A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) Fédération Libertaire Argentine / IFA : 1 an de fermeture de la maison de la FLA

Date Sat, 12 Jan 2013 16:30:46 +0200


[SOURCE: http://kaosenlared.net/america-latina/item/42030-argentina-a-1-a%C3%B1o-del-cierre-de-la-casa-de-la-fla.html] ---- Argentine. 1 an de fermeture de la maison de la Fédération Libertaire ---- Argentine (FLA) ---- Le 23 décembre 2012, cela fait une année que la maison historique de la FLA, située au 1551, rue du Brésil, dans la ville de Buenos Aires, a été usurpée. ---- A cette époque, un nouveau groupe de l’ABC (Anarchist Black Cross de Buenos Aires) et un couple de vieux opportunistes, développant des délires de purisme idéologique, ont décidé que la plupart des militants toujours actifs ne pouvaient plus entrer, et ont changé la serrure de façon autoritaire. Ils ont menti et calomnié de leur mieux pour justifier leur décision de politicien. Ils ont nié l’existence d’activités dans le local.

Ils ont tenté d’effacer de la mémoire collective du quartier tous les
grands moments partagés avec le « Merendero » et le soutien scolaire. Ils
ont déformé tous lesbuts du baccalauréat pour adultes de l’ELC (Escuela
Libre de Constitución – l’École libre de Constitución), qui offre la
possibilité de poursuivre des études aux personnes exclues du système
éducatif. Une école basée sur l’auto-gestion, les coopératives et le
soutien mutuel.

Une année s’est écoulée et le résultat de cette expulsion est totalement
négatif. Nous suspectons les usurpateurs de se décharger, de détruire et
de vendre les livres et les documents des archives du mouvement libertaire
argentin. Les usurpateurs ont clairement dit, dans plusieurs notes, que
les bibliothèques devaient être dogmatiques et doctrinales. Ces
personnages ne sont pas conscients que les anciens membres de la FLA ont
toujours eu la volonté d’ouvrir des bibliothèques ouvertes sur
l’extérieur, surmontant les clivages doctrinaires, et que la plupart des
livres et des documents qui y sont ont été fournis par les militants
eux-mêmes. Peut-être ne l’ignoraient-ils pas, mais leur aveuglement
dogmatique et certaines informations nous donnent l’assurance que la purge
a commencé.

Les quelques activités qui se déroulent maintenant dans la maison de la
FLA sont payantes, s’octroyant ainsi le pouvoir de décider qui est un
anarchiste et qui ne l’est pas, disposant de la maison et du matériel
comme s’il s’agissait de leur propriété privée. Un an après de ce coup de
force sectaire, nous conservons nos forces pour aller de l’avant. Nous
reconnaissons que le coup fut rude, cela a signifié que l’École libre de
la Constitución n’avait plus d’espace et le groupe « Merendero » devait
passer l’hiver sur la place. En outre, cela eu un fort impact au niveau de
l’esprit de notre organisation et sur l’ensemble du mouvement. Cela
apparaît clairement lorsque vous essayez de comprendre et d’expliquer
comment il se fait que ceux qui exercent un pouvoir autoritaire et
ignorent ouvertement les décisions de l’assemblée, continuent à se dire
anarchistes.

La vérité est que ces coups ne nous ont pas arrêtés et nous pouvons
continuer à travailler dans chacune des activités. Nous avons terminé
l’année avec un nouveau groupe d’étudiants diplômés de l’École libre de la
Constitución et le « Merendero » continue chaque samedi comme il y a 10
ans.

Nous sortons renforcés dans nos idées, dans nos pratiques et vérifions la
distance qu’il y a avec ceux qui en ont besoin, tout le temps, d’étalage
de vêtements, d’iconographie et de symboles afin de cacher (ou non) leur
essence militariste et autoritaire clairement opportuniste.

En outre, nous avons reçu et apprécié le soutien de camarades d’Argentine,
d’Amérique du Sud, et des fédérations qui composent l’IFA (Internationale
des Fédérations anarchistes), qui ont clairement compris la situation et
dont nous sommes toujours membre. (1)

Un an après ces événements les choses sont nettement plus claires, et nous
permettent de voir et de mettre en garde contre le « dogmatisme noir » qui
peut rapidement se transformer en autoritarisme. La maison de la FLA
continue d’être privatisée / occupée, mais nous savons, que tôt ou tard,
elle redeviendra anarchiste et libertaire.

De la Fédération Libertaire Argentine, nous appelons toutes celles et tous
ceux qui veulent continuer à construire un anarchisme social, autonome et
fédératif, à participer à nos activités ou à en créer de nouvelles.

Fédération Libertaire Argentine, 23 décembre 2012

**************

Vous pouvez apporter votre soutien à la FLA en écrivant à l’IFA
(Internationale des Fédérations anarchistes) en envoyant vos chèques
(mention soutien FLA au verso) à :

Société d’Entraide libertaire (SEL) c/o CESL
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center