A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Contre «Parcoursup»: des lycéens en Garde à vue

Date Sun, 27 May 2018 19:53:46 +0100


Au moins 2 détentions provisoires et des interdictions de séjour suite à la manif du 22 mai ---- «La justice à la chaîne bat son plein au palais de justice de Paris. Nous apprenons que 2 camarades ont été placés en détention provisoire jusqu'à leur procès qui aura lieu dans plus d'un mois, le 29 juin. Personnes interpellées dans le cortège du 22 mai. Jamais, même pendant la loi Travaille!, les consignes du parquet n'avaient été aussi bien suivies par les juges: mater la meute par la prison! Rappelons qu'après le 1er mai, 5 prévenu-e-s avaient gagné le droit de préparer leur procès en détention (entre-temps trois ont été libéré-e-s). ---- Cet après-midi, trois salles d'audiences avaient été mises à disposition de la justice d'abattage, pour traiter les cas de 50 personnes dont la garde à vue avaient été prolongée de 24h mercredi soir. Après des mises en examen visant des mineur-es prononcées hier, au moins 7 rappels à la loi ce matin (sans doute concernant des mineur-e-s), voilà un bilan partiel pour vendredi (pointage à 18h):

* 2 personnes en détention provisoire (procès 29 juin);
* 6 personnes sous contrôle judiciaire, interdites de XIIè et de communiquer entre elles en attente de leur procès le 15 juin;
* 2 personnes relâchées sous contrôle judiciaire avec interdiction totale de pénétrer dans Paris (procès 15 juin);
* 2 personnes en attente de leur procès en septembre et octobre.

D'autres personnes sont donc encore en cours de jugement, bilan final plus tard.
Le groupe légal
__________________________________________
Rassemblements de soutiens devant le lycée Arago ou le Tribunal, porte de Clichy, communiqués des FCPE Paris, Montreuil et des syndicats enseignants... les réactions ont été nombreuses pour dénoncer  les gardes à vue subies par les occupant.e.s du 22 mai...

Ce jeudi 24 mai, la plupart des personnes interpellées sont sorties du tribunal après un «rappel à la loi». Toutes les infos en direct ou presque sur Paris Lutte Infos: https://paris-luttes.info/

A lire, ci-dessous, le mémo rédigé par la Légal Team le lendemain de la  manifestation du 22 mai à Paris.
____________________________________
Mardi 22 mai. Plus de 130 manifestations en régions. 30.000 manifestant.e.s à Paris rassemblé.e.s en tête de cortège...
Forte répression. Communiqué de la Légal Team de Paris:
Mémo du groupe légal suite à la manif du 22 mai et de la tentative d'occupation du lycée Arago

Publié le 23 mai 2018
Une dizaine de personnes ont été interpellées directement dans la manifestation, quelques autres aux abords (rues adjacentes) et encore d'autres lors de contrôles d'identité plus loin qui ont occasionné des fouilles: les lunettes de piscine ont été suffisantes pour placer des personnes en garde à vue. Une personne a été évacuée à l'hôpital par les pompiers. Selon ses proches elle serait sortie. Soit au total une vingtaine de personnes. Certaines d'entre-elles sont au commissariat du 5è arrondissement.

Une centaine de personnes - dont des mineures et parmi elles, des lycéen.ne.s de Montreuil notamment - ont été interpelées suite à l'occupation du lycée Arago. Elles ont toutes été emmenées au commissariat de l'Evangile dans le 18è, servant de gare de triage, avant de placer les gens en GAV dans d'autres commissariats. En milieu d'apres midi mercredi, voilà une liste de postes de police où certain-es ont été emmené-es: 3e, 4e, 5e, 6e, 8e (l'annexe pas le central), 12e, 13e, 14e, 18e (Goutte d'or), 19e, etc. La liste risque d'être longue.... Les commissariats parisiens se montrant insuffisants, des personnes ont été placées en GAV dans ceux de la périphérie, Nogent-sur-Marne et Alfortville notamment.

Beaucoup d'entre-elles sont restées jusqu'après minuit dans les cars, sans eau, sans nourriture, privées de wc; la retenue administrative de 4h a été largement dépassée; ce sera plaidé en nullité si besoin dans les tribunaux mais comme pour le 1er mai, la police use de droits exceptionnels en arguant de conditions exceptionnelles

Nous appelons au rassemblement annoncé ce soir à 18h devant le lycée Arago (12e) et à organiser des appels de soutiens devant les commissariats connus.

Nous rappelons que nous n'avons pas de relations privilégiées avec la préfecture et que nous ne pouvons donc pas savoir où sont placées les personnes. C'est au moment de l'appel à un proche, qui est un des droits des gardé.e.s à vue, que la question peut être posée et avec un peu de chance, l'information obtenue.

    sachez que nous recevons beaucoup d'appels et que nous n'aurons pas plus d'infos au téléphone avant cette échéance...

Par ailleurs, tout le temps de la GAV, les avocat.e.s sont tenu.e.s au secret. Nous ne pouvons donc pas avoir d'infos pendant au minimum 24h après le début de la GAV... Alors sachez que nous recevons beaucoup d'appels et que nous n'aurons pas plus d'infos au téléphone avant cette échéance...

Cependant, nous pouvons aider à la transmission des garanties de représentation (logement, travail, études...) en cas de comparution immédiate (procès express) et donner des conseils pour surmonter au mieux l'épreuve de la garde à vue. Préparez ces garanties et transmettez les-nous sur stoprepression@riseup.net.

Important:

    Pour les mineur.e.s, ce sont les parents qui sont à même de désigner un.e avocat.e. Même si un.e commis.e d'office a commencé à assister les personnes aux auditions, les parents ont toute latitude pour imposer leur avocat.e. Appelez-nous et on fera en sorte de vous donner un nom.
    Enfin, un.e mineur-e ne peut pas être relâché.e sans la présence d'un représentant légal et la comparution immédiate ne s'applique pas (si procès, il se tiendra forcément dans un délai ultérieur)...

Nous invitons toutes les personnes à relire attentivement notre document «Sortez couvert.e.s» et n'hésitez pas à nous poser des questions si des choses ne vous semblent pas claires.

Nous savons que la GAV est une épreuve qui fonctionne sur l'isolement et le silence qui se fait autour des interpellé.e.s. Nous nous efforçons de mettre en lien les personnes avec leurs proches ou camarades et de transmettre les documents aux avocat.e.s si besoin afin de briser ces longues heures où nos camarades sont soustraient à la vie sociale délibérément.

Des remises en liberté interviendront peut être aujourd'hui mercredi; n'oubliez pas de nous les signaler pour qu'on arrête de s'inquiéter.

En revanche, nous appelons à aller dès demain, jeudi et vendredi 24 et 25 mai, au TGI de Paris, avenue de la Porte de Clichy, à partir de 13h30, où des comparutions immédiates vont certainement avoir lieu. (Nous publierons les salles d'audience des que possible).

Nous saluons les personnes qui se sont rassemblées devant les commissariats du 5è et de l'Evangile jusque tard dans la nuit. N'hésitez pas à organiser des rassemblements devant les commissariats qui sont toujours d'un grand réconfort pour les personnes. Cela pourrait s'organiser dans la foulée du rendez-vous de ce soir devant le lycée Arago.

Salutations anti-répressives,

le Groupe légal de de la Coord anti-rep de Paris.

stoprepression@riseup.net / 07 53 13 43 05

http://www.cnt-f.org/fte/2018/05/23/pendant-les-travaux-la-lutte-continue/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr