A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) Première conférence internationale des géographes et des géographies anarchistes (ICAGG) - Géographie, transformation sociale et démarches antiautoritaires (ca, en, it, pt)

Date Tue, 26 Sep 2017 10:33:13 +0300


Reggio Emilia (Italie) - Centro Studi Cucine del Popolo, via Beethoven 78/e, 21-23 septembre 2017 - http://www.cucine.arealibertaria.org/ ---- Appel à communications ---- Au cours de ces dernières années, une remarquable redécouverte internationale et multilingue des géographes anarchistes s'est réalisé tant au niveau universitaire que des mouvements de base,émanant d'une part d'un intérêt renouvelé pour des personnages historiques tel que Pyotr Kropotkin (1842-1921) et Élisée Reclus (1830-1905), et de l'autre par la prise en compte des idées et des pratiques anarchistes et anti-autoritaires des luttes actuelles pour la libération sociale. Des numéros spéciaux sur l'anarchisme et la géographie ont été publiés par d'éminents journaux internationaux tels que Antipode et ACME, donnant naissance à des articles et des ouvrages récents sur ces sujets, ainsi qu'à l'organisation d'importants séminaires sur les géographies anarchistes lors de conférences internationales les plus fréquentées, tels que le RGS-IBG, l'AAG et l'UGI, et pour les conférences internationales du Réseau d'Études Anarchistes. Une liste de diffusion internationale de géographies anarchistes a également été inaugurée.

Dans les circuits francophones, il y a également eu un essor d'initiatives et de recherches savantes qui ont conduit à la création d'un réseau de géographes anarchistes (Réseau des Géographes Libertaires) organisant un certain nombre de conférences et d'ateliers périodiques en France et en Suisse. Leurs contributions à deux festivals annuels importants visent à établir une communication entre les chercheurs et un public plus large. Le premier, Les Reclusiennes, a lieu à Sainte-Foy-la-Grande, ville d'origine d'Elisée Reclus, le second, le Festival International de Géographie à Saint-Dié-des-Vosges, comprend un forum anarchiste de géographie critique. En Amérique du Sud, des conférences et des cours publics sur les géographies anarchistes sont également organisés, principalement au Brésil, par les réseaux de Rekro/Território Autônomo et la Bibliothèque anarchiste Terra Livre, en collaboration avec des universités comme l'UFRJ et l'USP. Cette liste n'est pas exhaustive, voilà un simple échantillon de la richesse et du cosmopolitisme des territoires où se développent les débats sur l'anarchisme.

C'est dans ce contexte d'épanouissement des géographies anarchistes que nous proposons d'organiser une conférence internationale indépendante à réitérer dans différents pays tous les 2 ou 3 ans afin de créer un espace pour les chercheurs et militants intéressés par ces thèmes. Ce cycle a pour intérêt de permettre un échange fructueux entre celles et ceux qui s'intéressent aux géographies anarchistes ou plus largement aux mouvements sociaux, d'échanger des idées et d'établir des liens significatifs. Le choix de faire la première conférence dans une petite ville italienne comme Reggio Emilia, où un mouvement anarchiste local établi a déjà promu des événements et des publications sur des géographes anarchistes, joue un rôle déterminant dans la tâche primordiale consistant à établir une discussion entre savants et militants de différents domaines linguistiques et culturels et faire en sorte que le débats n'impliquent pas seulement des acteurs issus du monde académique.

Cette conférence ne s'adresse pas seulement aux anarchistes «établis»: nous nous félicitons des contributions traitant de manière critique de géographies anarchistes, des histoires, des concepts et interventions des mouvements populaires, aussi par des militants que par des universitaires.

Nous invitons particulièrement, mais pas exclusivement, les contributions de géographies anarchistes critiques sur:

· Quelles sont les géographies anarchistes et quelles sont leurs tâches?

· Quelles relations entre l'anarchisme et les approches critiques / théoriques les plus courantes utilisées dans le domaine de la géographie, à savoir postmodernisme et post-structuralisme, modernités critiques, post-colonialisme, géographies plus qu'humaines, théorie de l'acteur-réseau, théories non-représentationnelles, féminisme, le genre et les théories queer, le marxisme, la théorie critique de la race, l'intersectionnalité, les méthodes qualitatives et quantitatives etc.?

· Problématique des relations entre l'anarchisme, le rationalisme, les Lumières et la modernité.

· Géographie anarchiste et contre-cartographie. Cartes et espaces de libération.

· Géographie anarchiste et mouvements indigènes.

· L'anarchisme et l'environnement: la mésologie, les philosophies naturelles et l'idée du progrès.

· Géographies anarchistes en pratique: expériences des mouvements de base, des luttes locales et internationales, des histoires et des géographies de résistance.

· Géographies anti-statistes, post-statistes et non statistes: anarchisme et l'idée de territoire.

· Anarchisme, fédéralisme et le concept de l'échelle géographique: les villes, les régions et le monde.

· Géographie antiraciste, anti-coloniale et internationaliste.

· Les géographies anarchistes, le cosmopolitisme et le multilinguisme: qui défie les académies nationalistes et paroissiales?

· Anarchisme et géographies de la guerre et de la paix.

· Anarchisme et géographies de la violence et de la non-violence.

· Géographie anarchiste de l'éducation et de la déscolarisation.

· Géographies de la sécularisation et de la libre pensée.

· Géopolitique anarchiste.

· Géographies historiques de l'anarchisme.

· Géographies et géographes anarchistes dans l'histoire et philosophie de la géographie.

· Les personnages historiques des géographes anarchistes et leurs liens interdisciplinaires: histoires d'anarchisme transnational, anthropologies anarchistes, théorie politique et philosophie politique.

Pour participer à la conférence, veuillez envoyer un résumé de 250 mots maximum à l'adresse suivante: scientific_committee@icagg.org avant le 1er février 2017. La langue de la conférence préférée est l'anglais. Si vous ne vous sentez pas particulièrement à l'aise dans cette langue veuillez écrire aux organisateurs afin de trouver une solution. De plus amples informations seront fournies par e-mail et sur le site www.icagg.org

Informations pratiques: Pour des informations sur le voyage, l'hébergement et toute autre question pratique (besoin de garde d'enfants, de besoins alimentaires, etc.), veuillez écrire àicagg2017@icagg.org
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr