(fr)Etat italien assassin!

ludo (ludo@ecn.org)
Mon, 31 Mar 1997 19:54:26 +0200


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/ainfos/ AAAA AAAA AAAAA AAAAA

83 morts: c'est le bilan officiel reconnu par l'Etat italien apres l'harponnage par la marine nationale italienne de l'embarcation albanaise sur le canal d'Otranto. Malgre le continuelles tentatives officielles d'attribuer la responsabilite de cette catastrophe au capitaine albanais, les temoignages des 34 survivants confirment tous qu'il s'agit bien d'un homicide d'Etat. La reconstitution de la dynamique des faits demontre en effet qu'un premier navire de la marine italienne a suivi l'embarcation albanaise et qu'un second est intervenu et a deux reprises a heurte l'embarcation albanaise. Il ne s'agit donc pas d'un accident mais d'une action deliberee et qui n'a pu etre commis sans avoir ete decidee en haut lieu! D'ailleurs le efforts effrenes des atorites italiennes afin d'isoler les survivants - ces derniers ont ete portes des leur arrivee a quai dans une caserne militaire afin d'etre interroger mais surtout afin d'etre eloignes de tout contact, les liaisons telephonique avec leurs familles en Albanie leur ont ete concedees tres tardivement et avec l'obligation absolue qu'elle se fasent en italien... - ne font que confirmer cette these. Les reactions politiques apres cette tragedie demontrent que ces milieux sont toujours capables du pire. Sans parler du gouvernement et des autorites militaires, qui continuent a nier l'evidence, Berlusconi s'est empresse pour se rendre a Brindisi et verser une larme devant les cameras (bien sur) apres avoir rencontre certains des survivants. Il a condanne le gouvernement et a dit ne pas comprendre pourquoi nier l'accueil a ces braves gens qui souffrent en Albanie et qui etaient venus en Italie dans l'espoir de trouver un futur meilleur et un travail. Inutile de dire que depuis le debut de la crise albanaise Berlusconi avait clairement affiche son refus de voir accueillir les refugies albanais. Ces televisions ne parlaient que de maffieux, delinquants qui profitaient de l'agitation politique pour venir en Italie. Alleance Nazionale (neo-fasciste) a condanne le gouvernement pour avoir montre son incapacite a gere la situation, le meme refrain a ete repris par les demochretiens et les leghistes. On peut s'interroger sur le sens qu'ils donnent a l'incapacite quand ceux-ci affirment depuis le debut de la crise albanaise repete qu'aucun albanais ne devrait pouvoir arriver sur les cotes italiennes. Parlent-ils des 34 survivants? Enfin i Verdi et Rifondazione Comunista ont certes condanne ce drame et donnent la responsabilite au gouvernement mais devrait-on leur rappeler qu'ils font partie de la majorite parlementaire et qu'ils ont donc des moyens de pression qui leur permettent non seulement de condanner mais d'exiger bien des choses (abandon du blocus naval, reconnaissance de la culpabilite du gouvernement avec les consequences que cela comporte, abandon de l'envoi des troupes italiennes en Albanie,...). Dini, le ministre des Affaires Etrangeres, a meme profite de cette tragedie pour donner plus de legitimite a l'envoi des troupes italiennes, l'intervention maintenant est selon lui plus que necesaire afin " d'arreter l'exode et d'eviter de pareilles tragedies". Hier se sont tenus dans plusieurs villes italiennes des manifestations de protestations et des assemblees publiques afin d'organiser la manifestation nationale de dimanche prochain a Brindisi.

Nous reeditons notre appel a la mobilisation internationale de protestation contre le gouvernement italien.

---------------------------------------- Collettivo Infodiret(t)e-ECN Padova http://www.ecn.org/pad/

***A-INFOS DISCLAIMER - IMPORTANT PLEASE NOTE***

A-Infos disclaims responsibility for the information in this message.

******** The A-Infos News Service ******** COMMANDS: majordomo@tao.ca REPLIES: a-infos-d@tao.ca HELP: a-infos-org@tao.ca WWW: http://www.tao.ca/ainfos/