A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020

(fr) CNT-SO - Grève du NH Collection Marseille: un an après, la répression continue!

Date Thu, 15 Oct 2020 16:20:48 +0100


Le jeudi 15 octobre 2020, quatre syndicalistes de la CNT-SO sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Marseille suite au mouvement social du NH Collection en 2019. ---- La CNT Solidarité-Ouvrière avait animé pendant 167 jours, une grève emblématique du combat contre la sous-traitance dans l'hôtellerie, avec les femmes de chambre de l'hôtel NH Collection Marseille, contre la société ELIOR. ---- Ce mouvement aura subi une répression policière et judiciaire constante, inédite pour un mouvement revendicatif syndical: «descentes» de police presque quotidiennes sur le piquet de grève, contrôles d'identité répétitifs des grévistes et soutiens, confiscations de matériel syndical, verbalisations, bousculades, injures, arrestations et GAV puis multiples procédures judiciaires... ---- Ainsi, le 8 juin 2019, suite à une énième intervention policière, quatre camarades avaient été placés en garde à vue pendant 24 heures: deux salariées grévistes, une juriste du syndicat enceinte de plus de 7 mois et un militant venu soutenir le piquet. Une quinzaine de personnes étaient présentes ce matin là, dont trois enfants. Les policiers arrivant sur place étaient particulièrement véhéments à l'encontre des grévistes (arrestation musclées, «gazage», coups et insultes). Les quatre syndicalistes seront jugé.e.s pour les charges de: «dégradation» et «rébellion», les charges de «violences» ayant été abandonnées. ---- Les grévistes et militants syndicaux contestent évidemment ces charges, couvertures classiques des violences et de l'arbitraire policier, et entendent se défendre devant le tribunal. La CNT-SO conteste la légitimité même de la procédure et condamne l'action policière qui aura joué un rôle partial de «briseurs de grève» au service des intérêts privés des patrons-voyous d'ELIOR et du groupe NH Hôtels.

Il s'agissait de faire cesser à tout prix un conflit ayant un écho national (Le plan avorté de M. Schiappa sur les femmes de chambre) voir de faire un exemple face à la multiplication des mouvements sociaux dans l'hôtellerie marseillaise. De ce côté là, c'est raté, la section syndicale du NH Collection est toujours debout et représentative chez ELIOR, la CNT-SO mène toujours le combat pour les droits et la dignité des travailleurs-euses du secteur hôtelier et au-delà.

La criminalisation des luttes syndicales ça suffit!

http://www.cnt-so.org/Greve-du-NH-Collection-Marseille
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr