A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) France, CNT-F - Classes En Lutta #137 P 1.

Date Sat, 23 Mar 2013 16:56:52 +0200


SOMMAIRE -- page 1 : -- Appel de l'interfédérale pour le 28 mars --- Contact --- Préavis de grève ---- page 2 : ---- Formateurs et formatrices FLE ---- Lutte interpro : un ANI
qui vous veut du mal... -- La CNT-FTE ? -- Contacter la fédération ---- www.cnt-f.org/fte/
fede-educ@cnt-f.org ---- Préavis de grève ---- La CNT FTE dépose chaque semaine des préavis de grève pour couvrir les mobilisations des personnels. ---- Préavis généraliste: -- Ce préavis couvre tous les collègues souhaitant débrayer pour protester contre tous les problèmes liés à la dégradation du service public d’éducation tant au niveau local que national, ainsi que pour défendre des élèves menacés d’expulsion pour défaut de papiers. Il s’agit pour nous de permettre à tous les établissements et collègues le souhaitant de se mettre en grève.


Appel de l'interfédérale de l'éducation : tous et toutes en grève le 28 mars !

A près la très forte mobilisation lors de la grève nationale du 12 février, le
ministre n’a apporté aucune réponse aux personnels.
Il a pris ainsi la responsabilité d’aboutir à une situation de blocage dans le
premier degré. Le lundi 25 mars, à l’appel de leurs syndicats départementaux
(SNUipp-FSU, SNUDI-FO, SE-UNSA, CGT Educ’action, SUD Education, STE
75 CNT), les professeurs des écoles seront à nouveau en grève à Paris pour
l’abrogation du décret sur les rythmes scolaires. Cette réforme inacceptable n’a
reçu l’approbation d’aucune organisation syndicale. Le ministre doit rediscuter
avec les personnels et leurs organisations syndicales dans les plus brefs
délais. Pour cela, il doit abroger le décret sur les rythmes scolaires et mettre en
chantier un autre projet qui réponde aux besoins des élèves et aux
revendications des personnels. Ce texte, s’il était mis en œuvre, n’apporterait
aucune amélioration significative pour les élèves et dégraderait un peu plus les
conditions de travail des personnels.
Pour nos fédérations, la politique gouvernementale sur la question des
rythmes scolaires s’inscrit dans la logique de la loi d’orientation qui va dans
le sens d’une territorialisation de l’école et d’un éclatement du cadre de
référence nationale avec :

Le pilotage des cartes de formation professionnelle,

La prise en charge des services d’orientation par les régions,

Le transfert aux collectivités locales de missions dans le premier degré
comme dans le second degré.

Un pas supplémentaire sera franchi vers une décentralisation de notre système
éducatif. Toutes ces raisons nous amènent à nous opposer au projet de loi
présenté par Vincent Peillon.
Sur de nombreux autres sujets, nos fédérations constatent que le
gouvernement ne rompt pas avec les politiques précédentes. Les salaires et
traitements ne sont toujours pas revalorisés, les fondements mis en place par
la loi Fillon de 2005 ne sont pas remis en cause, la programmation budgétaire
est très insuffisante, comme le confirme la communication des mesures de
carte scolaire et des dotations horaires pour la rentrée 2013. Les conditions de
vie et de travail, pour de trop nombreux élèves et personnels, continuent à se
détériorer et la précarité se développe.

Les fédérations FERC CGT, FNEC FP FO, SUD ÉDUCATION et la FTE CNT se
sont rencontrées le mardi 5 mars, elles appellent tous les personnels à faire
grève le jeudi 28 mars 2013 et à se réunir pour décider des suites à donner à
la mobilisation pour obtenir :

L’abrogation immédiate du décret sur les rythmes scolaires

L’ouverture de réelles négociations sur les revendications des
personnels

-----------------------------------------------------------------------
Pour une révolution sociale, éducative et pédagogique !
-----------------------------------------------------------------------
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center