(fr) Ouverture en Ontario du =?iso-8859-1?Q?proc=E8s?= contre les

samizdat@ecn.org
Tue, 2 Sep 1997 12:16:05 +0100


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/ainfos/ AAAA AAAA AAAAA AAAAA

Le 29 ao=FBt 1997

Communiqu=E9 no. 1 pour diffusion imm=E9diate

Libert=E9 d'expression menac=E9e Ouverture en Ontario du proc=E8s contre les Amis des Lubicons

Montr=E9al - Mardi, le 2 septembre prochain =E0 10h00 marquera, =E0 Toronto, l'ouverture d'un proc=E8s de trois semaines intent=E9 en janvier 1995 par la multinationale Daishowa contre trois membres du groupe torontois les Amis des Lubicons - Kevin Thomas, Stephen Kenda et Ed Bianchi - organisateurs d'une campagne de boycottage des produits forestiers Daishowa.

Les Amis des Lubicons sont accus=E9s, entre autres, d'avoir provoqu=E9 chez Daishowa des pertes qui s'=E9l=E8vent aujourd'hui =E0 plus de 11 millions $.= Le 23 janvier 1996, la Cour d'appel de l'Ontario accordait =E0 la compagnie une injonction interlocutoire contre le boycott en affirmant que la Charte canadienne des droits et libert=E9s ne pouvait s'appliquer dans =ABle domain= e priv=E9=BB et que dans ce cas-ci, le droit de la compagnie de commercer librement surpassait le droit des Amis des Lubicons =E0 la libert=E9 d'expression...

Si Daishowa obtenait un jugement favorable en Ontario, cette cause pourrait servir de jurisprudence contre toute campagne de boycottage =E0 l'avenir... Cependant, selon Constance Vaudrin, porte-parole de la campagne Amiti=E9 Lubicons-Qu=E9bec, =ABm=EAme si le tribunal ontarien interdisait le boycott = en Ontario et condamnait les Amis des Lubicons pour les dommages et int=E9r=EAt= s all=E9gu=E9s par Daishowa, la campagne, au nom de la libert=E9 d'expression, pourrait tout simplement prendre racine au Qu=E9bec, dans les =E9tats de Washington ou du Vermont, l=E0 o=F9 Daishowa poss=E8de d'importantes infrastructures ou relations commerciales et l=E0 o=F9 les Cris du lac Lubic= on pourront compter sur une plus grande base d'appui .=BB

Depuis 1988, Daishowa d=E9tient en Alberta les droits de coupe sur 29,000 km= 2 de for=EAt bor=E9ale dont la presque totalit=E9 d'un territoire de 10,000 km= 2 que les Cris du lac Lubicon revendiquent depuis presque 60 ans. R=E9pondant =E0 l'appel des Cris qui faisaient face, d=E8s l'automne 1990, aux pratiques de coupe =E0 blanc d'une filiale de la Daishowa, les Amis des Lubicons ont lanc= =E9 en novembre 1991 leur campagne de boycottage. En quatre ans, 47 entreprises repr=E9sentant 4,300 d=E9taillants ont abandonn=E9 Daishowa et ses produits. Depuis le d=E9but de cette campagne en Ontario, aucun arbre n'a =E9t=E9 coup= =E9 en territoire lubicon.

Le proc=E8s en Ontario, apr=E8s plus de deux ans de proc=E9dures juridiques, survient alors que Daishowa s'appr=EAte =E0 construire une deuxi=E8me usine = dans la r=E9gion de Peace River en Alberta, en bordure du territoire cri. La nouvelle usine de 900 millions $, annonc=E9e le 20 d=E9cembre 1996, s'approvisionnera en mati=E8re ligneuse, sans doute =E0 m=EAme le territoire cri.

La campagne Amiti=E9 Lubicons-Qu=E9bec (ALQ) a =E9t=E9 lanc=E9e le 23 janvie= r 1997 lors d'un piquetage aux bureaux de la compagnie Daishowa =E0 Ville St-Laurent, un an apr=E8s l'obtention de l'injonction interlocutoire en Ontario. ALQ, tout comme les Amis des Lubicons avant nous, demandait =E0 Daishowa de s'engager publiquement =E0 ne pas couper ni acheter d'arbres provenant du territoire lubicon tant qu'une entente sur les droits territoriaux n'=E9tait pas convenue entre les Cris du lac Lubicon et les gouvernements du Canada et de l'Alberta, et tant et aussi longtemps que la compagnie n'aurait pas n=E9goci=E9 avec les Cris un accord r=E9gissant ses pratiques de coupe foresti=E8re en territoire lubicon. Dans sa correspondanc= e avec ALQ, Daishowa refuse toujours un tel engagement et refuse d'abandonner ses poursuites judiciaires contre les Amis des Lubicons en Ontario.

Plusieurs membres de la campagne Amiti=E9 Lubicons-Qu=E9bec seront =E0 Toron= to afin de participer =E0 un rassemblement qui aura lieu mardi le 2 septembre = =E0 8h30 au carr=E9 Nathan Phillips et qui d=E9filera ensuite en direction de la Cour.

-30-

Pour de plus amples renseignements: Mme Constance Vaudrin, Amiti=E9 Lubicons-Qu=E9bec: (514) 522-8131 M. Kevin Thomas, les Amis des Lubicons (Toronto): (416) 209-6186 M. Bernard Ominayak, chef des Cris du lac Lubicon (Alberta): (403) 629-3945

La campagne Amiti=E9 Lubicons-Qu=E9bec est endoss=E9e par: L'Association des =E9tudiantes et =E9tudiants d'=E9tudes hispaniques (UdeM), l'Association des =E9tudiantes et =E9tudiants en anthropologie (UdeM), le Canevas, le Centre Wampum, le Cercle des Premi=E8res Nations (UQAM), le Comit=E9 de Justice et Paix de Ville-Marie, le Comit=E9 des sans emplois de Montr=E9al-Centre, le Comit=E9 justice sociale (CRCQ), le Comit=E9 Qu=E9bec-Am=E9rique centrale, l= e Centre de ressources sur la non violence, le Groupe de recherche en int=E9r= =EAt public (GRIP-Qu=E9bec) UQAM, le GRIP-Qu=E9bec Concordia, le GRIP-Qu=E9bec McGill, la Librairie Abya-Yala, la Librairie Alternative, les Productions B'alba, Project Ploughshares (Montr=E9al), Rebelles, le R=E9seau de solidarit=E9= avec le Mexique, le Regroupement de solidarit=E9 avec les Autochtones, Rythm Activism, Salut le monde!, Terre en vue...

------------------------

collectif kom(inter)net european counter network - paris e-mail: samizdat@ecn.org http://www.anet.fr/~aris/ecn.html

****** A-Infos News Service ***** News about and of interest to anarchists

Subscribe -> email MAJORDOMO@TAO.CA with the message SUBSCRIBE A-INFOS Info -> http://www.tao.ca/ainfos/ Reproduce -> please include this section