A - I n f o s

Une agence d'actualités par pour et au sujet des anars ** .
Informations dans toutes les langues
Les 30 derniers messages (accueil) Messages des deux dernières semaines Nos archives des anciens messages

Les 100 derniers messages selon la langue
Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ _The.Supplement

Premières lignes des dix derniers messages
Greek_ Chinese_ Castellano_ Català_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe
Premières lignes des dix derniers messages
Premières lignes des messages des dernières 24 heures

Premières lignes des messages des dernière last 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009

(fr) Le Monde Libertaire # 1678 du 21 au 27 Juin 2012

Date Thu, 21 Jun 2012 14:56:03 +0200


«Les idées sont à l'épreuve des balles. » - Allan Moore
Sommaire du Monde Libertaire # 1678 du 21 au 27 Juin 2012
Actualité
Bilan social mitigé, par J.-P. Levaray, page 3
PSA : les oubliés de Hollande ?, par J. Caramelo, page 4
Météo syndicale, par L. Schwitzguebel, page 4
Chronique néphrétique, par Rodkol, page 5
Solidarité avec Fouad, par CNT-FTE, page 7
Colères noires du moment, par M. Silberstein, page 7
Les bidasses à l'école, par Juanito, page 9

International
Solidarité avec les anarchistes biélorusses, par FA, page 10
Espagne : exploitation sans frontières, par R. Pino, page 11

Arguments
Obsolescence de la prison, par FA33, page 12
Magouille et torture en prison, par Ringolevio, page 14
Néostalinisme et luttes sociales, par L. Janover, page 15

Culture
Pouvoir politique et mouvement associatif, par Guy, page 18
Le choix des libraires, par Publico, page 19

Mouvement
Les 30 ans du groupe Pierre-Besnard, page 20
Radio libertaire, page 22
Agenda, page 23

Editorial du Monde Libertaire # 1678 du 21 au 27 Juin 2012

Le terme de «vague rose» est bien galvaudé... Une majorité socialiste et
associés à l'Assemblée nationale pour quoi faire? Saupoudrer la «bonne et
honnête» gestion de la loi des marchés de quelques mesures sociales qui ne
coûtent pas grand-chose sera sûrement la feuille de route. On pourrait
évoquer que les partisanes et partisans du socialisme par les voies
électorales pourraient rentrer dans le vif du problème social, mais
faut-il vraiment les voir à l'oeuvre pour avoir un avis?

Pendant qu'en France le cloaque informatique se déchaîne via les messages
électroniques, l'espoir d'autres lendemains semble en baisse en Tunisie.
Des groupes islamistes salafistes s'en prennent aux milieux culturels, à
la presse et aux syndicats (principalement l'UGTT). Sans parler des
attaques tous azimuts contre les femmes tunisiennes, tout ce qu'elles
avaient conquis d'espace politique. Est-il besoin de préciser que ces
extrémistes religieux ont le soutien des émirats du Golfe, notamment du
Quatar et de l'Arabie Saoudite? «Pour que la révolution continue, la
société civile ne doit pas lâcher prise» a déclaré Bicharara Khader. Mais,
comme il le dit, «trop ménager la chèvre et le chou, ce n'est pas bon pour
le pays». C'est le moins qu'on puisse dire!

Revenons à notre cher pays, patrie des droits de l'homme, les promesses de
freiner les salaires des «grands» dirigeants ont-elles été tenues? Cela
semble exact pour ceux qui relèvent peu ou prou du secteur public (sic),
c'est-à-dire La Poste, les Aéroports de Paris, EDF, Areva, mais quid des
«nababs» du CAC 40? Encore un effort, camarades, il reste du rabotage à
faire! Mais cessons de nous regarder le nombril, la Grèce est dans d'autre
draps que nous. Eux aussi étaient appelés aux urnes le dernier week-end.
Nous n'avons pas consulté les entrailles d'une antilope mâle (selon la
tradition!) et en lisant ce Monde libertaire vous en saurez plus (sic).

Quelques remarques: comme il est dit dans pas mal de quotidiens et de
gazettes des «roitelets de l'entourloupe fiscale et autres riches
armateurs sont en route pour les eaux calmes de Monaco». On aura
tristement compris, depuis longtemps, que celles et ceux qui n'ont que le
fruit de leur travail pour survivre en font les frais. Croire que les
élections vont tout changer est, une fois de plus, un leurre. Stelios
Ramlos, philosophe grec le dit crûment: «Après son indépendance, la Grèce
s'est trouvée propulsée au rang des États modernes, sans avoir forgé de
contrat social.» La lutte pour un autre monde a encore du chemin à faire.



Agenda du Monde Libertaire # 1678 du 21 au 27 Juin 2012

Mardi 19 juin
Saint-Denis (93)
19 heures. La Dionyversité, université populaire de Saint-Denis. Cycle «
Autogestion et société ». Troisième rencontre/débat : « Autogestion en
actes : témoignages. » .

Le lycée autogéré de Paris.
En 2012, deux «écoles » pas comme les autres fête leur trente ans : le
lycée expérimental de Saint-Nazaire et le Lycée Autogéré de Paris (LAP).
En 30 ans, les LAPiens ont démontré que les lycées peuvent être des lieux
de liberté, que le plaisir, la curiosité et le travail collectif peuvent
être des moteurs de l'apprentissage et que la cohésion d'une communauté
éducative peut être basée sur l'autogestion plutôt que sur les hiérarchies
et le pouvoir du maître. Des exemples à suivre et à généraliser ?.

Court-circuit.
De la pratique de distribution alimentaire à Saint-Denis à la
structuration d'un mode de gestion autogestionnaire d'un grand nombre de
domaine de la vie sociale. Et aussi la démonstration en actes du
bien-fondé des circuits courts en économie qui impliquent le «
consommateur » et le producteur et favorisent une qualité et un contrôle
des biens à mis à disposition.

La Conquête du pain est une boulangerie bio autogérée ouverte depuis
septembre 2010 à Montreuil. On y trouve deux sortes de baguettes (la
Baobab et la Préhistorique), plus de 15 sortes de pains, 5 sortes de
viennoiseries et même un peu de pâtisserie. Et surtout une pratique de
quartier où la boulangerie redevient un espace social impliqué sur le
terrain tant par la qualité de ses produits que par les différentes
manifestations de solidarité dans lesquelles elle s'engage. Avec des
membres du LAP, de la Conquête du pain et de Court-Circuit. Bourse du
Travail de Saint-Denis, 9-11, rue Genin. Métro ligne 13, Porte-de-Paris,
ou RER D. Entrée libre.

Samedi 23 juin
Paris XIe
16 heures. Claude Zaretti & Moustache de Paname, qui poussent la
chansonnette à la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot. Métro
République ou Oberkampf. Entrée libre et gratuite.

Vendredi 6 juillet
Sanguinet (40)
19 heures. Projection du film Gasland. Conférence débat sur le gaz de
schiste dans notre région (Parentis, Lugos, Cazaux, La Teste) et ailleurs.
Après les Cévennes, le Gard, les Vosges, les premières demandes d'enquête
publique arrivent en Aquitaine. Avec notamment Chantal Viala de
l'association No Gazaran contre les gaz de schiste. À la salle des fête.


Samedi 7 juillet
Sanguinet (40)
11h-12h (sur le marché). Déambulation artistique. Retrouvez-nous dès le
matin, réveillons Sanguinet !
15 heures. Ouverture du festival, du village associatif, de l'agora libre
et des expositions.
15h-16h. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens !
Les apprentis de la plus grande école de cirque d'Europe vous propose une
démonstration libre (jonglage, rubans, mains à mains etc.).
15h30-16h45. Spectacles choisis pour enfants... et grands.
16h 30-17 h 30. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens !
16h 30-17 h 30. Atelier « Construction d'instruments de musique ». Venez
construire vos instruments avec des matériaux naturels !
16h-17h. Compagnie Université du BazArt : le son d'Histoire (ou comment
tirer des leçons de l'Histoire sans image et sans blé).
17h 30. Conférence sur la dette et les salaires avec Bernard Friot (Salle
polyvalente de l'espace Gemme). Projection de Catatroïka : la dette en
Europe et en Grèce ou comment solder un pays. Venez bousculer vos préjugés
sur la dette et vos salaires...
18h-19h. Atelier fabrication de savon avec La Cagette des étudiants.
18h-19h. « Théâtre du silence » (mîme de l'école Marceau accompagné par
une compositrice). Et plein d'autres surprises (show off, déambulation,
spectacle de rue, zone de gratuité).

Concerts (scène centrale)
19h-20h. Fanfare et bambas ! 20h-21h. Paris désert, rock français engagé
en provenance de Sanguinet !
21h 15-22 heures Idiograme (rock expérimental). Découverte du Printemps de Bourges.
22 h 15-23 heures Akim rebeu des bois (chanson française).
23h 15-00 h 15. GROUPE SURPRISE (vous allez bientôt le savoir et vous ne
le raterez pas !).
00 h 15-1h. Boeuf musical sur scène (avec les artistes).

Village associatif
C'est le coeur du festival. Le village associatif est ouvert aux
collectifs et aux associations en lutte, dans la région et dans le monde.
Retrouvez-les et participez aux différents ateliers ! Dans l'agora libre,
tout au long du festival, se succéderont les différents collectifs en
lutte pour présenter leur combat, leur moyens d'actions et vous
inciter à
les rejoindre


Dimanche 8 juillet
Sanguinet (40)
15 heures Ouverture du festival, du village associatif, de l'agora libre,
de l'espace enfant et des expositions. Création d'une fresque géante.
15h-17h30. Initiation aux actions de désobéissance civile. Venez apprendre
les techniques non violentes de résistances.
15h 00-16 h 30. Spectacles pour les enfants. Multiples ateliers pour les
enfants notamment avec l'association Sac de billes : jeux de société,
poterie, marionnettes et plein d'autres surprises...
15h30-16h 30. Atelier « fabrication de meubles en carton » (La cagette des
étudiants). Apprentissage des techniques de création de meubles à partir des récup'.
16h30-17h 30. Académie Fratellini : carte blanche aux apprentis circassiens !
17h 30. Conférence « Nuke militaire » avec Patrice Bouveret (Salle
polyvalente de l'espace Gemme). Débat sur le nucléaire militaire, si
proche de nous... Entre centre d'essai, lancement de missiles, EADS et
Mégajoule, le renouveau du militaire français est «Made in Aquitaine»...

Concerts (scène centrale)
15h30-16h15. KICK. 17h30-18h30. La Collectore (fanfare électrique déjantée punk-rock).
18h45-20 heures ZEP (Zone d'expression populaire).
20h15-21h30. Mon côté Punk. Cocréé par Mourad de la Rue Ketanou, groupe
indépendant de la scène française.
21 h 45-22 h 45. Brassens's not dead (punk rock). Reprise punk des
chansons de Brassens.
23h00-00h 15. Les fils de Teuhpu (fanfare ska). Mais oui c'est bien eux !
00 h 15-1h. «Orgie musicale » (avec l'ensemble des artistes).

Village associatif
C'est le coeur du festival. Le village associatif est ouvert aux
collectifs et aux associations en lutte, dans la région et dans le monde.
Retrouvez-les et participez aux différents ateliers ! Dans l'agora libre,
tout au long du festival, se succéderont les différents collectifs en
lutte pour présenter leur combat, leur moyens d'actions et vous
inciter à les rejoindre.

Le Monde libertaire, hebdomadaire de la Fédération anarchiste, adhérente à
l'Internationale des fédérations anarchistes

Chaque jeudi en kiosque, 24 pages d'actualités en couleurs vues par les
anarchistes pour deux euros cinquante

Chaque semaine les groupes de la Fédération Anarchiste diffusent une
édition gratuite du Monde Libertaire.

http://www.federation-anarchiste.org

Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l' adresse suivante:

http://www.monde-libertaire.fr
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr