A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkurkish_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019 | of 2020

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Télé-foutage 6. Services publics: vaincre le virus et enterrer le monde qui va avec

Date Tue, 31 Mar 2020 18:42:54 +0100


SERVICES PUBLICS: VAINCRE LE VIRUS ET ENTERRER LE MONDE QUI VA AVEC ---- La première victime d'une guerre, c'est la vérité. Les écoles ne fermeront pas, les masques ne sont pas nécessaires, le travail doit continuer, les élections peuvent se tenir, tout est prêt pour assurer les cours à distance... Pas de polémiques inutiles! L'heure est à la mobilisation unanime et à l'union sacrée... mais nous n'oublierons rien. ---- Nous n'oublierons pas que l'Hôpital est en grève depuis plus d'un an, réclame des moyens, des lits et des personnels. Les agents hospitaliers n'ont à ce jour rien obtenu d'autre qu'une plateforme d'écoute psy, une maigre prime et quelques promesses. L'hommage opportuniste du pouvoir ne pèse pas lourd face au mépris d'un gouvernement qui les a patiemment déshabillé·es et les envoie aujourd'hui en première ligne sans gilet pare­balle. ---- Tchernobyl a eu ses «nettoyeurs», nous aurons les nôtres. ---- NI OUBLI, NI PARDON ---- Nous n'oublierons pas la réforme de l'assurance chômage qui a poussé dans la misère les précaires et les saisonnier·es, auxquel·les on demande aujourd'hui d'«aider» les agriculteurs·trices «à nourrir la France». ---- Nous n'oublierons pas que dans cette «guerre», ce sont en grande majorité des femmes qui sont sur le front: aidesoignantes, infirmières, profs, proches de malades, caissières... mères isolées et confinées avec des enfants à charge, femmes recluses dans la «cellule familiale». Les violences sur les femmes ont augmenté de 32 % en Italie avec le confinement. Les statistiques pour la France ne laissent aucun suspense.

Nous n'oublierons pas la réforme des retraites qui voulait faire les poches de tou·tes ces «privilégié·es» qui triment dans les hôpitaux, qui gardent aujourd'hui les gosses des personnels hospitaliers au prix de leur santé, qui assurent les livraisons, l'entretien des réseaux électriques et telecom, l'ouverture des ravitaillements de nourriture, la veille sanitaire et sociale et tous les «services vitaux» pour le fonctionnement du pays. Force est de constater que la catégorie «des salarié·es essentiel·les» pour le pays recouvre assez parfaitement celle de smicard·e et de fonctionnaire. Les gros salaires, eux, «télé­travaillent»... et on parvient étonnamment à se passer des traders, des notaires, des banquier·ères, des managers, des publicitaires et de tou·tes les autres professionnel·les de la nuisance sociale, «confiné·es» au grand air dans leurs résidences secondaires.

Nous n'oublierons pas les innombrables contrats précaires, chauffeur·ses Uber ou livreur·ses, auto entrepreneur·ses, vacataires, indépendant·es, modèles de flexibilité et d'esprit d'entreprise de la «start­up nation», premières victimes économiques du confinement et du néolibéralisme.

ÉTAT D'URGENCE CAPITALISTE

La guerre, c'est la continuation de la politique par d'autres moyens. Pas besoin d'avoir lu Clausewitz pour trouver dans les dernières mesures gouvernementales une simple et vertigineuse radicalisation de la direction prise par le pouvoir ces dernières années. Dans sa loi sur «l'état d'urgence sanitaire», il y a des wagons d'ordonnances.

Certaines ordonnances démantèlent ce qui reste de droit du travail et de contre­pouvoir. D'autres consacrent, dans un même mouvement, le règne sans partage du pouvoir ex­ écutif et d'un patronat maître absolu. Il ne reste qu'à enrober la pire attaque contre le droit du travail depuis 75 ans dans un appel à la cohésion nationale pour fabriquer l'antidote à toute critique politique de la situation. On profite de la stratégie du choc pour faire passer l'inacceptable «démocratiquement».

ET LES PROFS DEVINRENT DES HÉROS

Bien sur, le président, son ministre de l'éducation, ses recteurs·trices, ses inspecteurs·trices, tous nous ont chaleureusement remercié·es «pour notre engagement».

http://www.cnt-f.org/fte/2020/03/30/tele-foutage-6
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center