A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Feuille d'infos du CIRA # 116 - avril 2010

Date Wed, 7 Apr 2010 10:40:12 +0200



** RENCONTRES
BESANÇON : jusqu'au lundi 26 avril 2010. Le Musée de Besançon présente une
exposition consacrée à Charles Fourier (1772-1837) intitulée « Charles Fourier,
l'écart absolu ». Un parcours historique présente ses idées (le phalanstère, la
libération de la femme) et ses disciples. Une seconde partie est un hommage rendu à
Fourier par des artistes contemporains.
Adresse : Musée des beaux-arts et d'archéologie, 1 place de la Révolution, 25000
Besançon (tél. : 03 81 87 80 49). L'exposition est ouverte tous les jours sauf le
mardi. Sur Internet : www.musee-art-besancon.org

PARIS 11e : samedi 8 mai de 10 heures à 20 heures et dimanche 9 mai 2010 de 10
heures à 16 heures. Le 5e Salon du livre libertaire accueillera une centaine
d'éditeurs de livres et de périodiques et de nombreux auteurs. Au programme : des
expositions, des débats, un espace de libres lectures à voix haute, un bar et une
restauration légère.
Adresse : Espace d'animation des Blancs-Manteaux, 48 rue Vieille-du-Temple, 75004
Paris (métro Hôtel-de-Ville). Renseignements : SLL, 145, rue Amelot, 75011 Paris
(tél. : 01 48 05 34 08 ; courriel : salon-livre-libertaire(a)wanadoo.fr Sur Internet
: http://salonlivrelibertaire.radio-libertaire.org/

** PUBLICATIONS
Les livres qui sont présentés dans La Feuille d'infos sont disponibles chez votre
libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées. Ceux qui sont suivis du logo
CIRA peuvent être commandés à notre adresse (pensez aux frais de port).

LOISIRS. Survalorisée et triomphante, la culture de masse actuelle (séries
américaines, nouvelles technologies, football, jeux vidéos...) trouve des défenseurs
même chez des intellectuels réputés contestataires. Le développement de la culture
de masse a entraîné l'érosion des formes autonomes de culture populaire et la
dissolution des liens sociaux au profit d'un monde artificiel d'individus isolés. Il
devient donc urgent de mener une critique du mode de vie capitaliste afin de
comprendre comment la civilisation du loisir participe de la domestication des
peuples. Cet ouvrage a été réalisé par la revue Offensive, de sensibilité
libertaire, qui porte chaque trimestre un regard critique sur un grand sujet.
Divertir pour dominer : la culture de masse contre les peuples par la revue
Offensive. L' Échappée, 2010. 256 p. (Pour en finir avec). 13 Euro.

ORDINATEUR. Cet essai ne vise pas la suppression de l'ordinateur mais il se veut
simplement une réflexion sur cet instrument. L'ordinateur n'ouvre pas les humains
sur le vivant, mais les ferme dans une cité artificielle qui se croit toute
puissante. C'est un outil unificateur, universaliste, totalisateur qui a vocation à
tout posséder.
L'ordinateur, dernière tour de Babel par Jean Coulardeau. La Galipote, 2006. 195 p.
16 Euro.

PLEURS. Francis Dupuis-Déri a milité dans plusieurs groupes de sensibilité
anarchiste. Il a publié de nombreux articles, des romans et des essais, dont les
Black Blocs : la liberté et l'égalité se manifestent. Il est professeur de science
politique à l'Université du Québec à Montréal. Pour ses recherches, il a interrogé
de nombreux militants sur leurs formes d'action, leurs manières de s'organiser, les
processus de prise de décision au sein de leurs groupes et leurs motivations
politiques. Un jour, il a eu l'idée d'ajouter en fin d'entrevue cette dernière
question : « Avez-vous déjà pleuré pour des raisons politiques ? »
Lacrymos : récits d'anarchistes face aux pleurs par Francis Dupuis-Déri. Atelier de
création libertaire, 2010. 88 p. 10 Euro. CIRA

PHOTOS. Avec Marge(s), Libertalia innove. Ce recueil de photographies en noir et
blanc et en couleurs présente dix années de recherches sur l'image du jeune artiste
Yann Lévy. Les quelque 200 clichés reflètent son immersion dans les contre-cultures
urbaines. On y croise des rappeurs, des graffeurs, des punks rockers, des
performeurs (tatoués, piercés), des comédiens « en marge » (compagnies
queer-féministes), des militants, des boxeurs, des skinheads antifascistes,
représentants des nombreuses tribus de l'underground contemporain.
Marge(s) par Yann Lévy. Libertalia, 2009. 200 p. 29 Euro.

VILLES. Jean-Pierre Garnier est un spécialiste de sociologie urbaine. Une violence
éminemment contemporaine est un recueil de textes sur les modes de gestion des
villes. La petite bourgeoisie a pris la place des classes populaires reléguées dans
les banlieues. Le traitement social des crises est voué à l'échec tant que les
spéculateurs seront favorisés par rapport aux usagers de la ville. Dans La rage et
la révolte, Alèssi Dell'Umbria montre que l'exclusion ne fait que s'amplifier dans
les banlieues : chômage-à-vie, misère politique et culturelle. Ce livre est
précédemment paru sous le titre : C'est la racaille ? Eh bien j'en suis !
(L'Échappée, 2006).
Une violence éminemment contemporaine : essais sur la ville , la petite-bourgeoisie
intellectuelle et l'effacement des classes populaires par Jean-Pierre Garnier.
Agone, 2010. 256 p. (Contre-feux). 18 Euro. La rage et la révolte par Alèssi
Dell'Umbria. Nouvelle édition augmentée. Agone, 2010. 192 p. (Éléments). 8 Euro.
CIRA

CANGACEIROS. Os Cangaceiros est un groupe qui exista de 1985 à 1992 et se fit
surtout connaître par ses actions contre l'emprisonnement. Son nom est un hommage
aux bandits d'honneur du Brésil de la fin du XIXe et du début du XXe siècles. Ses
membres se définissaient comme délinquants et non comme militants et empruntaient le
discours et la critique de la quotidienneté des situationnistes. Entre 1985 et 1987,
ils ont publié trois numéros d'une revue que l'on peut trouver sous forme de livre
ou télécharger sur le site de l'infokiosque radiophonique et sonore Basse intensité.
Os Cangaceiros : janvier 85-juin 87. Sans nom d'éditeur, 2009. 380 p. Prix libre.
CIRA Courriel : quixarru@riseup.net
Sur Internet : http://basseintensite.internetdown.org/spip.php?rubrique200/

POUR LES ENFANTS. La valse des pantins est un recueil de sept histoires. Dans la
petite bourgade de Bargeville, une bande de gamins farceurs se moquent des autorités
en place : le maire, le gros propriétaire, les chasseurs, la noblesse, le sergent de
ville et le curé.
La valse des pantins par Michel Perrin. Chant d'orties, 2010. 72 p. (Graines
d'orties). 10 Euro. À partir de 9 ans.

** PRESSE

CRITICAL CURRENTS. N° 8, 2010, 80 p. 5 Euro port compris. Cette revue est publiée en
anglais par la Dag Hammarskjöld Foundation à Uppsala en Suède. Ce numéro, écrit par
Lou Marin, a pour titre Can we save true dialogue in an age of mistrust ? : the
encounter of Dag Hammarskjöld and Martin Buber. Il analyse la correspondance entre
le philosophe juif Martin Buber (1878-1965) et le secrétaire général de l'ONU Dag
Hammarskjöld (1905-1961) entre 1958 et 1961. Ils ont discuté de l'impossibilité d'un
dialogue libre à l'époque de la Guerre froide et des idéologies totalitaires. Dans
sa jeunesse, Martin Buber avait été influencé par son ami l'anarchiste Gustav
Landauer. Il était opposé à l'État d'Israël et était favorable à la création d'une
fédération palestino-israélienne. Il pensait que le dialogue libre devait venir de
la société et des communautés, alors qu'il était impossible dans les sphères
diplomatique et politique. De son côté, Dag Hammarskjöld a tenté, en vain, de briser
l'atmosphère idéologique des discours des représentants des États au sein de
l'assemblé générale de l'ONU.
Ce volume peut être commandé en s'adressant à l'auteur : Lou Marin, c/o CIRA, 3
rue Saint-Dominique, 13001 Marseille.

** INTERNET

LE LIBERTAIRE. Cette revue en ligne est éditée par les trois groupes de la
Coordination anarchiste Le Havre. Au sommaire du n° 40 de février-mars 2010 : la
répression contre les anarcho-syndicalistes de la FAU de Berlin, la dérive
sécuritaire, le Venezuela, les luttes de sans-papiers, le féminisme... Le site
présente également le Groupe Jules Durand du Havre et propose divers textes et
articles.
Adresse : http://www.lelibertaire.org/

** FILMS

BERNARD. Bernard Gainier est un paysan de la Beauce admirateur et interprète des
oeuvres du poète anarchiste Gaston Couté, beauceron lui aussi. Pascal Boucher lui
consacre un film documentaire. À travers le portrait de Bernard, c'est la
description d'un monde rural qui disparaît. Bernard produisait son vin et avait
travaillé avec un cheval jusqu'en 1989. À plus de 70 ans, il parle encore le patois
de la Beauce et continue d'affirmer ses convictions anarchistes.
Bernard : ni Dieu ni chaussettes réalisé par Pascal Boucher ; produit par Les Mutins
de Pangée. 86 minutes. Le film est sorti en salles le 24 mars 2010.

LOUISE. Le film de Solveig Anspach retrace certains épisodes de la vie de Louise
Michel (1830-1905). Sont ainsi évoqués : sa participation à la Commune de Paris, sa
déportation en Nouvelle-Calédonie, son intérêt pour les cultures kanaks. Ce film a
été en partie tourné en Nouvelle-Calédonie avec des acteurs kanaks.
Louise Michel la rebelle réalisé par Solveig Anspach ; avec Sylvie Testud dans le
rôle de Louise Michel ; d'après un scénario original de Jacques Kirsner et Michel
Ragon. 90 minutes. Le film a été diffusé sur France 3 le 6 mars 2010 et sortira en
salles le 7 avril 2010.

** SALUT !

ODETTE. Odette Kervorc'h Ester est décédée le 11 mars 2010. Née en Bretagne en 1913,
elle soutient les antifranquistes puis participe à la Résistance. À la fin des
années 1940, elle est secrétaire du syndicat CNTF des employés de la région
parisienne. Avec son compagnon, l'anarchiste José Ester Borras, elle participe aux
activités de la Fedip (Fédération espagnole des déportés et internés politiques).
Elle se bat pour la libération des antifranquistes emprisonnés au Goulag en URSS et
pour empêcher l'extradition de guérilleros réfugiés en France. Adhérente depuis des
années au CIRA, elle a été aussi responsable de la Société crématiste d'Alès (Gard).


CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L'ANARCHISME.

3 rue Saint-Dominique, 13001 Marseille. Permanences du mardi au vendredi de 15
heures à 18 heures 30 avec une prolongation le mardi jusqu'à 21 heures. Téléphone :
09 50 51 10 89 (tarif local en France).

Courriel : cira.marseille(a)free.fr
Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center