A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017

(fr) CNT Solidarité Ouvrière: LE REMUE-MÉNAGE REPREND A LA CLINIQUE DU VAL D'OUEST (Ecully - 69) -- Soutenez la lutte financièrement et activement!

Date Tue, 11 Jul 2017 06:15:23 +0300


Les femmes de ménage repartent en grève pour dénoncer la répression syndicale et le non-respect des engagements pris par leur employeur. Ce jeudi 06 juillet, à partir de 9h, les femmes de ménage de la Clinique du Val d'Ouest décident de se remettre en grève pour dénoncer la rupture du contrat d'une collègue gréviste et le non-respect de l'accord de fin de conflit signé lors de la grève du 22 juin dernier. ---- «On ne s'arrêtera pas tant qu'on n'aura pas ce qu'il a promis» assure Ismahan, agent de service hospitalier à la Clinique du Val d'Ouest. Le 22 juin, Ismahan et ses collègues avaient décidé de se mettre en grève pour dénoncer la surcharge de travail. Au son des casseroles, trompettes et chansons, elles avaient obtenu le soutien des patients, du personnel et de la direction de la clinique. Celle-ci avait obligé le directeur de la société SAMSIC, à qui elle sous-traite le nettoyage, à venir négocier avec les salariées grévistes.

A la suite de plusieurs heures de négociation, elles obtiennent le renforcement des effectifs, des augmentations de salaires (de 35 à 150€/mois), le passage des CDD en CDI, et l'amélioration des produits et matériel. Mais deux semaines plus tard, les salariées n'ont toujours pas vu la couleur de leur avenant, le contrat d'une salariée a été rompu pour avoir fait grève et une en CDD n'a pas été renouvelée.

Syndiquées à la CNT Solidarité Ouvrière, les salariées excédées ont décidé de poursuivre leur mouvement et d'alerter le directeur de la clinique du Val d'Ouest, M. Benetton, afin qu'il appuie leurs demandes et mette fin à la répression syndicale. Elles appellent également tous les citoyens solidaires à venir les soutenir. «Nous resterons en grève tant que la répression continuera et que les engagements pris le 22 juin dernier ne seront pas tous respectés» affirme Klodjana qui a travaillé sans contrat pendant plus d'un mois.

La CNT - Solidarité Ouvrière 69 appelle à venir soutenir activement la grève à partir de 09h, ce jeudi 06 juillet, devant la Clinique du Val d'Ouest (39 chemin de la Vernique 69130 Ecully). VENEZ FAIRE DU BRUIT!
Vous pouvez soutenir financièrement le mouvement en participant à la caisse de grève en ligne.

Documents joints
06_07_17_cp_reconduction_greve_clinique_val_d_ouest (PDF - 593.1 ko) http://www.cnt-so.org/IMG/pdf/06_07_17_cp_reconduction_greve_clinique_val_d_ouest-3.pdf

http://www.cnt-so.org/LE-REMUE-MENAGE-REPREND-A-LA
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr