A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Trk�
First few lines of all posts of last 24 hours || of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

Syndication Of A-Infos - including RDF | How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups
{Info on A-Infos}

(fr) Infopagenoire avril 2010

Date Wed, 7 Apr 2010 10:16:00 +0200



Bonjour et bon printemps à vous tous.
En espérant qu'il emporte le gouvernement avec lui!
Avant de vous présenter quelques unes de nos dernières nouveautés, nous tenons à
vous inviter à quelques événements. Tout d'abord, comme il est de tradition depuis
quelques années, la Page noire organise un cabaret pour clôturer les activités du
1er mai. Si vous désirez présenter une prestation ou une intervention, répondez
vite, le journée internationale des travailleurset des travailleuses s'approche à
grand pas. Mais surtout, nous vous invitons au lancement du dernier livre d'Alain
Deneault, l'auteur de Noir Canada, Off-Shore, Paradis fiscaux et souveraineté
criminelle, des Éditions Écosociété. Le lancement a lieu vendredi le 9 avril, à
partir de 17h. Votre présence est plus que bienvenue considérant la poursuite
(SLAPP) qui plombe les Éditions Écosociétés.

Solidairement,

La Page noire
L'armée canadienne n'est pas l'Armée du salut

Francis Dupuis-Déri

Avec L'armée canadienne n'est pas l'Armée du salut, le politologue et
antimilitariste Francis Dupuis-Déri poursuit son plaidoyer contre la présence armée
du Canada en Afghanistan. L'auteur démonte la rhétorique de la guerre humanitaire,
qui cherche à légitimer un conflit armé à court de justifications, et développe, en
réponse à la théorie de la guerre juste, une théorie de la guerre injuste.


Les nations obscures
Une histoire populaire du tiers monde
Vijay Prashad



Comment ce rêve d'émancipation post-colonialiste s'est-il transformé en
renouvellement cynique du mépris et de l'exploitation ? Quelles furent les
dynamiques culturelles, sociales et politiques qui animaient la quête d'identité des
pays du tiers monde ?

Traduit pour la première fois en français, Vijay Prashad nous raconte l'histoire du
XXe siècle telle qu'on ne l'a jamais lue, du point de vue des pays du tiers monde.
Il dresse un portrait complet de l'élan extraordinaire du tiers-mondisme, des
écueils de ce projet et de sa mort dans les années 1990. De La Paz au Caire, en
passant par Bruxelles, Abuja et Bandung, il nous fait connaître des pages
d'histoires des nations obscures d'Afrique, d'Amérique du Sud ou d'Asie, et de leurs
figures politiques et intellectuelles. Les nations obscures ont revendiqué une place
dans les affaires du monde et se sont opposées à toutes les formes d'impérialisme.
Avec leur assassinat ont disparu la voix et la force politiques pour promouvoir
l'abolition de la dette et défendre de réelles perspectives de développement pour le
tiers monde. Qui, aujourd'hui, portera ces rêves de liberté, d'égalité et de paix ?


Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression

Victor Serge

Au lendemain de la révolution russe, les archives secrètes de la police politique
tsariste - la sinistre Okhrana - sont tombées entre les mains des insurgés. Victor
Serge les a dépouillées. De sa lecture de centaines de rapports et fiches de police,
il a tiré une sorte de guide pratique des méthodes de répression policière, publié
pour la première fois en 1925. Si les technologies répressives se sont depuis
considérablement modernisées, les grands principes de leur fonctionnement, dévoilés
ici, demeurent toujours d'actualité à l'âge de la surveillance électronique.
Le Mexique en armes

Guérilla et contre-insurrection 1943-1981

Laura Castellanos


Le Mexique en armes est le premier livre qui offre une vue d'ensemble des mouvements
armés de ce pays. Cet ouvrage rend compte de l'histoire de ces révolutionnaires qui,
voulant prendre le ciel d'assaut, et ayant le plus souvent fini par connaître
l'enfer de la répression, n'en ont pas moins incarné un exemple de courage et de
dévouement. Basé sur des centaines d'entrevues effectuées par une équipe de
chercheurs et ­rédigé avec finesse par Laura Castellanos, cet habile récit
journalistique donne la ­parole aux acteurs, réchappe les témoignages et les
­documents, met de l'ordre dans l'histoire et fait comprendre les idées et la geste
du Mexique rebelle, guérilléro, qui se lance dans la lutte armée parce que toutes
les autres voies lui sont interdites.
Culture et matérialisme

Raymond WilliamsL'intégration récente des Cultural Studies dans l'espace francophone
s'est faite au prix de l'oubli de leur hétérogénéité. Ces études ­recouvrent
pourtant des postures intellectuelles et des rapports au politique fort différents.
En ce sens, cette première traduction ­française de Raymond Williams se voudrait une
introduction à une facette bien spécifique de cette pensée critique. Si Williams est
souvent présenté, à juste titre, comme l'un des fondateurs des ­Cultural Studies, il
faut immédiatement préciser qu'il envisage ces dernières comme devant donner lieu à
une théorie matérialiste de la culture. Les Cultural Studies n'ont cessé d'étudier
la culture, pour l'auteur, il s'agit également de la transformer.
De son analyse des mouvements d'avant-garde à la redéfinition des notions centrales
de la pensée marxiste - qu'il s'agisse du couple base/superstructure ou de la
nécessité de penser les « moyens de communication comme moyens de production » -, en
passant par l'étude de la publicité et du darwinisme social, Culture et matérialisme
entend donner à lire une oeuvre tout à la fois plurielle et dotée d'une forte unité
théorique et politique.


L'enseignement du droit et la reproduction des hiérarchies

Une polémique autour du système

Duncan KennedyL'enseignement du droit et la reproduction des hiérarchies est une
critique mordante, pamphlétaire et nécessaire de l'enseignement du droit aux
États-Unis. D'abord lu par ceux qui souhaitaient faire une place à la pensée
critique dans l'enseignement du droit, ce texte est aujourd'hui l'un des plus cités
tout au cours de la formation des avocats. Il a influencé une génération d'étudiants
et de professeurs aux États-Unis et au Canada.
Duncan Kennedy, professeur de droit à l'université Harvard, affirme que
l'enseignement du droit participe aux inégalités dans nos sociétés, qu'elles soient
dues aux classes sociales, à la race ou au sexe. La pierre angulaire de son
raisonnement : les idéaux moraux justifiant les jugements ne dévoilent leur
véritable signification qu'à la lumière des intérêts de ceux qui les défendent. Or
les facultés de droit sont sous l'emprise des privilégiés de notre société. Elles
font donc plus qu'enseigner les règles du droit et ses idéaux de justice. Elles
inculquent des habitudes, des manières de penser et d'agir, autant de signes
distinctifs qui permettront aux jeunes juristes de s'intégrer au sommet de la
hiérarchie sociale et d'en assurer la reproduction à ­l'identique.



Nouveaux cahiers du socialisme
- N°3

État : pouvoirs et contre-pouvoirs
Après avoir « revisité » la question des classes sociales et cherché à éclairer d'un
point de vue progressiste la crise actuelle, les Nouveaux Cahiers du socialisme
(NCS) proposent une réflexion sur l'État capitaliste, sur ses pouvoirs et sur les
contre-pouvoirs qui s'y opposent.

Ne faut-il pas remonter à la « racine » des choses et remettre en question le
principe de l'État moderne qui est en fin de compte le géniteur et l'enfant (en même
temps) du capitalisme ? L'État n'est pas un « outil neutre », encore moins une «
chose », qui peut aller dans un sens ou dans l'autre. L'État matérialise le pouvoir
des dominants. Il est aussi l'arène par excellence de la lutte des classes. L'État
capitaliste d'aujourd'hui vit de grandes crises de légitimité. Mais derrière les
scandales, la corruption, les associations avec les criminels en cravates, c'est le
système qui est en cause et non une poignée d'individus qui ont été assez maladroits
pour se faire attraper.

La nature complexe de l'État pose un défi aux mouvements anticapitalistes. Comment
alors construire de nouvelles pratiques de résistance face au capitalisme
transnational? Est-ce que le cadre de l'État-nation reste encore valable, du point
de vue des mouvements antisystémiques? Les grands mouvements sociaux historiques, le
mouvement syndical notamment, sont-ils aptes à résister à l'assaut? Quelles sont
justement ces nouvelles alliances politiques et sociales à la fois nécessaires et
possibles?



TABLE DES MATIÈRES
Michel Freitag, disparition d'un intellectuel majeur, JACQUES PELLETIER

DOSSIER : ÉTAT, POUVOIRS ET CONTRE-POUVOIRS
* Introduction au dossier, RENÉ CHAREST et PIERRE BEAUDET Chantiers théoriques
* Sortir de l'impasse, JEAN-MARC PIOTTE
* En attendant le parti, JUDY REBICK
* La crise, l'État, le marxisme. Nature et forme d'existence de l'État capitaliste,
RICHARD POULIN
* La gauche et l'État : explorations, bifurcations, dépassements, PIERRE BEAUDET
Enjeux québécois et canadiens
* Penser l'État : le prendre ou l'oublier? Les tâches de la gauche dans le contexte
nord-américain, RENÉ CHAREST
* Le confort et la sécurité : priorités sociales et partages budgétaires,
GAÉTAN BRETON
* La transformation du régime canadien d'assurance-chômage : un programme pour les
chômeurs ou les entreprises?
GEORGES CAMPEAU
* Stephen Harper et la militarisation du Canada, STEVEN STAPLES La gestion du
« communautaire » dans la nouvelle gouvernance néolibérale, GEORGES A. LEBEL
* Les transformations de l'État fédéral : managerialisation et disciplinarisation de
la fonction publique, CHRISTIAN ROUILLARD
* Chantier sur la néo-social-démocratie : de quel renouvellement parlons-nous?
PHILIPPE BOUDREAU
Enjeux internationaux
* La montée de Die Linke, PETER WAHL
* Du G-5 au G-20, l'impossible gouvernement mondial, CLAUDE VAILLANCOURT
* L'État et la transformation sociale : Evo Morales et le MAS en Bolivie,
SUSAN SPRONK
Bilan de luttes
* La grande bataille des travailleurs agricoles saisonniers, ROBERTO NIETO
* Recomposition des alliances syndicales à l'échelle internationale : nouveaux
défis, JACQUES LÉTOURNEAU
* Altermondialistes de tous les pays, unissez-vous?! Le Forum social mondial et le
projet contre-hégémonique, RAPHAËL CANET
Perspectives
* Relire la révolution chinoise, PIERRE ROUSSET
* La ville : le défi de l'urbanisation globale, ANTOINE CASGRAIN


[ expediteur/expeditrice : "Page Noire La" <infopagenoire -A- yahoo.fr> ]

_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center