistes et le système qui les soutient , tout en opprimant des milliards de personnes et en dégradant l'environnement.
Le rapport préparé par les scientifiques du GIEC est basé sur des milliers d'articles scientifiques produits ces dernières années. L'une des conclusions était que la combustion de combustibles fossiles et la libération de gaz à effet de serre provoquent une acidification et une augmentation de la température des océans, contribuant à l'augmentation des vagues de chaleur, également causées par plusieurs facteurs, en plus des fortes inondations et plus encore. sécheresses intenses. Les incendies et les tempêtes, par exemple, sont des événements de plus en plus constants.

Le modèle de développement capitaliste exploite brutalement les corps humains, les animaux et la Nature. Dans ce système, une poignée de personnes ont l'argent et le pouvoir de faire passer les profits avant les vies – humaines et non humaines. Par conséquent, la combustion du pétrole, du charbon et du gaz, la destruction des forêts, la contamination et la pollution des océans, la surpêche, l'industrie agricole, entre autres actions, servent un modèle de production et de consommation qui donne la priorité à l'accumulation de richesse, et maintient domination sur l'environnement et les classes opprimées.

Au cours des trente dernières années, 100 entreprises ont concentré 70 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Au fil des décennies, ils ont obtenu des allégements fiscaux et d'innombrables autres avantages, tout en progressant dans l'émission de polluants, massacrant les peuples traditionnels et contaminant les eaux et les sols. Ces industries d'un milliard de dollars, en plus de contribuer au changement climatique, laissent d'autres traces de destruction. Les industries du plastique, par exemple, non seulement causent des problèmes de santé dans les pays dans lesquels elles opèrent, mais créent également une demande de plastique dans les pays pauvres qui ne disposent pas de services de recyclage, générant un impact environnemental grave, opprimant ceux d'en bas et détruisant la Nature. .

Ce n'est pas pour une raison morale que les grands accords sur le climat annoncés par les États et vantés par les médias et les grandes entreprises ne sont pas respectés. C'est la nature même du système capitaliste qu'il faut questionner, combattre et surmonter ! Ici au Brésil, le modèle agro-export des grands domaines, pour la production de céréales et l'élevage, concentre les richesses et viole les peuples d'origine et traditionnels. Il expulse des millions de personnes vers les centres urbains, provoquant d'autres problèmes sociaux et environnementaux, tels que le chômage, le manque de logements, l'assainissement de base... des conditions minimales pour une vie digne. Les bûcherons et les accapareurs de terres, à la demande des propriétaires terriens agro-explorateurs, provoquent des incendies qui détruisent nos biomes au nom de l'accumulation, sous les yeux des gouvernements.

Nous, militants du CAB, réaffirmons que le seul moyen de lutter contre la destruction de l'environnement est de promouvoir la lutte quotidienne des peuples des campagnes, des forêts, des eaux et des villes, face à l'exploitation capitaliste débridée . L'État-nation sert à maintenir les intérêts des classes dirigeantes, donc ce n'est qu'avec un modèle d'organisation fédéraliste et libertaire, historiquement défendu par l'anarchisme, qu'une gestion écologique est possible.

Ce sont les classes opprimées organisées, et non les gouvernements et les grandes entreprises , qui peuvent sauver la Terre et établir un autre modèle de société, en utilisant les connaissances scientifiques et populaires, qui respectent toutes les formes de vie et sont au service de l'Humanité et de la Nature, non une minorité. Pour cela, il faut construire le Pouvoir Populaire, vers le socialisme libertaire !

https://cabanarquista.org/2021/08/22/colapso-climatico-a-culpa-e-dos-capitalistas/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center