A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) anarkismo.net: L'accord Union Européenne - Libye qui se prépare relève du crime contre l'humanité! by Defend Mediterranea giocganarkismo (ca, de, en, gr, tr)

Date Sun, 27 Aug 2017 08:29:26 +0300


Communiqué de DEFEND MEDITERRANEA*, réseau antifasciste et solidaire méditerranéen contre l'expédition identitaire Defend Europe et l'Europe forteresse ---- Un an et demi après le sinistre accord Union européenne-Turquie qui a conduit à la multiplication de camps odieux et invivables en Grèce et en Turquie, les dirigeants du continent le plus riche de la planète s'apprêtent à recommencer en pire. ---- Cette fois, c'est du côté africain que se poursuit le projet d'Europe forteresse, en collaboration avec le régime fantôche libyen et à l'initiative du président français, en échange de moyens militaires énormes et d'une somme d'argent qui pourrait être trois fois supérieure aux six milliards de dollars offerts au dictateur Erdogan en 2016. ---- En vue de cet accord, les navires militaires italiens multiplient actuellement leur patrouilles vers le Sud et la Libye vient de déplacer unilatéralement la limite de ses eaux territoriales de 12 à 70 milles nautiques. Parallèlement, les autorités italiennes ont saisi le bateau de sauvetage d'une ONG et arrêté ses responsables, au moment même où, à quelques centaines de kilomètres plus au sud, des gardes côtes libyens tiraient à balles réelles pour éloigner un autre bateau de sauvetage, au large de Zouara.

Dans le même temps, une expédition de miliciens fascistes circule en toute liberté en Méditerranée, avec pour seuls obstacles ceux que nous lui dressons, nous antifascistes, depuis plusieurs semaines, lui causant problèmes, craintes, annulations, fuites, changements de cap, pannes et ridicule.

Plusieurs des responsables de ce navire anti-migrants ont été subitement libérés de leur garde-à-vue au nord de Chypre, territoire sous le contrôle d'Erdogan, alors que les chefs d'inculpation étaient graves et que l'instruction venait d'être prolongée. A l'inverse, les demandeurs d'asile Tamouls qui avaient dénoncé l'escroquerie ont été expulsés vers le Sri Lanka. Par la suite, malgré leurs discours xénophobes, leurs menaces explicites et leur non-respect de la réglementation maritime, les miliciens fascistes de Defend Europe n'ont jamais été inquiétés par les autorités qui ont clairement choisi de les laisser mener leur projet. Plusieurs ministres de l'Union européenne ont même exprimé des propos bienveillants à leur encontre et le ministre de l'interieur autrichien est même allé jusqu'à les féliciter.

Face à cette violence tous azimuts, les navires des ONG sont en train de quitter à regrets, les uns après les autres, la principale zone de recherche et de sauvetage, laissant les embarcations de migrants aux mains des fascistes européens et des gardes-côtes libyens connus pour leurs pratiques du racket, de la torture et des séquestrations. Au vu des milliers de morts de ces derniers mois (plus 2200 déjà cette année et 4500 l'année dernière) alors que les navires de sauvetage étaient encore présents, on peine à imaginer l'amplitude de la catastrophe humanitaire qui se prépare pour les dizaines de milliers de personnes qui fuient, sans cesse, la guerre, la misère et la répression.

En effet, rien n'arrêtera les migrations humaines tant que la justice et l'égalité ne seront pas réellement de ce monde. Rien ne dissuadera les familles de fuir la guerre ou la misère tant que le néo-colonialisme européen continuera de faire de l'Afrique un vaste champ de ruines. Rien ne fera reculer les opposants politiques et les minorités ethniques ou religieuses qui fuient les persécutions dans le silence complice des dirigeants occidentaux. Rien n'est plus épouvantable pour des populations entières, femmes et enfants en tête, qu'être frappées, violées, recrutées de force dans des armées ou contraintes à travailler dans des camps (nombreux cas prouvés par plusieurs rapports). Et surtout, rien ne peut occulter que toute l'histoire de l'humanité a été tracée par des voyages, des odyssées, des migrations. La liberté de mouvement est un droit pour toutes et tous.

Combien de temps encore l'Europe continuera-t-elle à construire des murs et des rideaux de fer?

En tous points, l'accord qui se prépare entre l'Union européenne et la Libye relève du crime contre l'humanité. Tant pour les personnes qui peineront à fuir une existence invivable que pour celles qui partiront à tout prix mais mourront sur un parcours devenu encore plus difficile et dangereux.

Ces dernières semaines, nous avons fait notre maximum pour empêcher, ou au moins retarder, le navire des miliciens fascistes dans son projet de nuire aux sauvetages en mer de nos frères et soeurs humains.

Mais face aux puissances colossales qui se mettent en place sous nos yeux, de part et d'autre, derrière l'agitation grotesque d'un petit groupe de marins d'eau douce, la tâche est plus compliquée.

C'est pourquoi nous vous alertons par ce communiqué, car il est de notre responsabilité, où que nous soyons en Europe ou en Afrique, de refuser ce nouveau mur entre nous.

Un mur de sang et de larmes.

Le mur de trop.

Contre ce mur et ceux qui règnent en distillant la peur et en essayant de nous diviser, mobilisons-nous, toutes et tous, d'une rive à l'autre de la Méditerranée, de Paris à Tunis, de Tripoli à Rome, et au-delà.

La lutte continue contre les milices fascistes en Méditerranée et contre l'Europe forteresse!

DEFEND MEDITERRANEA* Le réseau DEFEND MEDITERRANEA est composé de camarades antifascistes, antiracistes et solidaires de Méditerranée qui ont participé au blocage du navire C-Star à Suez puis à Chypre et qui l'ont empêché de faire escale en Crète, en Sicile puis en Tunisie.

https://www.anarkismo.net/article/30449
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr