(fr) :Belgique : touts criminels (Monde Libertaire #1090)

Francois Coquet (Francois.Coquet@univ-rennes1.fr)
Thu, 4 Sep 1997 10:24:59 +0200 (MET DST)


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/ainfos/ AAAA AAAA AAAAA AAAAA

It's a great pleasure to start again with our weekly excerpts from Le Monde Libertaire with a paper dealing with the current situation in Belgium. This paper comes from our friends of Alternative Libertaire (Bruxelles). I highly recommand their monthly to all French readers.

C'est avec grand plaisir que nous recommencons l'envoi hebdomadaire d'extraits du Monde Libertaire par un article sur la situation actuelle en Belgique. Cet article nous vient de nos amis d'Alternative Libertaire (Bruxelles). J'en profite pour recommender vivement leur mensuels =E0 tous ceux (toutes celles) qui lisent le Francais

Belgique : Nous sommes tous des criminels !

Vous ^etes travailleur dans une entreprise de sid'erurgie. Un beau jour, on vous annonce un plan de " reconversion " drastique : fermeture d'une ligne et licenciement de plus de la moiti'e du personnel. Vous ^etes syndiqu'e et, comme tel, vous suivez votre d'el'egation qui propose la gr`eve. Celle-ci es= t adopt'ee `a l'unanimit'e et prend cours le jour m^eme. Le lendemain, vous attrapez la grippe. Bien au chaud dans votre lit, vous suivez le journal t'el'evis'e. Vous apprenez que le patron a fait appel `a la gendarmerie, via= une d'ecision en r'ef'er'e du tribunal, pour " d'egager l'usine et permettre le droit au travail " (sic). In'evitablement, des incidents 'eclatent. On rel`eve plusieurs bless'es tant chez les travailleurs que chez les gendarmes. Mais sans gravit'e.

Le lendemain matin, `a l'aube, vers six heures, un commando de la gendarmeri= e d'efonce votre porte, investit votre maison, retourne tout sur son passage, bouscule votre femme et vos enfants sans m'enagement, vous tombe dessus mitraillette au poing et vous embarque manu militari sans vous laisser le temps de vous habiller. Vous vous retrouvez dans un panier `a salade, en pyjama, sans explication. Au passage, les gendarmes vous tabassent et vous insultent. Enfin, vous ^etes conduit dans une cellule miteuse dans les caves d'une quelconque caserne. Vous subissez une fouille corporelle humiliante et quelques coups suppl'ementaires au passage, puis on vous jette dans la cellule qui n'a ni fen^etre ni W.C, ni lit. Sous le choc, vous vous dites qu= e c'est un cauchemar, que vous allez vous r'eveiller. Mais non, il s'agit bien de la r'ealit'e, vous ^etes un criminel.

=46iction, h'elas non ! Notre pr'etendu chevalier blanc de la justice,= St'efan De Clerk, au nom de la nouvelle culture politique (re-sic), nous a concoct'e un= e de ces lois qui nous ram`enent pr`es de soixante ans en arri`ere. En effet, = sous son impulsion, la Chambre des repr'esentants a adopt'e, le 5 juin dernier, u= n projet de loi relatif aux " organisations criminelles ". Il faut bien le dire, le texte est si large que n'importe quelle organisation et n'importe quelle personne simplement soup,conn'ee d'en faire partie sont susceptibles d'^etre poursuivis !

Les terroristes sont partout ?

Par exemple, le texte parle de " d'etourner le fonctionnement d'autorit'es publiques ou d'entreprises publiques ou priv'ees ". Or, une gr`eve, une occupation, un combat pour modifier une loi entrent dans ce cadre ! Ce texte, vot'e `a la Chambre en quatri`eme vitesse, doit encore ^etre examin'e= par le S'enat au d'ebut du mois de septembre. Il faut tout faire pour le supprim= er ! En effet, sur la base de cet article 342, les forces de police, et plus particuli`erement la gendarmerie, pourront, sur simple " suspicion ", interpeller, perquisitionner, mettre en garde `a vue, ficher, surveiller n'importe quel citoyen, n'importe quelle association.

Il s'agit l`a d'un v'eritable coup de force 'etatique contre les " libert'es= " garanties par la Constitution ! Tous les abus, tous les arbitraires seront permis, d'autant que l'expos'e des motifs (qui fait dix pages) est des plus explicites et va jusqu'`a permettre la condamnation d'un avocat de la d'efen= se d'un citoyen membre d'une " organisation criminelle ". On se rappellera l'affaire Klaus Croissant qui avait d'efray'e la chronique dans les ann'ees = 70, lorsque l'Etat allemand n'avait pas h'esit'e `a emprisonner plusieurs des avocats de la Fraction arm'ee rouge, au nom de leur " complicit'e " avec les= " terroristes " !

Une telle violation des droits d'association, des droits syndicaux et politiques, du droit `a la vie priv'ee et du droit `a la d'efense est inadmissible. D`es lors, nous devons forcer le S'enat `a rejeter ce projet d= e loi sc'el'erate. Alternative libertaire compte bien jeter toutes ses forces dans cette bagarre, en accord avec toutes les associations et tous les citoyens conscients de cette n'ecessit'e.

En juin d'ej`a, un Appel contre l'article 342 avait, avec l'appui de la Ligu= e des droits de l'homme, interpell'e la presse. Mais la p'eriode des vacances = ne lui a pas encore donn'e l'ampleur qu'il m'erite. Aussi, nous relan,cons cet appel afin d'aboutir `a la rentr'ee `a une campagne dont le seul objectif se= ra l'abrogation sans conditions de ce projet.

Alternative libertaire. Bruxelles

******************************************** Retrouvez le Monde Libertaire sur le site : http://www.minitelorama.com/~alain/mls.html ******************************************** Le Monde Libertaire, 145 rue Amelot, 75011 PARIS =46rance ********************************************

****** A-Infos News Service ***** News about and of interest to anarchists

Subscribe -> email MAJORDOMO@TAO.CA with the message SUBSCRIBE A-INFOS Info -> http://www.tao.ca/ainfos/ Reproduce -> please include this section