A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) Le super bulletin #34 (avril 2013) (vingt nouvelles brochures)

Date Sun, 14 Apr 2013 11:46:24 +0300


Vingt brochures ont été publiées depuis fin novembre. ---- Voici leur présentation, et quelques infos supplémentaires concernant infokiosques.net. ---- A bientôt! ---- https://infokiosques.net/ ou http://infokiosques.net/ ---- >> VINGT NOUVELLES BROCHURES ---- Queer Ultra Violence ---- Collectif (première parution: 2011) ---- Mis en ligne le 10 avril 2013 ---- Ceci est une traduction d’extraits du livre "Queer Ultra Violence: Bash Back ! Anthology" publié en 2011 par Ardent Press aux États-Unis, anthologie du mouvement queer insurrectionnaliste Bash Back! ---- « Les queers sont marquéEs comme des victimes tandis que la violence n’est jamais vue que comme l’outil des maîtres. Le projet anarcho-queer incarné par Bash Back! est avant tout un refus du statut de victime et une réappropriation de la violence qui nous a été enlevée par l’idéologie progressive et utilisée contre nous par nos agresseurs et par l’État.

Le tournant opéré par Bash Back ! lors de sa rupture avec
celleux qui ont refusé de reconnaître l’importance de cette
réappropriation a été crucial. Il a permis de solidifier et de
construire la cohérence de la tendance queer insurrectionnelle autour de
la question de la violence... »

Sommaire :
- Introduction à l’édition française
- Vers la plus queer des insurrections
- Intimité criminelle
- “L'Enfer n’a de Furie plus grande”:
Chronologie de l’insurrection Genderfuck
- Vers un transféminisme insurrectionnel
- Théorie de la Pute
- Le Pronom que je préfère est la Négation
- Anarchie de la mode: Entretien avec Le Boulevardier
- Milwaukee: Solidarité avec toutes les Tueureuses de Flics
- Bash Back ! est mort; Vive Bash Back !
- Glossaire

https://infokiosques.net/spip.php?article1021


--------------------------------------------------------------------------
Chronique d’un chemin caillouteux
Compilation de textes à propos de la répression anti-anarchiste en
Bolivie et du prisonnier Henry Zegarrundo
--------------------------------------------------------------------------
Des anarchistes solidaires au mépris des frontières, Henry Zegarrundo,
Non Fides et Solidaridad Negra
Mis en ligne le 10 mars 2013

Le 29 mai 2012 à La Paz, capitale de la Bolivie, une vague de
perquisitions est menée par la FELCC (force spéciale de lutte contre le
crime), lors de laquelle treize personnes sont embarquées. De délation
en délations, il ne reste que cinq inculpés, accusés d’un certain nombre
d’attaques incendiaires ou explosives contre l’administration
pénitentiaire, le vice-ministère de l’environnement, une caserne
militaire, banques et entreprises entre 2011 et 2012. Parmi eux, Henry
Zegarrundo est le seul à être resté digne de son éthique anarchiste face
à l’Etat et ses sbires, rejetant toute forme de délation et
d’innocentisme. Il est toujours incarcéré à la prison de San Pedro à La
Paz. Voici donc un recueil de lettres de prison et de textes de
contre-information et de solidarité sur la situation du compagnon et sur
l’affaire en général, car pour nous anarchistes, la solidarité ne
connaît pas de frontières.

https://infokiosques.net/spip.php?article1016


--------------------------------------------------------------------------
Petit manuel d’électricité DIY
--------------------------------------------------------------------------
Anonyme (première parution: janvier 2002)
Mis en ligne le 4 mars 2013

Un guide pratique qui s’adresse surtout à celzéceux qui occupent des
maisons vides, souvent restées à l’abandon depuis des années et avec des
installations électriques vieilles et dangereuses, et plus largement à
toute personne qui veut installer elle-même l’électricité dans sa maison.

https://infokiosques.net/spip.php?article1013


--------------------------------------------------------------------------
Dans la mêlée
--------------------------------------------------------------------------
Guerre au Paradis
Mis en ligne le 28 février 2013

« La guerre sociale est une vieille histoire, elle est le constat que de
tout temps, des conflictualités diverses ont opposé à la domination des
formes de réponses variées. De l’attaque diffuse, petite, grande,
communiquée ou non, reproductible à souhait aux grèves sauvages,
occupations, sabotages jusqu’à l’émeute, la prise d’arme,
l’insurrection… Jamais le répit de la domination ne fut total, et notre
but est de le briser hargneusement, mais avec la joie qui caractérise
l’émancipation. La guerre sociale ne se commence pas, l’on ne peut qu’y
contribuer. »

Ce texte, que nous avons choisi de republier ici, est l’édito de la
revue anarchiste "Guerre au Paradis" n°1, publiée à Paris en mars 2010.

https://infokiosques.net/spip.php?article1010


--------------------------------------------------------------------------
Quelques précisions sur la finance et son rôle économique
--------------------------------------------------------------------------
Henri Simon (première parution: 2010)
Mis en ligne le 17 février 2013

Nous vivons dans un système capitaliste.

Cela signifie que toute personne physique ou morale disposant d’une
somme d’argent (à l’échelle mondiale, cela reste une minorité) voudra
non seulement la conserver, mais aussi empêcher sa dépréciation et,
éventuellement, l’accroître. Pour l’immense majorité de ceux qui ne
disposent que de sommes de faibles montant, cet argent, augmenté des
intérêts, n’est qu’un moyen de paiement (le pécule mis de coté pour
parer aux coups durs de la vie, pour un achat plus important ou pour
arrondir une retraite). Aujourd’hui, la majorité des paiements de la vie
courante (salaires, allocations diverses, règlements par chèques et
cartes bancaires) se font par l’intermédiaire d’établissements
financiers qui tiennent les comptes des particuliers ainsi que les
pécules éventuels ; certains de ces particuliers peuvent se laisser
séduire par des promesses de gains plus importants dans des opérations
financières plus aléatoires. Mais si dépôts et économies vont, aux mains
des établissements financiers, ainsi se transformer en capital, ils ne
restent pour l’immense majorité que des moyens de paiement.
échanges n°132 – printemps 2010.

https://infokiosques.net/spip.php?article980


--------------------------------------------------------------------------
Aux larmes, Citoyens…
--------------------------------------------------------------------------
Amoro kaj Furiosi (première parution: mai 2007)
Mis en ligne le 11 février 2013

Le discours « alternatif » du moment, appelant à une cogestion «
citoyenne » du système, se présente et se fait relayer par les médias
comme l’expression d’une contestation réaliste, bien réfléchie,
respectable et écoutable. Une interlocutrice « valable » pour les
dirigeants.

Ce courant idéologique « alter » déplore notamment qu’« un peu partout
(…) l’État s’effondre. », que la logique de marché l’a emporté sur la
démocratie. Il soutient qu’il s’agit dès lors, pour les citoyens que
nous sommes, entre autres tâches, d’urgemment travailler à réhabiliter
cet État et à réformer, démocratiser OMC, FMI, Banque Mondiale,
Commission européenne, etc., pour éviter de s’enfoncer davantage dans la
barbarie programmée.

Le citoyen aurait à accomplir sa mission de sensibilisation et
d’interpellation du politique, entreprise qui devrait à coup sûr porter
ses fruits… Son arme: le lobbying, infiniment. Ses arguments, sa force:
le bon sens enfin !

Amoro kaj Furiosi n° 3, mai 2007

https://infokiosques.net/spip.php?article953


--------------------------------------------------------------------------
L’Authentique Embusqué
--------------------------------------------------------------------------
E. Armand (première parution: 1915)
Mis en ligne le 6 février 2013

Le texte qui suit a été rédigé par Armand en réponse à un article de "La
Guerre sociale" dénonçant les embusqués mi-1915 (le journal, d’abord
antimilitariste, évolue vers le nationalisme avant de rallier l’union
sacrée en 1914).

https://infokiosques.net/spip.php?article1005


--------------------------------------------------------------------------
Lutte contre les sfratti à Turin
Assemblées, piquets et occupations 2011-2012
--------------------------------------------------------------------------
Collectif (première parution: décembre 2012)
Mis en ligne le 29 janvier 2013

"Ce sont des journées comme celles du 19 juin ou du 18 septembre 2012,
les balades dans les rues de Porta Palazzo et de Barriera di Milano,
mais aussi des petits détails au quotidien qui permettent de réaliser
l’ampleur qu’a prise la lutte contre les sfratti. En terme de rapport de
force, alors qu’il suffit en principe d’un huissier et d’un serrurier
pour exécuter un sfratto, ce sont des centaines de flics que la
préfecture mobilise au cours de ces journées, pour finalement n’expulser
que des sfrattandi qui avaient choisi de ne pas résister."

Sommaire :
- Avant-propos
- Brève chronologie d’une lutte en cours
- Une assemblée pour s’auto-organiser
- Des lieux qui concrétisent la lutte
- Une manière de résister : les piquets
- Quelques réflexions

https://infokiosques.net/spip.php?article1008


--------------------------------------------------------------------------
Prestige de la terreur
--------------------------------------------------------------------------
Georges Henein (première parution: 17 août 1945)
Mis en ligne le 23 janvier 2013

"Ceci n’est pas une thèse. Car une thèse non seulement s’écrit de sang
froid et avec toutes les précautions littéraires d’usage, mais encore
nécessite une accumulation de références et de données plus ou moins
statistiques à quoi je m’en voudrais de sacrifier le mouvement de
révolte et de fureur qui me dicte ce texte. De plus, l’ancien public des
thèses, désertant toute réflexion prolongée, se complait aujourd’hui
dans la lecture des multiples « Digest » en circulation et dans le récit
des intrigues sentimentales, diplomatiques et policières qu’une presse
rompue à toutes les ignominies lui sert, chaque matin, avec le déjeuner."
Georges Henein (17 Août 1945)

https://infokiosques.net/spip.php?article916


--------------------------------------------------------------------------
La mécanique des lettres
--------------------------------------------------------------------------
Un homme de lettres anonyme (première parution: juillet 2012)
Mis en ligne le 17 janvier 2013

Travailler, bosser, taffer, gagner sa vie.
Rencontrer, se lier, s’associer, mettre du sien.
Vivre avec son temps. Gagner du temps.
Moderniser, rationaliser, automatiser.
Compter, gagner, rentabiliser.
Synonymes ?
L’exemple de La Poste.

https://infokiosques.net/spip.php?article1000


--------------------------------------------------------------------------
Sous le tapis le pavé - Les violences sexistes dans les milieux
militants qui se revendiquent anti-sexistes et anti-autoritaires
--------------------------------------------------------------------------
Collectif Sous le tapis le pavé (première parution: 27 septembre 2012)
Mis en ligne le 11 janvier 2013

De la remarque insistante en soirée à une agressivité latente, d’un
machisme gentiment étouffant à une main au cul, les violences sexistes
sont multiples et prennent plusieurs formes. Elles se cachent et se
déchaînent aussi dans l’intimité, au sein des couples.

Comment parler de ces violences dans nos milieux ?

Comment dire : mon copain m’enferme, me bat, m’insulte, oui mon copain,
qui est aussi votre pote, avec qui vous militez depuis des années… Vivre
et militer ensemble, cela crée des liens particuliers, avec des codes et
des principes tacites.

Que faire quand on apprend telle ou telle histoire sordide, qu’on reçoit
telle ou telle confidence ?

Que faire en collectif ?

Nous voulons que le sujet des violences sexistes dans nos milieux ne
soit plus un tabou, un sujet négligé, dont les femmes parlent entre
elles en sourdine, comme si elles étaient, somme toute, les seules
concernées.
Pour nous ces violences ne sont pas des histoires de « vie privée »,
elles résultent d’une société sexiste où règne des rapports de
domination : ces violences sont des actes de contrôle récurrents sur les
femmes.
On parle toujours des femmes victimes de violence, comme si leur seul
rôle à jouer était passif. Pour nous les femmes résistent à ces
violences, chaque jour, en tout lieu, dans la rue et dans leur maison.
Nous voulons parler de femmes résistantes.

Ce recueil a été réalisé par le collectif non-mixte femmes-trans* "Sous
le tapis le pavé" à Lausanne, suite à un travail en commun entre 2011 et
2012.

https://infokiosques.net/spip.php?article989


--------------------------------------------------------------------------
Le Principe Anarchiste
--------------------------------------------------------------------------
Pierre Kropotkine (première parution: 1913)
Mis en ligne le 6 janvier 2013

« Regardez autour de vous. Qu’en est-il resté de tous les partis qui se
sont annoncés autrefois comme partis éminemment révolutionnaires ? -
deux partis seulement sont seuls en présence : le parti de la coercition
et le parti de la liberté ; Les Anarchistes, et, contre eux, tous les
autres partis, quelle qu’en soit l’étiquette.

C’est que contre tous ces partis, les anarchistes sont seuls à défendre
en son entier le principe de la liberté. Tous les autres se targuent de
rendre l’humanité heureuse en changeant, ou en adoucissant la forme du
fouet. S’ils crient « à bas la corde de chanvre du gibet », c’est pour
la remplacer par le cordon de soie, appliqué sur le dos. Sans fouet,
sans coercition, d’une sorte ou d’une autre, - sans le fouet du salaire
ou de la faim, sans celui du juge ou du gendarme, sans celui de la
punition sous une forme ou sur une autre, - ils ne peuvent concevoir la
société. Seuls, nous osons affirmer que punition, gendarme, juge, faim
et salaire n’ont jamais été, et ne seront jamais un élément de progrès;
et que sous un régime qui reconnaît ces instruments de coercition, si
progrès il y a, le progrès est acquis contre ces instruments, et non pas
par eux.

Voilà la lutte que nous engageons. Et quel jeune cœur honnête ne
battra-t-il pas à l’idée que lui aussi peut venir prendre part à cette
lutte, et revendiquer contre toutes les minorités d’oppresseurs la plus
belle part de l’homme, celle qui a fait tous les progrès qui nous
entourent et qui, malgré dela, pour cela même fut toujours foulée aux
pieds ! »

Extrait des "Temps nouveaux" N° 67, 1913.

https://infokiosques.net/spip.php?article998


--------------------------------------------------------------------------
Contre l’organisation
--------------------------------------------------------------------------
Giuseppe Ciancabilla (première parution: 1903)
Mis en ligne le 28 décembre 2012

Il n’est pas vrai que nous sommes des individualistes, si on essaye de
définir ce mot en termes d’isolation et de séparation des éléments,
évitant toute association dans la communauté sociale et supposant que
l’individu puisse se suffire à lui-même. Nous soutenons le développement
des initiatives individuelles. Quel anarchiste ne voudrait pas se rendre
coupable de cet individualisme ? Si l’anarchiste est celui qui aspire à
l’émancipation de toute forme d’autorité morale et matérielle, comment
ne pourrait-il pas reconnaître que l’affirmation de son individualité,
libre de toutes obligations et de l’influence autoritaire externe, est
tout à fait bienveillante ? Car elle est la plus certaine des
indications d’une conscience anarchiste.
"Contre l’organisation", La Protesta umana, 1903.

https://infokiosques.net/spip.php?article973


--------------------------------------------------------------------------
Non-sco - Recueil de citations contre l’école et la logique scolaire
--------------------------------------------------------------------------
Collectif (première parution: 2012)
Mis en ligne le 23 décembre 2012

Des tas de gens très sérieux (puisqu’on les étudie en classe !) ont
contesté avant moi l’École et l’État (sous ses formes publique et
privée). On ne va pas leur enlever le pain de la bouche. Notre affaire à
nous, c’est ce que, dans les milieux chics, on appelle le « passage à
l’acte ».
Catherine Baker, "Insoumission à l’école obligatoire"

Recueil de citations contre l’école et la logique scolaire en général, 2012.

https://infokiosques.net/spip.php?article990


--------------------------------------------------------------------------
Douze preuves de l’inexistence de Dieu suivi de Les crimes de Dieu
--------------------------------------------------------------------------
Sébastien Faure (première parution: 1908)
Mis en ligne le 18 décembre 2012

« Se trouve-t-il un homme sensé et réfléchi, pouvant admettre qu’il
existe, ce Dieu dont on nous dit, comme s’il n’était enveloppé d’aucun
mystère, comme si l’on n’ignorait rien de lui, comme si on avait pénétré
toute sa pensée, comme si on avait reçu toutes ces confidences : Il a
fait ceci, il a fait cela, et encore ceci, et encore cela. Il a dit
ceci, il a dit cela, et encore cela. Il a agi et parlé dans un tel but
et pour telle autre raison. Il veut telle chose, mais il défend telle
autre chose ; il récompensera telles actions et il punira telles autres. »
Sébastien Faure, "Douze preuves de l’inexistence de Dieu", conférence
tenue en 1908.

https://infokiosques.net/spip.php?article965


--------------------------------------------------------------------------
La Croix-Rouge collabore aux expulsions
Autour de quelques vautours de la machine à expulser #1
--------------------------------------------------------------------------
Anonyme (première parution: septembre 2012)
Mis en ligne le 13 décembre 2012

Partout s’érigent des frontières qui font le tri entre celles et ceux
qui seront chassés et les autres : lors des contrôles dans les
transports, lors des rafles policières dans les rues, aux guichets
d’agences d’intérim ou de banques qui les balancent aux flics. Partout
se dressent des entreprises qui s’enrichissent sur ces expulsions : des
compagnies aériennes transportent les sans-papiers retenus, des hôtels
servent de prison, des associations aident les flics à gérer proprement
les expulsions dans les centres de rétention, des entreprises
fournissent la bouffe, des multinationales du BTP construisent et
modernisent ces camps.

Cette brochure - la première d’une série autour de quelques vautours de
la machine à expulser - se veut une petite contribution à la lutte
contre les frontières et l’enfermement.

Liberté pour toutes et tous, avec ou sans papiers !

https://infokiosques.net/spip.php?article984


--------------------------------------------------------------------------
Le faux principe de notre éducation
--------------------------------------------------------------------------
Max Stirner (première parution: 1842)
Mis en ligne le 8 décembre 2012

« Un savoir qui ne se purifie ni ne se concentre jusqu’à s’arracher vers
le vouloir, ou, en d’autres termes, un savoir qui m’alourdirait, réduit
à être mon avoir et ma possession au lieu de s’être si intimement uni à
ce que je suis que le Moi, se mouvant librement, en rien entravé par un
fardeau qu’il aurait à tirer, parcourerait le monde en préservant la
fraîcheur de ses sens, un savoir qui n’est pas devenu personnel ne
permet qu’une pauvre préparation à la vie. [...]
Si le besoin de notre temps, après la conquête de la liberté de pensée,
est de poursuivre celle-ci jusqu’à l’achèvement qui la transformerait en
liberté de la volonté et la réaliser comme le principe d’une nouvelle
époque, alors le savoir ne peut plus être le but ultime de l’éducation ;
mais ce rôle appartient au vouloir né du savoir, et l’expression
parlante de ce à quoi l’éducation doit tendre s’énonce : l’homme
personnel ou libre. L’essence de la vérité est de se révéler elle-même ;
cette révélation passe par la découverte de soi, la libération de tout
élément étranger, l’abstraction extrême ou liquidation de toute
autorité, la naïveté reconquise. De tels êtres absolument vrais, l’école
n’en livre point. »
Max Stirner, 1842.

https://infokiosques.net/spip.php?article917


--------------------------------------------------------------------------
Considérations sur les assemblées - Contr’Un
--------------------------------------------------------------------------
Anonyme (première parution: septembre 2010)
Mis en ligne le 2 décembre 2012

Dans les assemblées on ne discute pas tous ensemble, on écoute les
interventions de ceux qui sont plus habiles à exposer leur positions en
les faisant ainsi passer pour la Raison collective. Celui qui parle
mieux, c’est-à-dire qui possède la parole plus persuasive, contrôle
l’assemblée et la plupart du temps c’est aussi celui qui l’organise).
Tous ceux qui ont fréquenté des assemblées en voient clairement le
fonctionnement. Quand la composition en est plus homogène, on voit le
ricochet de deux ou trois voix qui se dirigent docilement vers une
décision souvent déjà prise ailleurs. Les spectateurs, en silence,
prennent des notes mentales de ce qu’ils peuvent dire au cas où
quelqu’un les interroge sur leurs idées. Qui a des doutes ou des
perplexités, se retiendra de les exposer, par crainte d’être contredit
par une réponse brillante. Si les assemblées sont plus élargies, alors
c’est une lutte entre différentes factions afin d’obtenir l’hégémonie.
Amplifiés par les groupes respectifs de supporters, les discoureurs les
plus habiles se livrent bataille. Ici, le nombre peut faire la
différence, car il n’est point sûr que la parole la plus habile soit
aussi la dernière. Il faut tenir compte aussi des ambitions personnelles
et des rapports affectifs, tout l’enchevêtrement de sympathies,
antipathies, préjugés, calculs stratégiques, rancunes, vanité et ainsi
de triste suite.

https://infokiosques.net/spip.php?article946


--------------------------------------------------------------------------
Guerre de classe
travail • communauté • politique • guerre
--------------------------------------------------------------------------
prole.info (première parution: 2005)
Mis en ligne le 27 novembre 2012

« Nous n’avons ni propriété ni business pour faire de l’argent, du coup
on est bien obligés de vendre notre temps et notre énergie à quelqu’un
d’autre. Nous sommes la classe ouvrière d’aujourd’hui : les proles. »

« Nous sommes la classe des travailleurs qui voulons abolir le travail
et les classes. Nous sommes la communauté de ceux qui veulent foutre en
l’air les communautés existantes. Notre programme politique c’est de
détruire la politique. Pour cela, nous devons appuyer les tendances
subversives qui existent aujourd’hui, jusqu’à ce qu’elles bouleversent
la société de fond en comble. Il y a un temps, c’est ce qu’on appelait
la "révolution". »

"Work - Community - Politics - War" a été publié en 2005 sur le site
américain http://prole.info/
Déjà traduit dans une dizaine de langues, nous avons voulu diffuser ce
manifeste « pour une guerre de classe » en version française.

Pour toutes remarques, suggestions et sollicitations, ou bien si vous
souhaitez diffuser ce bouquin (imprimé à plusieurs milliers
d’exemplaires), un petit mail à vinaigre[at]riseup[.]net... Ce pamphlet
est également disponible sur http://internetdown.org/

https://infokiosques.net/spip.php?article992


--------------------------------------------------------------------------
A bas les restaurants
Une critique d’un travailleur de l’industrie de la restauration
--------------------------------------------------------------------------
prole.info (première parution: 2006)
Mis en ligne le 26 novembre 2012

«Y’en a marre ! Ce sera le dernier client chiant. Le dernier connard de
gérant. La dernière engueulade avec un collègue. Le dernier plat puant
de moules. La dernière fois que tu te brûles ou te coupes parce que tu
es dans le speed. La dernière fois que tu te promets que tu donnes ta
démission demain et que tu te retrouves à promettre la même chose, deux
semaines plus tard. Un restaurant est un endroit misérable.»

«Notre lutte n’est pas contre le geste de couper des légumes, de laver
la vaisselle, de verser de la bière ni même de servir de la nourriture à
d’autres personnes. Elle est contre la façon dont tous ces actes se
rassemblent dans un restaurant, séparés d’autres actes, pour faire
partie de l’économie et faire croître le capital. Le point de départ et
de fin de ce processus est une société de capitalistes et de personnes
obligées de travailler pour eux. Nous voulons une fin à cela. Les luttes
des travailleurs de restaurant visent ultimement à créer un monde sans
restaurants et sans travailleurs.»

"Abolish Restaurants" a été publié en 2006 sur le site américain
http://prole.info/
Déjà traduit dans une dizaine de langues, nous avons voulu diffuser ce
texte en version française.

Pour toutes remarques, suggestions et sollicitations, ou bien si vous
souhaitez diffuser ce bouquin (imprimé à plusieurs milliers
d’exemplaires), un petit mail à vinaigre[at]riseup[.]net... Ce pamphlet
est également disponible sur http://internetdown.org/

https://infokiosques.net/spip.php?article563


---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
DES NOUVELLES DES ACTIVITES DANS LES INFOKIOSQUES
---------------------------------------------------------------------------
Plusieurs infokiosques organisent de temps à autres des activités,
notamment:

- Le Rémouleur (Bagnolet, banlieue parisienne)
https://infokiosques.net/spip.php?article1024

- Local Acrata (Bruxelles)
https://infokiosques.net/spip.php?article1025

- La bibliothèque La Rétive (Alès)
https://lists.riseup.net/www/arc/laretive-infos

- L'infokiosque des Tanneries (Dijon)
http://tanneries.squat.net/

- Bouquinerie occupée L'Insoumise (Lille)
http://linsoumiselille.wordpress.com/agenda/

- Bibliothèque anarchiste Libertad (Paris)
https://bibliothequelibertad.noblogs.org/post/2013/03/29/programme-davril-2013/


---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
>> >> LE SUPER BULLETIN AVANT ET APRES
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Pour être tenu-e-s au courant:
- des nouvelles publications parues sur le site et/ou diffusées par les
distros et infokiosques présents sur le site
- des nouvelles ouvertures/fermetures d'infokiosques
- etc.

Abonnez-vous à notre Super-Bulletin (@) infokiosques.net
en vous rendant ici:
https://boum.org/mailman/listinfo/super-bulletin
ou bien en écrivant à :
super-bulletin-subscribe at infokiosques.net

pour voir les bulletins précédents:
https://mailman.boum.org/pipermail/super-bulletin/

---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
>> >> VIENS DONC
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Si tu es un infokiosque ou une distro,
hé bien, peut-être que tu pourrais nous rejoindre...
écris-nous à discutaille (@) infokiosques.net


---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
>> >> IL Y A...
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Il y a maintenant 460 brochures, répertoriées ici, tout
simplement...

par titre
https://infokiosques.net/partitre

mais aussi :

par date de publication
https://infokiosques.net/pardate

par auteur-e
http://infokiosques.net/parauteur

par infokiosque / distro
http://infokiosques.net/parinfodistro

il y a aussi un classement par thèmes, bien sûr.

---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
>> ... Jusqu’à ce que disparaissent
>> la propriété privée, l’État et le capitalisme.
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center