A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020 | of 2021

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) UCL Saguenay - Projet d'Ariane Phosphate: «Coucou, ne m'oubliez pas!»

Date Sat, 24 Apr 2021 20:08:47 +0100


Dans la dernière année, le projet d'Ariane Phosphate a passé sous le radar et nous n'avons presque pas entendu parler des développements qui doivent mener à cette mine à ciel ouvert de phosphate au Lac à Paul et au troisième port sur le Saguenay. Il y a plusieurs raisons à cela (outre la pandémie), dont la lenteur du processus devant conduire à la première pelleter de terre du projet, la place prise dans les médias de masse par GNL Québec et la sortie du rapport du BAPE sur l'usine de liquéfaction de gaz naturel au port de Grande-Anse. Pour autant, le projet de mine d'apatite n'est pas mort et voilà qu'il a refait surface la semaine dernière dans les médias.  ---- La minière Ariane Phosphate a annoncé avoir conclu une entente, d'une durée pouvant aller jusqu'à 50 ans, avec Port Saguenay au sujet du futur site d'installation pour le chargement maritime sur la rive nord de la rivière Saguenay. Le deal prévoit l'utilisation des futures installations sur la rive nord pour 30 ans avec deux renouvellements possibles de 10 ans. Il vient aussi encadrer la vente par Port Saguenay à Ariane Phosphate d'un morceau de terrain qui permettra la construction d'une installation de chargements qui va faciliter l'accès aux plateformes commerciales internationales.

Même si cette entente entre la minière et Port Saguenay n'est pas une surprise puisque l'administration portuaire est 100% pour le projet et travaille à sa réalisation, elle sert à rassurer les investisseurs et les clients potentiels que tente de séduire Ariane Phosphate: «Avec une entente de 50 ans, nous serons en position de force pour approvisionner nos clients mondiaux à partir de notre projet de mine du Lac à Paul qui devrait avoir une longue durée de vie. C'est une des choses qu'il nous manquait pour rassurer nos clients ou investisseurs potentiels quand on négociait. Là c'est réglé.» (1) - Jean-Sébastien David, chef des opérations chez Ariane Phosphate, lors d'une entrevue avec le journal Informe Affaires.

La multiplication des annonces, même banales et plus ou moins pertinentes, ainsi que les diverses ententes qui sont ensuite relayées par les médias servent justement à rassurer les investisseurs, les motiver et leur donner espoir. Les convaincre que le projet va de l'avant, qu'il n'est pas mort et que tout roule comme prévu, peu importe si c'est vrai ou non.

L'automobile électrique comme passeport vert

Comme bien des multinationales extractivistes, Ariane Phosphate mise sur l'automobile électrique pour  écouler sa matière première et verdir son projet destructeur. L'augmentation de la demande de phosphate pour les batteries Lithium-Fer-Phosphate (LFP) est vu d'un bon oeil par les dirigeants de la minière. Ces batteries sont utilisées pour la fabrication de voitures électriques. Elon Musk, le PDG mégalomane de Tesla Motors, a annoncé dernièrement qu'il étudiait la possibilité d'utiliser les batteries LFP pour équiper les prochains véhicules Tesla puisqu'elles sont moins dispendieuses. Évidemment, cela est vu comme une bonne nouvelle par Ariane Phosphate.

Un futur bien macabre nous attend si la voiture électrique est considérée comme une transition énergétique et un moyen de diminuer la pollution. En réalité, elle sert simplement à justifier et verdir des projets extractivistes qui vont détruire des milieux de vie pour une poignée d'emploi et des millions de dollars dans les poches des dirigeants.

L'électrification des voitures n'est pas la solution, le but est de diminuer au maximum le nombre d'automobiles sur les routes et d'augmenter le transport en commun. Fabriquer des voitures, même si elles sont électriques, demande beaucoup de ressources qu'il faut extraire du sol (lithium, phosphate, etc.) et d'infrastructures destructrices comme les autoroutes, les immenses boulevards, les stationnements à l'infini, etc. La voiture électrique sert à sauver l'industrie automobile, pas la planète.

Même si la minière Ariane Phosphate a toutes les approbations du gouvernement pour aller de l'avant et qu'elle est aidée par la classe politique locale et le milieu des affaires, il n'est pas trop tard pour s'activer. Nous devons nous organiser pour occuper le territoire et bloquer coute que coute ce projet; mettre nos corps en jeu pour empêcher la destruction de nos milieux de vie et la poursuite de ce néo-colonialisme qui s'approprie les territoires des Premières Nations et anéantit toutes possibilités de pratiques ancestrales. Tôt ou tard, il faudra monter des barricades, bloquer les chemins, créer des zones à défendre où nous vivrons autrement; attaquer.

Notes:
1. https://informeaffaires.com/regional/mines-et-ressources-naturelles/pour-50-ans-arianne-confirme-une-entente-avec-port-de?fbclid=IwAR3FXKwGknqZu_zLcQ_8QNbKDTVihG2azTRHeBLw6XHf4Yyzk9ATrx1-61g

http://ucl-saguenay.blogspot.com/2021/04/projet-dariane-phosphate-coucou-ne.html
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center