A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) Groupe Anarchiste Des bons enfants - Charte du groupe

Date Mon, 25 Sep 2017 09:05:03 +0300


Revendiquant notre autonomie en tant que groupe, le GABE a décidé de se doter de cette charte décidée unanimement. ---- Elle regroupe l'ensemble de nos positions, formant notre identité politique et notre dénominateur commun, et aborde les sujets sur lesquels nous serons intransigeant.e.s. ---- Nous pensons nécessaire d'affirmer ces positions, fruits de nos réflexions face aux luttes passées et actuelles pour agir avec détermination. Et ainsi tenter de construire le mouvement qui luttera efficacement contre l'ensemble des oppressions et dominations. ---- - Le Groupe Anarchiste des Bons-Enfants est un groupe rassemblant des anarchistes communistes révolutionnaires luttant pour l'abolition de l'ensemble des oppressions et dominations, et pour l'établissement d'une société égalitaire: le communisme anarchiste.

- L'État est une organisation de la société intrinsèquement autoritaire entérinant les hiérarchies et les classes. Nous rejetons la forme étatique; capitaliste ou prétendument socialiste. Nous prônons l'abolition des classes sociales, la gestion collective de la production et voulons instaurer le communisme sans phase de transition, sans État «révolutionnaire» et sans direction avant-gardiste.

- La classe bourgeoise nous inflige quotidiennement une violence extrême; pauvreté, destruction de l'environnement, guerres impérialistes et colonialismes, aseptisation de nos lieux de vie, emplois précaires, travail forcé, migrations, etc. Il est évident qu'un soulèvement contre l'ordre établi ne pourra se faire sans violence, la classe dominante et les forces contre-révolutionnaires ne se laisseront vraisemblablement pas détruire sans résister. Dans ces conditions, prôner une non-violence inconditionnelle ne fait que maintenir le statu quo et défend par extension la domination capitaliste.

- Le capitalisme étant par définition tendanciellement en expansion, la société à laquelle nous aspirons ne peut faire l'économie d'une victoire totale: la révolution devra être mondiale et mener à la destruction complète de toutes les formes de gouvernance autoritaire et de toutes les frontières, sous peine de prendre le risque de voir ces formes ressurgir un jour. Nous prônons une lutte internationaliste et un soutien à tou.te.s nos camarades révolutionnaires combattant contre l'oppression autour du monde.

- Nous souhaitons une révolution globale, ne se limitant pas à une appropriation des moyens de production par les travailleuses et travailleurs. Nous voulons une révolution qui détruise à la fois la propriété privée, le marché, l'argent et le travail. La révolution doit être l'avènement d'un nouveau mode de vie et pas seulement une nouvelle forme de gestion de la production.

- Dans notre lutte pour l'émancipation, nous considérons que les combats contre les oppressions basées sur le genre, l'âge, l'origine, l'état de santé, l'aptitude, la sexualité ou la croyance sont à mener au même titre que la lutte de classe, sans hiérarchie entre elles. La primauté de l'auto-organisation des personnes subissant des oppressions spécifiques est primordiale pour mener ces luttes de libération.

- Si nous rejetons les institutions religieuses, nous luttons néanmoins aux côtés de personnes croyantes et elles sont les bienvenues dans nos organisations, au même titre que les athées et agnostiques. Notre cohésion se fonde sur des principes politiques, des valeurs, des pratiques et une analyse matérialiste, non sur un antithéisme philosophique.

- Le capitalisme n'en finit plus de détruire l'environnement par son productivisme et sa nécessité perpétuelle d'expansion. La lutte contre le capitalisme est d'autant plus nécessaire qu'il nous précipite dans une crise écologique que la bourgeoisie est incapable d'éviter. Nous défendons un lien nécessaire entre luttes sociales et écologiques pour que la société puisse exister en symbiose avec son lieu de vie.

- Nous nous retrouvons dans la famille de l'Autonomie et son histoire. Nous ne considérons pas les formes partidaires ou syndicales com

https://bonsenfantsblog.wordpress.com/2017/09/20/charte-du-groupe/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr