A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Le Monde Libertaire Hors-série n°39 du 15 Juillet 2010 au 8 Septembre 2010

Date Sun, 18 Jul 2010 09:06:31 +0200


« Une société qui abolit l'aventure fait de l'abolition de cette société
la seule aventure. » - Jerry Rubin
Sommaire du Monde Libertaire Hors-série n°39 du 15 Juillet 2010 au 8
Septembre 2010
Affameurs, du balai ! par Fabrice, page 3
Régal des banquiers, par A. Somiador, page 4
Tue ton patron remixé par J.-P. Levaray, page 7
Affaiblissement syndical, par É. Vilain, page 10
Droit opposable, par O. Tarda, page 15
Sociétés contre l'État, par É. Noir, page 19
Désobéissance civile généralisée, par A. Bernard, page 21
L'idéologie catastrophique, par P. Pelletier, page 23
La fresque des dessinateurs du Monde lib', page 24
Le pouvoir patriarcal, par T. Lancelot et S. Gérardin, page 28
La démocratie participative, par J.-P. Garnier, page 31
L'apprentissage du non-pouvoir sur sa vie, par L. Ott, page 34
L'expert et le citoyen, par P. Mignard, page 36
Nouvelle sylvestre, par T. Perissé, page 37
Ce que je pense savoir du pouvoir, par N. Baillargeon, page 39
Imagination et pouvoir, par R. Dadoun, page 41
Liste des groupes de la Fédération anarchiste, page 45
La grille de la Radio, page 47


La Fédération anarchiste

La Fédération anarchiste est un groupement de militants politiques
organisé sur le principe du libre fédéralisme (c'est-à-dire la libre
association) garantissant aux groupes et aux individus qui la composent la
plus grande autonomie afin de permettre le pluralisme des idées et des
actions, dans le cadre d'un pacte associatif que nous appelons nos «
principes de base » (disponibles sur demande).

C'est notre outil de lutte qui doit être fonctionnel et rationnel. Nous
rejetons en effet tout fétichisme d'organisation. Pas de hiérarchie, donc
pas de chefs chez nous! C'est à tous les militants et militantes qu'il
appartient de faire progresser leur organisation. Nous ne reconnaissons
pas la division dirigeants/exécutants, la participation effective des
militants et militantes aux structures collectives de l'organisation est
un principe d'éthique et de solidarité.

Ces structures fédérales sont : le Monde libertaire hebdomadaire, Radio
libertaire, hier parisienne, aujourd'hui planétaire, et la librairie du
Monde libertaire, à Paris également. En dehors de ces oeuvres fédérales,
les groupes ont aussi des locaux, souvent des librairies, éditent des
revues, menant ainsi leur propre activité au niveau local.

Les buts de la FA

Nous sommes pour une révolution radicale et globale, à la fois économique,
sociale et politique ; pour détruire la société fondée sur la propriété
privée ou étatique des moyens de production et de consommation ; pour la
suppression de toutes les formes d'exploitation, de hiérarchie,
d'autorité. Cette phase de destruction est nécessaire et c'est sans doute
pour cela que certains ne voient ou ne veulent voir les anarchistes que
comme des partisans fanatiques du désordre. Qu'ils regardent autour d'eux
et qu'ils nous expliquent comment faire pire!

Les anarchistes sont, au contraire, partisans d'une société organisée
d'une manière beaucoup plus rationnelle et logique que la jungle
capitaliste ou les dictatures marxistes-léninistes. Il s'agit, dans le
cadre d'une société libertaire, non pas de gouverner les hommes mais
d'administrer les choses au profit de la collectivité tout entière. Nous
voulons construire une société libre sans classes ni État, sans patrie ni
frontières, avec comme objectifs : l'émancipation des individus; l'égalité
sociale, économique et politique ; la liberté de création ; la justice ;
l'éducation libertaire et permanente; l'organisation sociale sur les bases
de la libre fédération des producteurs et des consommateurs (autogestion)
; la démocratie directe ; une économie tournée vers la satisfaction des
besoins ; l'abolition du salariat ; l'écologie ; la libre union des
individus ou des populations ; la liberté d'expression ; la libre
circulation des individus.

Voilà en quelques lignes un aperçu de ce que veulent construire les
militants et militantes de la Fédération anarchiste. Rendre possible
l'édification d'un ordre social fondé sur l'entraide, la solidarité, sur
le respect absolu de l'intégrité physique et morale de l'individu, voilà
l'idéal qui nous anime et que nous souhaitons partager avec le plus grand
nombre pour un monde meilleur.


Article extrait du Monde Libertaire Hors-série n°39 du 15 Juillet 2010 au
8 Septembre 2010:


Balayons les affameurs

« En France comme ailleurs, les grands patrons ne s'en cachent même plus,
ils mènent une véritable guerre de classe contre le monde du travail et
mettent tout en oeuvre pour la gagner avec la complicité active des Etats
». Telle est l'introduction de la motion sociale adoptée lors du 67ème
congrès de la Fédération Anarchiste les 22,23 et 24 mai dernier à Rennes.
Il n'y a pas grand-chose à ajouter pour décrire en quelques mots le
contexte qui s'impose à nous.

En France, la réforme qui concentre tout cela du fait du symbole qu'elle
touche et des enjeux financiers est celle des retraites. Si elle passe, le
TER de la régression sociale, avec quelques arrêts de temps en temps, se
transformera en TGV en 2011 .Tout, absolument tout y passera, histoire de
donner des gages aux marchés juste avant la présidentielle de 2012.
L'enjeu est donc majeur et il convient de bien en saisir tous les aspects.
Nous n'insisterons pas sur le holdup de l'Etat et du patronat sur la
sécurité sociale. Il suffirait que les dizaines de milliards d'euros
d'exonérations patronales (notre salaire différé donc notre pognon) soient
restitués pour financer sans problème le retour aux 37,5 annuités pour
tous, l'augmentation substantielle de tous les minima sociaux et le
remboursement à 100% des frais médicaux.

De même, l'arnaque qui réside à faire croire que la réforme « s'adapte à
l'augmentation de l'espérance de vie » doit être démontée. Les études les
plus sérieuses sur le sujet (bien peu médiatisées, allez savoir
pourquoi...) aboutissent au tableau de correspondance suivant entre l'âge
de départ à la retraite et l'âge moyen à la mort :Si l'on s'arrête de
bosser à 50 ans, on peut espérer vivre jusqu'à 86 ans, si l'on part à 55
ans on peut espérer atteindre 83 ans, à 60 ans déjà l'espérance se situe à
un peu moins de 77ans mais avec une retraite à 65 ans on peut espérer en
profiter 2 ans au maximum !les marchés spéculent donc bel et bien sur la
réduction de notre espérance de vie.

Bref, on joue notre peau et dans ces cas là, mieux vaut savoir comment et
avec qui on peut se battre et résister.

Comment ? Surement pas en tous cas avec des manifs de mois en mois dont le
seul objectif est de rassembler plus de monde que la manif précédente... A
ce petit jeu, le seul résultat assuré au final, c'est l'épuisement,
l'émiettement, l'amertume comme en 2003.Qu'il y ait eu du monde dans les
rues le 24 juin dernier, c'est un fait et c'est une bonne chose car cela
montre que les directions syndicales n'ont pas encore réussi à écoeurer les
salariés mais il est tout aussi incontestable que cela n'a pas fait bouger
d'un millimètre ni Fillon ni Woerth malgré ses gamelles...Ce dispositif de
journées « d'action » est une véritable machine à perdre breveté par
Chéréque et Thibault .Si un ultimatum n'est pas lancé clairement au
gouvernement avec préparation de la grève, la vraie celle qui n'annonce
pas dés le début la fin du mouvement, celle qui fait tout pour bloquer
l'appareil productif notamment, on se raconte des histoires comme SUD, qui
parle à tout va de grève reconductible mais qui depuis des mois dans
l'intersyndicale s'aligne sur la CFDT.

Avec qui ? Avec Chéréque, le pape de la CFDT, celui qui a trahi en 2003 en
pleine bagarre sur les retraites avec un certain... Fillon, alors ministre
du travail. A l'époque, il avait justifié sa trahison en raison de pseudo
« avancées »sur la question de la pénibilité et des carrières longues.

Tiens, tiens, deux thèmes qui reviennent de nouveau à chacune de ses
interventions et sur lesquels Sarko vient de déclarer que la porte n'était
pas fermée... on voit bien l'arnaque se profiler. On avale 99% de la
réforme et on négocie pour quelques salariés le maintien du départ à 60
ans en criant victoire !

L'unité n'est pas une fin en soi, elle n'a de sens que sur la base d'une
revendication claire, en l'occurrence le retrait pur et simple du projet
de loi. Sinon on amène les salariés dans le mur pour mieux leur expliquer
sans doute qu'il ne leur reste plus qu'à bien voter en 2012.

« Face au consensus politico syndical qui tente de tout verrouiller, la
Fédération Anarchiste s'engage résolument dans la bagarre avec tous ceux
qui veulent se réapproprier leur lutte » dit quasiment en conclusion la
motion.

C'est notre ambition en effet de faire de la FA un outil encore plus
efficace au service des luttes laissant ceux qui ne veulent que
discourir... Discourir.

Aux milliers de sympathisants anarchistes, aux milliers de lecteurs du «
Monde Libertaire », aux dizaines de milliers d'auditeurs de radio
libertaire, nous posons la question un peu solennellement : N'est il pas
temps de s'unir, de s'organiser pour peser ensemble efficacement sur le
cours des choses ? A bientôt dans les luttes.

Fabrice
Groupe la sociale Rennes


Comme tous les étés, votre Monde libertaire hebdo prend un repos mérité.
Vous le retrouverez le 9 septembre chez les marchands de journaux les
mieux fournis. Comme, hélas, ils ne sont pas les plus nombreux, nous vous
signalons un petit outil bien pratique, mis en place par Presstalis, notre
diffuseur : le site internet trouverlapresse.com qui vous indiquera les
points de vente approvisionnés les plus proches de vous. Face au monopole
de la presse d'argent et des marchands d'armes, nous avons toujours besoin
du soutien de nos lecteurs !

http://www.monde-libertaire.fr/


[ expediteur/expeditrice : "Groupe de Rouen de la Fédération Anarchiste" <farouen
-A- no-log.org> ]

_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center