A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019

(fr) Collectif Alternative Libertaire Toulouse - Projection-rencontre autour du film Mémoires d'assassinées

Date Fri, 25 Jan 2019 18:27:56 +0000


Dimanche 27 janvier, à 16h, au Hangar de la Cépière, 8 rue de Bagnolet Toulouse (métro Arènes), co-organisée par la Diaspora Rwandaise de Toulouse et Survie Midi-Pyrénées. ---- En présence d'Adélaïde Mukantabana, interviewée dans le fil et autrice du livre L'innommable, Perrine Serrut, productrice du film, et de membres de la Diaspora Rwandaise de Toulouse et de Survie. ---- «Mémoires d'assassinés» interroge la transmission intergénérationnelle au sein de familles qui ont vécu un génocide. À travers les témoignages de descendants de victimes des génocides de 1915, de 1939-45 et de 1994, le film pose la question suivante: comment parle-t-on, au sein des familles françaises survivantes, de ces évènements traumatiques et traumatisants?L'objectif du film n'est pas d'être un film historique, et encore moins de comparer ces trois génocides. Ils ne sont de toute façon pas comparables tant ils sont différents sur le plan de la mise en oeuvre, du contexte géopolitique, de leur «après». C'est pour cela que «Mémoires d'assassinés» est divisé en trois parties distinctes, une pour chaque période génocidaire. Mais leur point commun est d'être nommés «génocides». C'est-à-dire que les victimes sont des populations qui ont vécu un plan visant à les exterminer totalement. Et toutes ces personnes interviewées - qu'elles soient d'origine arménienne, assyro-chaldéenne, juive, tsigane ou Tutsi - ont ceci de comparable: avoir un génocide dans leur histoire et être issu d'une population qu'on a voulu voir disparaitre en son entier.Ce dialogue monté entre ces enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants de rescapés met en lumière le poids de porter les souffrances de la génération ayant vécu ces génocides, de perpétuer une culture qu'on a voulu anéantir, de parler à sa propre descendance. C'est pourquoi il est important de donner la parole à ces héritiers, pour que chacun, selon la génération à laquelle il appartient, prenne sa place dans l'histoire.

https://alternativelibertairetoulouse.wordpress.com/2019/01/23/projection-rencontre-autour-du-film-memoires-dassassinees/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr