A - I n f o s
a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **

News in all languages
Last 40 posts (Homepage) Last two weeks' posts

The last 100 posts, according to language
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement
{Info on A-Infos}

(fr) Intermittents en lutte, pour une révolution sociale et libertaire

From celinaki.a7@free.fr
Date Wed, 9 Jul 2003 00:32:50 +0200 (CEST)


_________________________________________________
A G E N C E D E P R E S S E A - I N F O S
http://www.ainfos.ca/
http://ainfos.ca/index24.html
_________________________________________________


L'élitisme sans fraternité est une histoire de gloriole. Comme le
politicien est corrompu par le pouvoir,
l'artiste n'est qu'un con prétentieux si il ne partage pas son art.
Combien de minables se gonflent d'orgueil à l'idée qu'ils savent
quelque chose et ne veulent surtout pas en faire profiter les autres.
Combien de baudruches cultureuses vont se pavaner aux terrasses des cafés
de la place de l'Horloge et du Palais des papes, cinéma Utopia et autres
lieux branchés d'aisance. Combien de Pécuchet, Bouvard et précieux
ridicules, résonnent quand ils croient qu'ils raisonnent, s'émeuvent
quand ils se cassent un ongle et font où on leur dit de faire.

Le festival d'Avignon est une foire aux vanités. Il faut parler de la
pièce qu'il faut voir, l'essentiel est de briller et de paraître plus
cultivé que son voisin de table. N'oublions pas que le festivalier est
avant tout un bourgeois pété de thune qui passe plus de temps à
s'empiffrer dans les restaurants chics qu'à fréquenter les salles de
théatre. Si l'art devait changer sa vie, il serait bien ennuyé. Il n'a
aucune conscience politique mais il ira quand même signer la pétoche
contre la guerre et la faim dans le monde.

Le festival d'Avignon est une supercherie. Des salles de théatre qui
n'ouvrent leurs portes que pendant trois semaines et restent fermées tout
le reste de l'année. Des margoulins qui louent très cher à des troupes
amateurs le moindre garage, la moindre arrière-salle. Des
bourgeois-bohèmes en extase devant l'abnégation, l'authenticité de ces
saltimbanques un peu crasseux, ces gens du "spectacle de la vie".

Rendez-vous des intellectuels ratés et frustrés qui rient au moindre mot
d'esprit, qui applaudissent à la
moindre allusion d'actualité, qui s'ébahissent à la petite allusion
philosophique, se branlent devant la statue de leur idole, si possible
morte, elle ayant au moins vécu ce qu'il n'oseront jamais vivre. "Je ne
suis qu'une merde face à l'auteur de ce chef-d'oeuvre. Ma personne, ma
vie, mon identité meme n'a aucune espèce de légitimité à coté d'un
Beckett, d'un Molière, d'un Brecht, d'un Racine ou d'un Tchekhov,
d'une Monfort ou d'une Casarès... Je préfère me masturber la tete sur
leurs oeuvres, leurs noms, et continuer de croire que j'existe par eux".

Finissons-en avec ce festival à la con !

Entartons entartons les pompeux cornichons qui entretiennent les
cultes avilissants du vedettariat et de
l'élitisme.

Mathilde

"Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres !"

Lisez Traits Noirs, c/o les Chemins non tracés BP259, 84011 Avignon cedex
01.



*******
*******
****** Agence de Presse A-Infos ******
Information d'intérêt pour et au sujet des anarchistes

Pour s'abonner -> écrire à LISTS@AINFOS.CA
avec le message suivant: SUBSCRIBE A-INFOS-FR
Pour plus d'info -> http://www.ainfos.ca

Vous voulez reproduire ce message?
Pas de problème, veuillez s'implement inclure cette section.

A-Infos Information Center