meeting europeen a Venise, septembre 1997

ludo (ludo@ecn.org)
Thu, 12 Jun 1997 20:28:05 +0200


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/ainfos/ AAAA AAAA AAAAA AAAAA

UN MONDE ... DES MONDES: GLOBALISATION, EXODES E MULTITUDES

Repenser l=92action politique antagoniste pour une nouvelle plate-forme des droits!

- Pour la premi=E8re fois dans l=92histoire, en fait, le =93monde=94 se= pr=E9sente effectivement ainsi : =E9v=E8nements et situations, dans des lieux les plus loins et des territoires les plus diverses, se pr=E9sentent et se connectent= =E0 l=92int=E9rieur d=92une seule et grande sc=E8ne, le march=E9 mondial. - La =93globalisation=94 avance, avec une force explosive et imp=E9tueuse:= elle d=E9truit les vieilles relations et racines, subvertit et transforme litt=E9ralement les mod=E8les de vie, de production, de reproduction, de consommation ..., tout en redessinant territoires et appartenances, et en cr=E9ant nouvelles fronti=E8res et descriminations ...=20 Elle construit de nouveaux privil=E8ges, de nouvelles hierarchies et injustices en tous points de la plan=E8te: rien n=92=E9chappe =E0 cette= puissante =93machine=94 qui a la m=EAme force que l=92accumulation originelle! - La globalisation se fait =E0 l=92enseigne du triomphe du capitalisme, du march=E9, de la =93violence de la monnaie=94 : tout autre alternative semble disparue de la sc=E8ne de l=92histoire.

La =93pens=E9e unique=94, celle du march=E9 global, ce nouveau monstre= totalitaire et l=92 =93exploitation de l=92homme par l=92homme=94 semblent un destin= in=E9luctable, pratiquement comme s=92il s=92agissait de lois naturelles. =93L=92Histoire est finie... !=94 s=92empressent =E0 dire quelques tristes= apologistes du nouvel ordre mondial ( et si vraiment il en =E9tait ainsi, rien de= pire ne pourrait exister !). Nous au contraire, nous croyons que l=92Histoire n=92est pas finie. Il existe toujours une possibilit=E9, une alternative, une utopie, une esp=E9rance : il faut savoir saisir et comprendre son propre temps, sa= propre p=E9riode historique ! Aujourd=92hui il est juste, possible et n=E9cessaire= de se rebeller contre l=92ordre n=E9o-lib=E9ral, contre la globalisation de l=92exploitation et de l=92oppression, =E0 partir de nos territoires, des= lieux o=F9 nous vivons et luttons. A partir de nos villes et pays ... Comme l=92enseign= e le Chiapas, en maintenant le lien indissociable entre =93local=94 et= =93global=94.

N=C9O-LIB=C9RALISME, DESPOTISME ET ABOLUTISME :=20 COMBATTRE ENCORE UNE FOIS, POUR LA LIBERT=C9.

Au travers de la crise profonde et irreversible de l=92Etat providence-national, la globalisation n=E9o-lib=E9rale et la domination par= le march=E9 capitaliste peuvent =EAtre aggress=E9es seulement =E0 ce niveau de= la contradiction.=20 Il est n=E9cessaire:=20 - de cr=E9er de nouvelles formes de l=92agir politique au-del=E0 des limites= de la =93nationalit=E9=94;=20 - d=92abandonner definitivement les formes politico-organisationnellles cristalis=E9es sur le terrain =93national=94;=20 - de conjuguer imm=E9diatement l=92action politique =93locale=94, enracin=E9= e dans le territoire, avec la dimension de la globalit=E9;=20 - de fonder les conditions pour un d=E9passement radical de la conception du parti comme lieu de l=92action politique et de toute autre instance centralisatrice; - de tisser et de cr=E9er des rapports, des projets, des initiatives de= lutte et de coop=E9ration autre, entre sujets, lieux, territoires divers et= vari=E9s; - de pr=E9figurer, partout o=F9 cela est possible, =E0 partir de la= dimension locale, des =E9l=E9ments d=92auto-gouvernement, de d=E9mocratie radicale et d=92appropriation par le bas des rouages administratifs; - de conditionner les administrations locales au travers du conflit et des rapports de force, pour conqu=E9rir des droits, des espaces et une meilleure qualit=E9 de vie; - de construire et d=92=E9tendre, au-del=E0 des fronti=E8res, les r=E9seaux= de contre-pouvoirs et de la nouvelle solidarit=E9 ... ; - Arracher pas =E0 pas, territoire par perritoire, ville par ville, des conqu=EAtes concr=E8tes, m=EAme partielles, telles que nouveaux droits de citoyennet=E9, conditions de vie d=E9cente pour tous, contre le racisme, la xenophobie et l=92exclusion ... Une nouvelle Histoire peut s=92engager : elle parle un langage nouveau,= simple et originel, =E0 savoir la justice et la libert=E9 pour les exploit=E9s, les oppress=E9s, les plus faibles ..., la d=E9mocratie r=E9elle et un nouvel= espace public, la cr=E9ation de communaut=E9s solidaires et coop=E9rantes.

CONTRE LES FORMES MODERNES DE L=92ABSOLUTISME ET DU DESPOTISME POUR UNE NOUVELLE PLATE-FORME=20 DES DROITS DE L=92HOMME ET DU CITOYEN.

POUR LE DROIT =C0 L=92EXISTENCE comme valeur supr=EAme et prioritaire contre= les mythes =93travaillistes=94 de l=92efficacit=E9 et de la productivit=E9 du= march=E9 et de l=92argent! Contre le n=E9o-lib=E9ralisme! Mais, simultan=E9nement, contre toute tradition id=E9ologique, dogmatique, fondamentaliste et mill=E9nariste. Il n=92y a pas de rachat ou de solution d=E9finitive, d=92 =93Heure H=94 ou de science objective de l=92avenir.= Proph=E8tes et Cassandre de tout acabit, le temps est fini: seul compte ce que le =93mouvement r=E9el=94 r=E9ussit =E0 conqu=E9rir jour apr=E8s jour, lieu= apr=E8s lieu, dans la mat=E9rialit=E9 du conflit. =93 ... La premi=E8re condition de toute existence humaine et donc de toute histoire est que, pour pouvoir faire l=92histoire, les hommes doivent =EAtre= en mesure de vivre ...=94 (K. Marx, L=92Id=E9ologie allemande).

CONTRE L=92EUROPE DE MAASTRICHT,=20 CONTRE LE NATIONALISME CENTRALISATEUR ET ETATIQUE,=20 CONTRE TOUT NATIONALISME ...=20 POUR UN RESEAU DE COMMUNAUT=C9S SOLIDAIRES.

N=E9o-lib=E9ralisme et globalisation capitaliste se fondent donc ensemble et fonctionnent au travers de m=E9canismes pr=E9cis, bien d=E9finis: FMI,= accords internationaux et politiques concr=E8tes, comme le GATT, la NAFTA, ... En ce qui concerne la =93globalisation europ=E9enne=94, l=92horizon dans= lequel nous nous trouvons imm=E9diatement ins=E9r=E9s, est sans aucun doute l=92Europe= de Maastricht, ainsi d=E9sign=E9e et voulue par les puissants et par leurs= factions. Libre circulation des marchandises, de l=92argent et des capitaux ... voil= =E0 comment sonnent les vieux sons de cloches lib=E9raux ! Simultan=E9ment, on voit surgir de nouvelles fronti=E8res et barri=E8res= pour des multitudes d=92hommes et de femmes en exode, mais aussi la cr=E9ation de nouvelles et plus profondes hi=E9rarchies, in=E9galit=E9s et= descriminations, tout comme le d=E9mentellement de l=92Etat-providence et l=92annulation de tout= droit et garantie au nom de la compatibilit=E9 =E9conomique et du march=E9. On= voit aussi partout rena=EEtre de micros n=E9o-ethno- nationalismes. Chaque =93communaut=E9 territoriale homog=E8ne=94 lutte contre les autres pour= trouver une place au soleil dans le march=E9 politique et =E9conomique de la nouvelle= Europe en laissant pour compte les pauvres et ceux qui sont dans une situation pire de la leur, en =E9tablissant de nouvelles fronti=E8res racistes et= x=E9nophobes, au nom de la propri=E9t=E9 et de l=92=E9goisme de la possession. Et c=92est donc dans ce sc=E9nario o=F9 il faut tenter de construire un= nouveau sujet politique, conflictuel et antagoniste, ni parti, ni mouvement au sens classique du terme; un nouveau sujet politique - enracin=E9 dans la= dimension territoriale et locale et tourn=E9 vers l=92horizon de la globalisation, de mani=E8re transversale, ouverte, articul=E9e sur diff=E9rents niveaux - en= mesure de d=E9fendre les vieux droits conquis par les luttes port=E9es par= d=92enti=E8res g=E9n=E9rations de travailleurs, mais ausi en mesure de resister au d=E9mentellement de l=92Etat-providence, de la sant=E9, de l=92=E9ducation,= des services publics et simultan=E9ment en mesure de conqu=E9rir de nouveaux= droits, au travers des actuelles contradictions entre revenu, travail, citoyennet=E9=