A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) Afrique du Sud: Sommet d'oppression politique après le massacre des mineurs

Date Mon, 24 Sep 2012 11:16:06 +0200


Jeudi 16 août, la police sud-africaine tirait à balles réelles sur les grévistes
d'une mine de platine à Marikana, assassinant froidement 34 personnes. En conflit
depuis plus d'un mois avec l'exploitant britannique, Lonmin, les mineurs ne
réclamaient pourtant rien d'autre que l'augmentation de leurs salaires de misère
(400 euros par mois). Quelques jours plus tard, 270 de leurs compagnons grévistes
étaient emprisonnés par le parquet, inculpés de meurtre sur la foi d'une clause de
loi anti-émeute remontant... à l'Apartheid. Ultime affront, ils ont été libérés le 2
septembre, après l'inhumation de leurs camarades.
Nous condamnons cette violence inouïe directement causée par l'attitude coupable et
provocatrice du gouvernement sud-africain. Ces évènements prouvent que celui-ci mène
une guerre ouverte contre les travailleurs et travailleuses, et contre les pauvres.
Car c'est avec la complicité du parti au pouvoir, le Congrès national africain
(ANC), et en collusion avec le syndicat NUM (National Union of Mineworkers), que des
industriels tels que Lonmin exploitent à ce point leurs salarié-e-s. Ce gouvernement
n'est donc pas étranger aux affrontements mortels entre syndicalistes, qui ont servi
d'alibi au massacre perpétré ensuite par les forces de police.

Oppression politique, répression syndicale, police ultra-militarisée, voilà bien
tous les signes d'une dictature capitaliste, corrompue et meurtrière, où tous les
faux-semblants du gouvernement sud-africain n'apparaissent plus que comme une
scandaleuse provocation.

Alternative libertaire condamne le massacre et l'emprisonnement des grévistes, et
exprime un soutien et une solidarité sans faille aux ouvriers-ères qui se battent
pour leurs conditions de travail dans le contexte sud-africain de violence et de
privation de liberté.


Alternative Libertaire

4 septembre 2012


http://www.alternativelibertaire.org
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/cgi-bin/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr


A-Infos Information Center