A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Des centaines de milliers de manifestant.e.s mardi 1er mai.

Date Sat, 5 May 2018 12:58:42 +0100


A Paris, manif arrêtée par les forces du désordre. 109 manifestant.e.s en garde à vue. La Légal Team
Paris appelle à des rassemblements devant les commissariats et le tribunal ---- «Nous savons que ces
jeudi 3 et vendredi 4 mai des déferrements vont avoir lieu au Nouveau Palais de Justice 29-45 Avenue
de la Porte de Clichy Métro, RER-C Porte de Clichy l'après-midi à 13h30.  Nous appelons à venir
soutenir les camarades et les personnes au tribunal lors des comparutions immédiates qui sont
publiques.» ---- Pour une Université libre, égalitaire, émancipatrice, ouverte à toutes et tous: les
arguments de la Cnt sup-recherche http://www.cnt-f.org/fte/wp-content/uploads/2018/04/Tract-sr.pdf
---- CNT Supérieur et Recherche - la Recherche et l'Université? ---- La loi ORE c'est quoi?

* C'est une spécialisation encore plus tôt au lycée, à un âge où on ne sait pas forcément ce qu'on
  veut faire 10 ans après.

* Des modules qui ne seront pas proposés dans tous les lycées alors que les universités pourront les
  considérer comme des pré-requis à l'admission dans certaines filières.

* 40% de la note du Bac en contrôle continu, donc une note qui pourra être discriminée en fonction
  du lycée d'origine. Les lycées seront directement mis en concurrence au détriment des quartiers
  populaires. C'est aussi une évaluation permanente, tout au long du lycée, prise sur le temps
  d'apprentissage.

* Le sacrifice des lycéen.ne.s professionnel.le.s, encouragé.e.s à des études courtes correspondant
  aux bassins d'emploi de leur secteur.

* La transformation du lycée en machine à sélectionner celles et ceux qui auront le droit d'aller à
  l'université.

* La sélection à l'entrée de la fac, ce qu'aucun gouvernement n'avait osé avant. Plutôt que de
  recruter des enseignant.e.s, l'état cherche à exclure les bachelier.e.s issu.e.s des classes
  populaires et des sections professionnelles de l'université. C'est aussi l'augmentation massive
  des écoles privées post-bac

* Un contrat pédagogique à signer en entrant en licence qui déterminera les enseignements auxquels
  on aura directement accès, et ceux que l'on devra suivre pour combler d'hypothétiques manques en
  plus. Des licences en deux à quatre ans, qui n'auront pas la même valeur, une forte
  hiérarchisation entre les modules d'excellence, et les modules à cumuler pour la grande majorité
  des étudiant.e.s, dans une inégalité totale.

* Des filières d'excellence, accessibles seulement à une élite, qui bénéficieront de moyens
  supplémentaires et côtoieront des filières sans moyens qui accueilleront la masse des autres.

* C'est enfin la marchandisation de l'éducation, préparée au lycée, accélérée en fac.

Qu'est-ce qu'on propose?

* Nous exigeons le retrait de la loi ORE, et refusons la réforme des lycées professionnels telle
  qu'annoncée par les rapports préliminaires.

* Nous voulons, à la CNT, voir l'université s'ouvrir à toutes et tous, sans conditions de
  diplôme. Dans l'immédiat, nous exigeons qu'elle reste ouverte à toutes personnes ayant le BAC ou
  un diplôme équivalent.

* Le libre choix des formations, des enseignements.

* Le rééquilibrage des financements de tous les établissement et de toutes les formations du
  secondaire et du supérieur et, à terme, la suppression des grandes écoles et la fin du financement
  par l'État des établissements privés.

* La régularisation de tou.te.s les étudiant.e.s sans papiers.

* Une augmentation importante du nombre d'enseignant.e.s chercheur.euse.s, la fin du recours à la
  sous-traitance et la titularisation des contractuel.le, l'embauchedes personnels administratifs et
  techniques nécessaire au fonctionnement des différents établissements.

* La refondation de l'enseignement secondaire général et professionnel pour permettre à tou.te.s les
  élèves de suivre des études ambitieuses.

Pour une université libre, égalitaire, émancipatrice et ouverte à tou.te.s, soyons encore plus
nombreuses et nombreux à nous mobiliser, bloquons nos lycées et nos facs pour montrer qu'il est
possible de lutter, organisons nos luttes en AGs et coordonnons-nous entres différents
établissements, allons au contact des autres secteurs en lutte comme les cheminot.te.s, les
personnels hospitaliers, les salarié.e.s en grève à Carrefour, dans le secteur aérien, ou à la Poste
et obtenons l'abrogation de la loi ORE.

Où en est la mobilisation aujourd'hui?

* De nombreuses facs sont bloquées voire occupées et s'organisent en AGs comme Nanterre (1000
  personnes), P8 Saint-Denis (1000), P3 Censier (1000), Rennes 2 (1000 à 2000), le Mirail à Tolouse
  (2000 à 4000)...

* D'autres universités se mobilisent et s'organisent comme à Lille, P1 Tolbiac, P1 Saint-Charles, P4
  la Sorbonne, l'EHESS, SciencePo, P7 Diderot, P6 Jussieu.

* Les enseignant.e.s de l'Université d'Aix-Marseille refusent l'application de Parcours-Sup, l'UFR
  de sociologie de l'université Bordeaux également.

* Le site de Tolbiac occupé par les étudiant.e.s avec le soutien des personnels et organisé en
  commune libre a été violemment évacué vendredi 20 avril, mais les étudiant.e.s continuent de
  s'organiser hors les murs.

Malgré la répression organisée par l'Etat et les attaques de l'extrême droite, les étudiant.e.s
restent mobilisés! A nous de les rejoindre et d'amplifier la mobilisation!

Les prochaines dates importantes:

Lundi 30 avril: Journée écoles désertes. En guise de protestation, les parents sont invités à
s'organiser pour ne pas mettre les élèves à l'école et à le signaler aux inspections par mail ou
téléphone.

Mardi 1er mai: Manifestation syndicaliste révolutionnaire, rendezvous pour le cortège libertaire à
12h00 place des fêtes.  Appel à participer à rejoindre la manifestation unitaire à 14h30 à Bastille
dans le cortège Education.

Jeudi 3 mai: Grève enseignante primaire, secondaire et supérieur. Grève des précaires de
l'éducation. Assemblée générale de grève à la bourse du travail à 9h30. Départ d'un cortège à 14h00
place de la Sorbonne.

Samedi 5 mai: - Pique nique militant à partir de 12h00 au parc de Cormailles à Ivry-sur-Seine (
entrée côté RER C), enseignants, parents, élèves.  - Fête à Macron: Pique nique à 12h00 place du
Carroussel du Louvre . Manifestation à 14h00 Place de l'Opéra.

Mardi 22 mai: Grève de la fonction publique, manifestation et assemblées générales

Pur nous contacter:

CNT Éducation 75
educ.rp@cnt-f.org
06 08 80 78 86
33 rue des Vignoles, 75020
Paris

CNT Éducation 93
educ93@cnt-f.org
33 rue des Vignoles, 75020
Paris

CNT Éducation 94
educ94@cnt-f.org
Bourse du travail Choisy
27, boulevard des Alliés
94600 Choisy-le-Roi

CNT Éducation SR
Section Supérieur Recherche
fede-educ@cnt-f.org/fte
07 82 14 98 31
33 rue des Vignoles, 75020
Paris

A écouter ou réécouter sur Radio libertaire http://www.cnt-f.org/urp/ l'émission Micro-ondes 94 du
dimanche 29 avril

"De la maternelle à l'université: la casse de l'éducation."  avec des enseignants de la CNT
éducation et deux étudiants de Tolbiac.

http://www.cnt-f.org/fte/2018/05/02/pendant-les-travaux-la-lutte-continue/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr