A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) CNT- Solidarité Ouvrière: Branche des entreprises de services à la personne: un véritable coup de semonce de la part du Conseil d'État

Date Thu, 10 Aug 2017 07:53:15 +0300


Le Conseil d'État a annulé l'extension de certaines dispositions de la convention collective nationale des entreprises de services à la personne, du fait de leur non conformité à la loi. ---- De ce fait plusieurs mesures problématiques de cette convention ont été retoquées et notamment: ---- - Le montant de l'indemnité kilométrique ayant été jugé insuffisant à 12 centimes du kilomètre (soit 4 X moins que le barème appliqué par l'URSSAF). Un avenant à la convention collective a néanmoins été ajouté en 2016 fixant l'indemnité à 20 centimes du kilomètre et par conséquent s'applique (annulation du dernier alinéa du paragraphe e) du 1 de la section 2 du chapitre II de la partie 2). ---- - Le temps partiel et les heures complémentaires ---- Le Conseil d'État annule également les parties de la CCN relatives à la possibilité pour l'employeur d'imposer au salarié à temps partiel l'accomplissement d'heures complémentaires dans la limite de 33% de la durée contractuelle d'une part et celles permettant, en dehors des cas d'urgences dont elles fixent la liste, d'abaisser à trois jours le délai minimum de notification des modifications de l'horaire de travail.

En conséquence, c'est le Code du travail qui s'applique en la matière. Aussi le nombre d'heures complémentaires effectué au cours d'une même semaine ou d'un même mois ne peut pas être supérieur à 10 % de la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail. Par ailleurs, le délai de prévenance pour une modification de l'horaire de travail ne peut être inférieur à 7 jours en dehors des cas d'urgence fixés par la CCN. (annulation du b) de la section 3 du chapitre II de la partie 2 et du i)
de la section 2 du chapitre Il de la partie 2).

- Le travail de nuit

Le Conseil d'État annule aussi l'ensemble des dispositions concernant le
travail de nuit, du fait de l'absence de mesures concernant l'amélioration des conditions de travail, mais également de dispositions garantissant l'articulation entre vie professionnelle nocturne et vie privée et de dispositifs assurant l'égalité hommes-femmes. De ce fait de nouvelles négociations de branche devront être menées pour résoudre cette question. (annulation du j) du I de la section 2 du chapitre II de la partie 2).

- Le forfait-jours

Annulation par le Conseil d'État pour terminer, de l'ensemble des dispositions relatives au forfait-jours (annulation de la section 4 du chapitre II de la partie 2).

Références: Décision n° 381870 du 12 mai 2017 du Conseil d'Etat

http://www.cnt-so.org/Branche-des-entreprises-de
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr