A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) La révolution de Rojava - Maintenant Demhat est également devenu une lumière de bougie (ca, de, en, it, pt)

Date Thu, 20 Jul 2017 08:58:05 +0300


Dans la révolution de Rojava, qui s'allume sur la piste des martyrs, Demhat est devenu une lumière de bougie ... Les beaux yeux et le visage de Demhat brillent toujours, reflétant l'amour des humains qu'il a bercés dans son coeur. ---- La révolution de Rojava, qui éclaire à la lumière des chemins de ses martyrs, se plie dans ses bras la lumière du martyr Demhat. ---- Britanniques, américains, estoniens, grecs, italiens, suisses ... Ils sont tous devenus des fleurs qui ne marchent jamais au milieu du lac de sang versé à Rojava. Chaque combattant internationaliste avec qui j'ai parlé a déclaré: "Je suis venu ici pour l'humanité, c'est ma tâche de contribuer à la révolution et de soutenir les Kurdes". ---- Hier en parcourant la ligne de front, j'ai rencontré Roza, un bon ami du martyr Demhat. Elle m'a demandé: "Vous cachez quelque chose de moi, y at-il quelque chose que vous voulez me dire?". Mais ma bouche ne peut pas bouger. Je ne veux pas qu'elle apprenne de moi le martyre de Demhat.

Le combattant américain Demhat Newyork est revenu le 5 juillet avec ses camarades d'une opération. Ils n'étaient qu'à quelques mètres de leurs emplacements. Il y en avait six. Dans cette nuit sanglante, trois jeunes âmes sont tombées martyrs et d'autres ont été blessées. En revenant, l'un des camarades de Demhat est monté sur une mine terrestre, dont l'explosion a été suivie par des tirs ennemis. Quatre martyrs et combattants blessés ont été le résultat.

J'étais à la station d'urgence à la ligne de front de Raqqa. Il était 2 heures du soir. En entendant les voitures, je me dirigeai vers le médecin. Lorsque les portes du véhicule ont été ouvertes, il y avait trois cadavres et trois blessés. J'ai ouvert les couvertures pour voir les cadavres. Deux d'entre eux étaient méconnaissables. Le troisième était Soro, qui a rejoint le YPG d'Angleterre. Un jour seulement avant que Soro m'avait invité à son emplacement et a promis de me donner une entrevue en temps voulu. En voyant son corps sans vie, remplit mon coeur d'énormes souffrances. Mais comme une aide était nécessaire, je suis allé chez le médecin.

Ses blessures étaient graves, de ses deux jambes ses os faisaient saillie. Avec sa main, il saisissait son visage. Pour lui injecter le sérum, je devais ouvrir la main. C'est seulement alors que j'ai compris pourquoi ils m'avaient donné la tâche. Le camarade blessé était Rodi d'Amérique. Ils m'ont fait parler anglais avec lui et aider le médecin à injecter le sérum. Rodi, que j'avais l'habitude de voir presque tous les jours pendant la semaine passée, était trempé de sang.

Tout à coup, comme un coup lourd à ma tête, j'ai appelé «Demhat!» ... Il y a un jour, j'ai vu Rodi, Demhat et Soro derrière un véhicule du groupe offensif. Leurs visages riaient vivement, ils se dirigeaient vers la zone de guerre, ce qu'ils prévoyaient depuis longtemps.

Comme Rodi n'a pas été en mesure de formuler des phrases claires en ce moment, je me suis abstenu de demander de lui épargner l'épuisement. Après que l'intervention d'urgence sur Rodi était terminée, même si je pouvais parler la langue, je criais de manière quelque peu agressive au groupe qui transportait les martyrs et les blessés: «Demhat, Demhat!». Les trois étrangers n'avaient adhéré à l'unité que récemment et, par conséquent, leurs noms n'étaient pas encore connus parmi les unités locales. Après un certain temps, l'un d'entre eux est venu me dire: "Demhat, l'étranger? L'Américain?" Je me suis exclamé: "Oui, Demhat." Il a répondu seulement: "Sehid Demhat". D'après ce qu'ils ont dit, j'ai compris que le cadavre de Demhat était entre les mains des gangs ISIS et que le SDF a commencé une opération pour récupérer son corps.

Au lever du soleil, la station d'urgence est devenue un peu plus calme, tout le monde a eu une pause, mais j'étais toujours en attente de Demhat. Il serait venu, il devait venir ...

J'ai commencé à réfléchir sur la signification et l'importance de ces centaines de combattants étrangers qui ont rejoint le YPG et même devenir des martyrs de la révolution sur cette terre enchevêtrée dans une énorme révolution. J'ai pensé à la fraternité des peuples du monde entier que ces honorables sacrifices vont forger. Une fois de plus, mes pensées se sont déplacées vers Demhat et, en entendant la sirène des véhicules blindés, j'ai poussé la tête et j'ai commencé à faire un bond en avant. Demhat est venu. Les yeux et le visage de Demhat riaient vivement, reflétant son amour pour les humains qu'il portait dans sa poitrine ...

Après que le médecin a pris les premières mesures, il a été encore une fois chargé sur la voiture et a chassé ... Cette nuit-là, personne ne pouvait dormir ... Le cadavre du martyr Demhat est venu dans un panzer gracié d'une photo, lui ...

Demhat n'était pas un combattant qui a parlé à la presse, mais nous avons eu l'honneur de mener la première et dernière entrevue avec lui. Dix jours après mon entretien avec lui, Demhat a grandi le plus cher à mon coeur.

Pourtant, je ne peux pas transmettre les nouvelles du martyre de Demhat à Roza ...

* Cet article est apparu pour la première fois sur le journal Yeni Özgür Politika et a été traduit par le service ANF anglais.
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr