A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018

(fr) anarkismo.net: Communiqué du squat Libertatia à propos de l'incendie d'aujourd'hui Libertatia (en, gr)

Date Sun, 28 Jan 2018 10:30:20 +0200


Ces attaques ne nous feront pas arrêter la lutte contre l'État, le capitalisme et le fascisme. Aucune attaque ne parviendra à nous terroriser ni ne nous fera faire la révérence devant aucun fasciste, mais avec conscience et détermination, pour une société égalitaire, libertaire, nous continuerons à nous battre pour notre idéal. ---- Communiqué du squat Libertatia à propos de l'incendie d'aujourd'hui ---- Aujourd'hui, dimanche 21 janvier, aux alentours de 13h et peu avant le rassemblement nationaliste pour la Macédoine, des groupes fascistes qui participaient à cette manifestation ont entamé une série d'attaques contre des lieux occupés. Ils ont d'abord attaqué le centre social libre "" et ont été repoussés avec succès. Par la suite, ils se sont dirigées vers notre squat, y provoquant des dégâts au niveau de la façade extérieur et du portail. Ces dégâts ont immédiatement été réparés par les membres du collectif, qui ont ensuite décidés de rejoindre le rassemblement antinationaliste à Kamara. Environ deux heures plus tard, un groupe de 60 à 70 fascistes ont attaqué notre squat avec des cocktails molotov et des fusées de détresse, ce qui a entrainé l'incendie. A ce moment, il n'y avait plus personne dans le bâtiment, tout le monde se trouvant au rassemblement à Kamara. Tout au long de l'attaque, devant le squat, se trouvaient de très nombreux flics en civil et des fourgons des (forces anti-émeute) qui stationnaient à proximité, lesquels ont couvert l'attaque sans intervenir. La résistance du quartier doit être soulignée, des gens étant sortis sur les balcons pour crier sur les fascistes, lesquels ont répondu à coups d'insultes et de lancers de fusées de détresse. Quand les fascistes ont essayé d'aller de nouveau vers, la police était déjà sur place, couvrant les fascistes et bloquant les camarades à l'intérieur du bâtiment.

Que personne ne s'y trompe: ces attaques et l'incendie du bâtiment n'auraient pas pu avoir lieu sans le «soutien» du rassemblement pour la Macédoine. C'est là-bas qu'ils allaient et c'est de là-bas qu'ils revenaient. Tous les groupes d'extrême-droite et néonazis appelaient à ce rassemblement, mais personne ne s'en est inquiété, leur offrant ainsi la légitimité sociale et l'espace public pour pouvoir s'exprimer et agir en toute impunité. Nous savons très bien que tout cela n'aurait pas pu arriver dans d'autres circonstances et c'est pourquoi nous demandons à chacun de prendre position face au fascisme. Ces forces qui s'expriment depuis des groupes bien réels fonctionnent comme des suppléments de la répression étatique contre celles et ceux qui luttent et résistent pour quelque chose de meilleur. Nous demandons à chacun comment il se positionne face à l'incendie d'un bâtiment qui avait plus d'un siècle d'histoire et qui avait été laissé à l'abandon pendant des décennies. L'incendie d'un bâtiment où nous, anarchistes, communistes libertaires et révolutionnaires, avions décidé de reprendre en main et de le conserver, d'abord pour répondre à des besoins en termes de logement pour des prolétaires, des migrants et des êtres humains exlu-e-s par l'État et le capitalisme et, ensuite, pour faire naître un lieu politique radical d'échange entre les gens pour faire émerger et promouvoir une nouvelle culture libertaire. Il doit être clair pour toutes et tous qu'il s'agissait là d'un acte criminel, qui aurait pu avoir des conséquences tragiques, en particulier des morts.

Ces attaques ne nous feront pas arrêter la lutte contre l'État, le capitalisme et le fascisme. Aucune attaque ne parviendra à nous terroriser ni ne nous fera faire la révérence devant aucun fasciste, mais avec conscience et détermination, pour une société égalitaire, libertaire, nous continuerons à nous battre pour notre idéal.

LES ATTAQUES FASCISTES NE RESTERONT PAS IMPUNIES

CONSTRUISONS DES DIGUES CONTRE LA MENACE FASCISTE

POUR L'ANARCHIE ET LE COMMUNISME LIBERTAIRE

Libertatia, collectif pour le communisme libertaire

https://www.anarkismo.net/article/30813
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr