A - I n f o s

a multi-lingual news service by, for, and about anarchists **
News in all languages
Last 30 posts (Homepage) Last two weeks' posts Our archives of old posts

The last 100 posts, according to language
Greek_ 中文 Chinese_ Castellano_ Catalan_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Francais_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkurkish_ The.Supplement

The First Few Lines of The Last 10 posts in:
Castellano_ Deutsch_ Nederlands_ English_ Français_ Italiano_ Polski_ Português_ Russkyi_ Suomi_ Svenska_ Türkçe_
First few lines of all posts of last 24 hours

Links to indexes of first few lines of all posts of past 30 days | of 2002 | of 2003 | of 2004 | of 2005 | of 2006 | of 2007 | of 2008 | of 2009 | of 2010 | of 2011 | of 2012 | of 2013 | of 2014 | of 2015 | of 2016 | of 2017 | of 2018 | of 2019

Syndication Of A-Infos - including RDF - How to Syndicate A-Infos
Subscribe to the a-infos newsgroups

(fr) CNT-F Fédération des Travailleuses/eurs de l'Education - Classes-En-Lutte. Lundi 17 juin: grève historique des examens!

Date Mon, 17 Jun 2019 18:37:52 +0100


APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DES COLLECTIFS ET ASSEMBLÉES GÉNÉRALES CONTRE LES RÉFORMES BLANQUER - SAMEDI 15 JUIN 2019 ---- GRÈVE HISTORIQUE DES EXAMENS: SOYONS À LA HAUTEUR DES ATTAQUES CONTRE L'ÉDUCATION ---- La coordination nationale des collectifs et assemblées générales contre les réformes et la loi Blanquer (la Chaîne des Bahuts) s'est réunie samedi 15 juin 2019 à Paris à deux jours du Bac 2019, avec des Stylos Rouges, la plateforme BloquonsBlanquer.fr, et des parents d'élèves. Elle confirme les revendications adoptées aux précédentes coordinations nationales. ---- Les échos de nos régions soulignent tous que la grève des examens prend corps telle une traînée de poudre, en particulier dans des établissements qui n'étaient pas massivement mobilisés jusque là. L'existence et la portée inattendue de cette grève des examens a déjà contribué à infléchir le rapport de force avec le gouvernement. ---- Ainsi, M. Blanquer a été forcé d'en rabattre: les très nombreuses décisions d'AG d'établissements d'être en grève lundi 17 juin, voire au-delà, et le succès de la grève et des piquets pour les corrections du BEP dans le 93 et dans l'académie de Toulouse, sont déjà un désaveu pour le ministre, avant même le 17 juin. Plus de 50 ans après 1968, les personnels osent agir massivement sur les examens, consommant la rupture historique du corps enseignant avec l'institution, ses injonctions et ses chantages. ---- D'ores et déjà, à la faveur de la commission paritaire mixte entre l'Assemblée nationale et le Sénat, le gouvernement et les parlementaires ont été obligés de reculer - très partiellement - sur un certain nombre de mesures de la loi Blanquer, compte tenu de la mobilisation des personnels et des parents jusqu'à présent et du risque de mettre le feu aux poudres à quelques jours du Bac. ---- C'est la preuve que notre mobilisation n'est pas une vaine agitation, qu'elle a déjà commencé à faire reculer un ministre méprisant et autoritaire, et que c'est le moment d'amplifier la grève pour gagner!

Il est frappant de constater que ce qui a été conservé par le Parlement et qui constitue le coeur de «l'école de la confiance», ce sont précisément les mesures qui ménagent l'élite sociale en instituant officiellement une école à deux vitesses (d'un côté les filières bilingues de la maternelle au lycée avec sélection des élèves et financement par le mécénat privé, de l'autre la mutualisaton des AESH et le remplacement de professeurs par des AED pour gérer la pénurie), et les mesures managériales de flicage des personnels («exemplarité» dans l'article 1, conseil d'évaluation des écoles et établissements, caporalisation par le ministère de la formation initiale, etc.).

À cette dernière mouture de la loi pour une «école de la confiance» s'ajoutent toujours les contre-réformes calamiteuses des lycées généraux, technologiques et professionnels, du Bac 2021, de Parcoursup, ainsi que la casse à brève échéance du service public avec la loi de «transformation de la Fonction Publique». Ces chantiers libéraux, analysés et combattus depuis des semaines et des mois, se combinent en un puzzle qui dessine une école du tri sélectif, livrée à la marchandisation, à la concurrence et au flicage permanent des personnels, des élèves et des parents.

Pour amplifier les premiers reculs de Blanquer et Macron et mettre en échec cette politique de casse de l'éducation, la coordination nationale contre les réformes Blanquer appelle:

·            à une grève massive des examens (Bac, Bac pro, BEP, Brevet) à partir du lundi 17 juin, et à participer à toute forme d'action décidée en assemblée générale

·            à la solidarité de tous les personnels (enseignant-e-s de lycée et de collège, vie scolaire, personnels administratifs et techniques) qui pourraient être appelés à remplacer des grévistes, en refusant de casser la grève le cas échéant

·            à faire remonter les perturbations, quelles qu'elles soient: https://frama.link/perturbations-bac-2019

·            à converger dès le matin vers les centres d'examens afin d'inciter le maximum de collègues hésitant encore au dernier moment à rejoindre la grève (rassemblements à proximité des centres d'examens, piquets de grève filtrants, dans le strict respect des décisions propres à chaque AG d'établissement), et / ou en direction des instances administratives (DSDEN, rectorats...).

(On pourra notammentse filmer en continu pour éviter certaines pressions et répressions,
et envoyer rapidement des photos des rassemblements sur les réseaux sociaux.)

·            à participer massivement aux rassemblements et manifestations appelés localement (pour information, un rassemblement aura lieu à 14h proximité du ministère à Paris, métro Rue du Bac)

Pour approfondir et amplifier le rapport de force au-delà du 17 juin, la coordination nationale appelle:

·            à participer aux assemblées générales de coordination locale (par ville, département, académie ou région) le lundi 17 juin, et à y mettre en débat la reconduction de la grève au-delà du 17 juin*

·            à demander aux syndicats nationaux et aux intersyndicales d'appeler à poursuivre la grève au-delà du 17 juin et de soutenir et relayer les décisions de la coordination nationale (en particulier l'intersyndicale nationale qui se réunira le 17 au soir)

·            à continuer de mener des actions et des happenings destinés à rendre visible notre mobilisation durant toute la semaine

·            à envisager la poursuite des mobilisations durant les opérations du Bac et du Brevet (grève du Brevet, rétention des notes, jurys d'examens, etc.)

Alors que Blanquer est déjà sur tous les plateaux de télé ou de radio pour dénigrer une mobilisation historique qu'il n'a jamais su écouter, nous dénonçons le fait que le ministère préfère maintenir les épreuves de Bac dans de mauvaises conditions sur le dos des élèves (par exemple avec un seul surveillant par salle, avec les risques dus aux fortes chaleurs) plutôt que de devoir reporter certaines épreuves, ce qui pour les élèves aurait certainement beaucoup moins dde conséquences.

Nous rappelons à cet effet le soutien des syndicats lycéens («Lettre à nos profs» de l'UNL, proposition du MNL de brassards rouges pour les élèves pendant les épreuves, soutien de la FIDL), et de parents d'élèves (la FCPE 76 «réitère son soutien aux enseignants mobilisés», et une tribune de parents d'élèves mobilisés est en cours de parution dans la presse). Nous invitons à témoigner tous les usagers (élèves, majeurs de préférence, et parents d'élèves) qui auront été victimes de dysfonctionnements mettant en danger l'équité d'un examen national, voire éventuellement à utiliser leurs possibilités de recours.

L'administration cherche à briser la grève en exerçant de plus en plus de pressions sur les personnels enseignants et en mobilisant le personnel administratif pour assurer les surveillances, et ainsi entraver le droit de grève pour tou-te-s. En EPLE ou en services déconcentrés, ces pressions et autres actes d'intimidation ne sont pas acceptables et mettent gravement en danger le droit de grève.

La coordination nationale dénonce à nouveau les pressions et sanctions contre les personnels engagés dans les mobilisations. Nous assistons à une véritable dérive autoritaire et anti-démocratique qui, à l'image des méthodes mises en oeuvre pour réprimer les Gilets Jaunes, expose les personnels à l'arbitraire au mépris des droits démocratiques et syndicaux. Nous ne laisserons pas faire et sommes solidaires des collègues visés par les pressions et répressions administratives (Bobigny, Nîmes, Lodève, Le Havre, Dijon, Sombernon, Chelles, Montreuil, Paris...), et par la répression policière et judiciaire (Toulouse, Nice, Paris...).

La coordination nationale rappelle à cet effet que des *préavis de grève nationaux ont été déposés par l'intersyndicale pour tout le mois de juin, voire pour toute action de grève jusqu'aux vacances, et que ces préavis couvrent tous les personnels de l'enseignement public et privé (y compris agricole), notamment les personnels administratifs et les AED. Les très difficiles conditions de lutte des urgentistes en grève depuis 3 mois doivent nous convaincre des possibilités légales que nous avons encore, nous prévenir des conditions de travail qui nous attendent à terme, et nous renforcer dans notre détermination.

______________________________________________________________________________________

Outre la conférence de presse de Bloquons Blanquer à l'EHESS le 12 juin, diverses tribunes ont pris position:

·      C'est la faute à Blanquer, exigeons le bac et le brevet pour tou-te-s cette année:
https://blogs. mediapart. fr/louise-thierry/blog/120619/c-est-la-faute-blanquer-exigeons-le-bac-et-le-brevet-pour-toutes-cette-annee

·       Appel des profs aux citoyen-ne-s encore debout:
https://blogs. mediapart. fr/louise-thierry/blog/190519/appel-des-profs-aux-citoyen-ne-s-encore-debout

·       Pas de tri sélectif dans l'École de la République:
https://www. liberation. fr/debats/2019/06/11/pas-de-tri-selectif-dans-l-ecole-de-la-republique_1733061

Twitter: www. twitter. com/STOPreformes / Facebook: www.facebook.com/groups/422548111511799
Mailing-list nationale: intercollectifs_onyva@framalistes.org

Plateforme Bloquons Blanquer: www.bloquonsblanquer.fr

Pétition de la coordination nationale: www.change.org/p/ministre-de-l-education-nationale-pour-une-école-plus-égalitaire-abrogation-des-réformes-blanquer-et-de-parcoursup

Caisse de lutte: www.lepotcommun.fr/pot/tdnghgr1
Touche pas ma ZEP: www.facebook.com/touchepasmazep
AG Education en lutte Ile-de-France
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Envoyer un message sur la liste:
ag-educ-idf@samizdat.net

http://www.cnt-f.org/fte/2019/06/16/classes-en-lutte-lundi-17-juin-greve-historique-des-examens/
_________________________________________________
A - I n f o s
informations par, pour, et au sujet des anarchistes
Send news reports to A-infos-fr mailing list
A-infos-fr@ainfos.ca
Subscribe/Unsubscribe http://ainfos.ca/mailman/listinfo/a-infos-fr
Archive: http://ainfos.ca/fr
A-Infos Information Center