A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) Collectif Alternative Libertaire Toulouse - Communiqué de la Case Santé

Date Mon, 23 Jul 2018 18:48:13 +0100


DES FAMILLES AVEC DES PERSONNES MALADES A LA RUE. ---- LA JUSTICE QUI ORDONNE A LA PREFECTURE DE PROPOSER UN HEBERGEMENT. ---- LA PREFECTURE DECIDE DE NE PAS EXECUTER LES DECISIONS DE JUSTICE ---- Depuis plusieurs semaines les services préfectoraux mettent à la rue des familles qui étaient jusque-là mises à l'abri. Faut il rappeler que la loi prevoit que «Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d'hébergement d'urgence.» (Article L345-2-2 du Code de l'action sociale et des familles). ---- Pour deux familles suivies à la Case de Santé, la justice, saisie en référé, a enjoint la Préfecture de la Haute-Garonne par deux décsions du 13 juillet «d'indiquer[...], dans un délai de vingt-quatre heures à compter de la notification de la présente ordonnance, un lieu d'hébergement d'urgence susceptible de les accueillir.» ---- Cependant la Préfecture de la Haute-Garonne ne respecte pas ces décsions de Justice! En effet, malgré ces injonctions du tribunal, la préfecture de la Haute-Garonne refuse toujours à ce jour de proposer un hébergement à ces familles. ---- Pour une de ces familles, ce sont les parents d'élèves et les professeurs de l'ecole des enfants (agées de 4, 9 et 11 ans), scandalisés par cette situation, qui se sont mobilisés en créant une caisse de solidarité qui a permis le maintien de l'hébergement jusque-là. Mais à partir de ce vendredi, il n'y aura plus suffisamment de moyens pour continuer. Plusieurs membres de cette famille sont atteints de pathologies chroniques ---- L'autre famille occupe un garage qui leur a été prété. L'épouse est enceinte de 8 mois.... ---- Au dela de non respect du droit à l'hébergement, il s'agit pour nous de situations de mise en danger de personnes particulierement vulnérables du fait de leur état de santé ---- Ces deux familles, et les autres familles dans la même situation, qui sont à la rue ou ont été remises à la rue au cours de ces dernières semaines,  doivent bénéficier d'un hébergement comme le prévoit la loi et comme l'exige la Justice.

La Case de Santé
https://alternativelibertairetoulouse.wordpress.com/2018/07/23/communique-de-la-case-sante/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr