(fr) Repousses pour toujours!

ludo (ludo@ecn.org)
Sat, 29 Mar 1997 14:11:22 +0100


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/ainfos/ AAAA AAAA AAAAA AAAAA

Vendredi soir vers 19h, une embarcation en provenance du sud de l'Albanie, a coule au large des cotes italiennes. Les premieres informations parlent de 4 morts, 30 ont ete deja repeches par la marine nationale italienne, quant aux disparus, on parle de 10 a 100(il faudra attendre le temoignage des survivants pour savoir exactement le nombre de passagers). L'espoir de retrouver des survivants est inexistant vu les conditions meteorologiques et la profondeur des fonds (810m).

Hier, la premiere catastrophe liee au blocus naval italien a donc eu lieu. Les circonstances de cette tragedie, malgre les tentatives du ministere de la Defense a deresponsabiliser la marine nationale, sont directement imputables a cette derniere. Alors que la mer etait fortement agitee (Force 5), la corvette de la marine nationale a voulu harponne l'embarcation albanaise. Lors de cette tentative, les deux navires se sont heurtes et le bateau transportant les albanais s'est retourne. La version officielle confirme cette these tout en ajoutant que la corvette italienne aurait precedemment intime plusieurs fois a l'embarcation albanaise l'ordre de stopper sa route, conformement a l'accord passe entre le gouvernement italien et albanais afin d' ''eviter que les citoyens albanais se soustraient au controle de la justice albanaise, en rejoignant illegalement l'Italie'', et que celle-ci aurait poursuivi son approche des cotes italiennes. Lors de l'operation d'approche effectuee par la corvette italienne afin d'harponner l'unite albanaise, cette derniere aurait brusquement changer de cap, essayant ainsi de contourner les forces militaires italiennes, et cette manoeuvre serait la cause de la tragedie. Seuls les temoignages des survivants pourront reconstruire la dynamique des faits. Ces derniers ont ete portes directement dans un centre de retention afin d'etre identifies et interroges. On peut imaginer les pressions qu'ils subiront afin que leur declaration confortent la these officielle. Toujours est-il que vu les conditions meteorologiques au moment de l'operation, les risques etaient evidents, et ce d'autant plus, vu la difference des dimensions des 2 embarcations en presence. D'autre part cette tragedie confirme le fait que le gouvernement italien procede bien a un blocus naval envers les refugies albanais. En effet, justement hier, le ministre des Affaires Etrangeres, Dini, ex-President du Conseil, avait affirme qu'il ne s'agissait pas d'un blocus naval mais de patrouilles regulieres. Ces declarations etaient en reponse aux preoccupations rendues officielles dans un note signee jeudi dernier par Fazlul Karim, l'envoye special a Brindisi par le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Refugies, sur les modalites des patrouilles effectuees pas la marine nationale italienne.

Le gouvernement porte evidemment la responsabilite de cette catastrophe, tout comme ceux, medias (a l'exception des quotidiens Liberazione et Il Manifesto)et partis politiques (a l'exception des Verdi et de Rifondazione Comunista), qui depuis le debut de la crise albanaise n'ont cesse de nier le statut de refugies aux albanais et d'insister sur le danger que representait leur arrivee sur le territoire en matiere d'ordre et de securite publics, se pretant a une reelle instigation au racisme. La derniere declaration du ministre des Affaires Sociales, L.Turco, est un exemple parmi tant d'autres:"les albanais ne sont ni immigres ni refugies. Ils sont simplement accueillis provisoirement sur le sol italien". Madame la ministre par cette phrase a donne naissance a un nouveau statut, encore inconnu par le droit international. Rappelons qu'a ce jour, les refugies albanais sont au nombre de 15.000 en Italie alors qu'ils sont plus de 300.000 en Grece.

Face a cette situation et pour affirmer qu'il existe encore en Italie un pan de la societe qui se reconnait dans les valeurs de la solidarite et de l'anti-racisme, la Rete Antirazzista (le reseau anti-raciste) lance une campagne de mobilisation afin de contraindre le gouvernement italien a cesser le blocus naval et a reconnaitre officiellement a tous les albanais deja arrives ou qui arriveront sur le territoire italien le statut de refugies. Une manifestation nationale est prevue le dimanche 6 Avril au port de Brindisi.

Rappelons en outre que l'Italie s'apprete a envoyer des forces militaires en Albanie.

Nous appelons toutes les organisations et collectifs anti-racistes a organiser un mouvement de protestation devant ambassades et consulats italiens a l'etranger afin d'exiger:

- LA FIN DU BLOCUS NAVAL - L'ACCUEIL ET LA RECONNAISSANCE DU STATUT DE REFUGIES A TOUS LES ALBANAIS - LE NON-ENVOI DE FORCES MILITAIRES EN ALBANIE

Cet appel est lance par: la Rete antirazzista Razzismo Stop Infodiret(t)e-ECN Padova Il Melting dei Centri Sociali del Nord-Est Radio Sherwood (Padova) Radio Balkan (Trieste) ------------------------------------ Collettivo Infodiret(t)e-ECN Padova http://www.ecn.org/pad/ hobo@ecn.org

***A-INFOS DISCLAIMER - IMPORTANT PLEASE NOTE***

A-Infos disclaims responsibility for the information in this message.

******** The A-Infos News Service ******** COMMANDS: majordomo@tao.ca REPLIES: a-infos-d@tao.ca HELP: a-infos-org@tao.ca WWW: http://www.tao.ca/ainfos/