A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Répression, mutilation et prison

Date Tue, 29 May 2018 17:48:52 +0100


Vendredi 25 et samedi 26 mai, la fédération CNT tenait son XIè congrès à Paris... Communiqués ---- Communiqué 1. Répression, mutilation et prison: les armes du capitalisme ne nous feront pas taire ---- Des nervis cagoulés qui expulsent des étudiant.e.s d'un amphi avec la complicité d'un doyen à Montpellier, des CRS qui expulsent sans ménagement des étudiant.e.s pacifistes, en les insultant, les gazant et les frappant ---- A Beaumont sur Oise, le 28 avril, des militaires de l'opération Sentinelle présents contre l'après-midi «boxe et jeux gonflables» organisée par la famille et les proches d'Adama Traoré. Le 30 avril 2018, Ismaël Bokar Deh, un travailleur sans-papiers qui vendait des bibelots aux touristes pour survivre,  tué par la police de Versailles ---- A Paris, le 22 mai, 128 gardes à vue à l'issue de la manifestation «fonction publique» suivie de l'occupation du lycée Arago: 88 majeurs, 40 mineurs, contre une Assemblée Générale dans un établissement scolaire ---- Toujours le 22 mai, une main arrachée sur la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes... 40000 grenades, des chars, des drônes et des hélicos contre des projets collectifs ---- Le 25 mai, encore, deux syndicalistes en garde à vue après avoir été mis en joue et menottés pour une action symbolique et pacifique de 300 camarades CGT Énergie, Cheminots, devant le siège national de La République En Marche ---- La criminalisation des résistances est bien la seule à être en marche. Une marche forcée pour casser toutes les initiatives collectives, toutes les oppositions, toutes les tentatives pour vivre autrement. ---- La fédération CNT des travailleuses et des travailleurs de l'éducation réunie  pour son 11 è congrès à Paris dénonce une nouvelle fois ces répressions. Elle exige l'amnistie de toutes les réprimées du mouvement social et elle sera aux côté des migrants et des sans-papiers le 2 juin contre le projet de loi Collomb «asile-immigration».

Communiqué 2. Parcoursup: algorithmes aux services de la sélection et de la concurrence

Depuis quelques années, les algorithmes sont à la mode. Faut dire que ce sont des outils pratiques pour «traiter», c'est-à-dire automatiser le classement, le croisement et l'interprétation de données nombreuses et diverses. Les gouvernements font développer et appliquent des algorithmes pour mettre en place leurs politiques publiques. Au point de soumettre ces politiques publiques aux logiques de ces algorithmes?

Mais quelles sont ces logiques? Deux programmes ont été employés dernièrement pour appliquer ces politiques: APB ( Application Post-Bac)  jusqu'à l'an dernier et Parcoursup' cette année. Quelles différences entre les deux?

APB était un algorithme qui ventilait les bachelières et les bacheliers dans le supérieur alors que Parcoursup' est une plate-forme où les données des élèves sont accessibles par tout établissement du supérieur et chaque établissement met en place son propre algorithme. Sur APB, les voeux des élèves étaient ordonnés par ordre de préférence, sur Parcoursup' non.

Quel est l'effet de l'absence de hiérarchisation des voeux sur Parcoursup'? L'algorithme d'APB était basé sur l'algorithme de Gale-Shapley. Sans rentrer dans le détail, c'est un algorithme qui permet de répartir les élèves dans les universités en respectant l'ordre des voeux.

Sur Parcoursup' les établissements du supérieur doivent trier tous les dossiers de tous les élèves alors que l'algorithme d'APB permettait de minimiser le nombre de dossiers.

Pourquoi proposer un système qui est juste plus couteux en nombre de dossiers à traiter?

Quel est l'effet du passage d'un algorithme sur APB aux multiples algorithmes sur Parcoursup'? Normalement l'État doit diffuser ses algorithmes, même si cela n'a pas été complètement fait concernant APB. En revanche, les établissements du supérieur ne sont pas dans l'obligation de communiquer le détail de leurs algorithmes. On ne sait pas comment ils sont faits mais on a quelques remontées de ce qui se passe lors des commissions des universités: coefficient par établissement, coefficient en fonction du département ou de la ville, déclassement des boursiers... En effet, ces algorithmes étant secrets, les critères de classement les plus puants peuvent être utilisés.

Nos camarades du supérieur ne sont pas moins dignes que les collègues du secondaire. Cependant, on ne peut pas exclure le pire à partir du moment où la direction de l‘établissement garde l'algorithme secret.

Il semble donc que Parcoursup' soit aussi sélectif qu'APB. En outre, Parcoursup' met en concurrence les établissements du secondaire. Il offre la possibilité aux universités de hiérarchiser les lycées. Sur quels critères? On n'en est pas sur, mais certainement du plus «nul» au «meilleur». Il en découlera une mise en concurrence des établissements du supérieur qui doivent choisir des stratégies de recrutement. De plus en plus «autonome», en vérité soumise à des impératifs de concurrence à l'échelle globale (type classement de Shanghaï), la libéralisation de l‘université en France va s'intensifier. Le savoir universitaire en théorie accessible à tous et toutes restera élitiste.

Les syndicats de la FTE réunis en congrès, exigent l'ouverture des universités (au moins 100 000 places) à tous les élèves et d‘en finir avec ces différents systèmes sélectifs.

____________________________________

Communiqué 3

Il faut en finir avec les violences sexistes et patriarcales
La CNT a été confrontée à des affaires de violence sexiste. La CNT - FTE, réunie lors de son 11e Congrès tenait à rappeler qu'elle ne pourrait accepter de ses camarades la moindre violence de ce type.

Il ne suffit pas de se revendiquer «anti-sexiste» pour faire disparaître les discriminations, agressions et comportements sexistes. Les engagements anti-patriarcaux ne se réduisent pas aux discours mais impliquent de se défaire de toutes les représentations et attitudes sexistes que nous avons pu intégrer malgré nous.

Si les violences physiques sont les plus visibles, les violences symboliques sont tout autant destructrices, qu'elles soient verbales ou qu'elles relèvent de stéréotypes toujours véhiculés dans notre société.

Il est crucial que suite à des cas de violence sexiste se mette en place une gestion collective car il est plus que souhaitable que ce genre de situation ne conduise pas à l'isolement des victimes et de toutes les personnes touchées qui doivent bénéficier d'une protection et d'un soutien.

Cette réflexion ne doit pas servir qu'à nous donner bonne conscience. Elle n'est pertinente et utile que si elle aboutit à nourrir la lutte anti-patriarcale concrète à travers la mise en place d'actions dans nos syndicat, sur nos lieux de travail, dans nos quartiers. Ces actions doivent viser à protéger toutes et tous de toute forme d'agression et à faire évoluer nos comportements. Il est fondamental que nous trouvions tou-te-s le temps de discuter de ces problématiques afin de développer les outils nécessaires pour répondre à ces situations, en aval et en amont.

La Fédération des Travailleu-r-se-s de l'Éducation décide de poursuivre sa réflexion avec ses syndicats et d'amplifier son engagement contre toutes les formes de domination.

http://www.cnt-f.org/fte/2018/05/27/pendant-les-travaux-la-lutte-continue/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr