A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) Alternative Libertaire MTP - Sept arguments contre le capitalisme et pour le communisme libertaire

Date Thu, 26 Jul 2018 17:57:08 +0100


Nous sommes contre l'état actuel des choses, le capitalisme pour plusieurs raisons. ---- 1. Première raison pour abolir le capitalisme: c'est un système basé sur l'exploitation: les détenteurs du capital, quel qu'il soit sont devenus riches grâce au travail des salariés. C'est pour cela que le travail salarié est dans une large mesure l'histoire de comment le patronat et le management vont nous pressuriser pour extraire le plus possible de valeur. ---- 2. Deuxième raison pour abolir le capitalisme: Ce n'est pas un système rationnel de production économique. Beaucoup de choses qui sont produites relèvent du gaspillage et n'ont pas d'utilité sociale: obsolescence programmée des produits manufacturés, gaspillage alimentaire de masse (1/3 de la nourriture produite n'est pas consommée[1]). De nombreux emplois n'ont aucune utilité sociale: les bullshit jobs[2]. ---- 3. Troisième raison pour abolir le capitalisme : Le fait de produire des biens inutiles pour enrichir un peu plus des milliardaires qui ont de l'argent à ne plus savoir quoi en faire n'est pas seulement superflu, c'est aussi néfaste pour l'environnement: chaque année des ressources qui ne pourront pas être renouvelées sont consommées, alors que l'on s'achemine vers une catastrophe naturelle liée au réchauffement climatique liée à l'activité humaine. De plus on va vers une extinction animale de masse: par exemple en Europe 80% des insectes ont disparu[3]. Le cours de la production industrielle capitalisme va mener à court terme à un effondrement environnemental catastrophique si rien n'est fait. ---- 4. Pour ces raisons, alors qu'il est devenu plus facile d'envisager la fin du monde que celle du capitalisme, nous pensons au contraire qu'il est temps de s'organiser et d'arrêter les frais: il faut abattre le capitalisme! Le temps est venu pour une réorganisation totale de la société et des rapports sociaux qui gèrent l'économie. Nous appelons cette réorganisation le communisme libertaire. ---- 5. Communisme: pour nous, il n'est de société émancipée qui ne partage équitablement les fruits de la production économique: plus de productions néfastes pour l'environnement, basée sur l'exploitation afin d'enrichir une minorité. Les fruits de la production sont partagés équitablement pour satisfaire les besoins de toutes et tous: «de chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins».

6. Libertaire: Nous rejetons le modèle étatique des pays soi-disant «communistes»: Chine, URSS... Sous l'égide d'un état omniprésent et autoritaire, ces pays n'ont au final fait que rebâtir une nouvelle classe dominante et un capitalisme d'état. Au contraire, nous voulons une organisation libertaire de la société, par en bas et non par en haut. Pour nous, la production doit être autogérée, et la société auto-organisée à la base: démocratie directe, autogestion, mandats révocables. L'économie peut ainsi être gérée à l'échelle la plus locale possible par une planification décentralisée et la vie sociale organisée par une fédération de communes.

7. Révolutionnaires: l'état actuel des choses ne se maintient pas par miracle. Un mécanisme élaboré de contrôle social des comportements et des esprits est en place: management, loisirs aliénants, crédit, consommation de masse de bien inutiles, propagande médiatique de tous les instants. Pour ceux qui refusent de se soumettre, c'est la répression d'état qui s'abat: CRS, gaz lacrymogènes, condamnations judiciaires. Ce redoutable appareil de défense du capitalisme ne tombera pas tout seul: ce n'est que par le soulèvement de masse de la population et son auto-organisation que nous parviendrons à le vaincre. Pas de compromis, pas de réforme, pas d'aménagement, nous sommes révolutionnaires!

[1]
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/10/16/gaspillage-41-2-tonnes-de-nourriture-jetees-chaque-seconde-dans-le-monde_5201728_4355770.html
[2]
https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2016/04/22/dans-l-enfer-des-jobs-a-la-con_4907069_4497916.html
[3]
https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2018/03/20/les-oiseaux-disparaissent-des-campagnes-francaises-a-une-vitesse-vertigineuse_5273420_1652692.html

(reçu par email)
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr