(Fr) Monde Libertaire#1066 : Congres de l'AIT

Francois Coquet (Francois.Coquet@univ-rennes1.fr)
Tue, 14 Jan 1997 10:51:46 +0100


A AA AAAA The A-Infos News Service AA AA AA AA INFOSINFOSINFOS http://www.tao.ca/wind/ainfos.html AAAA AAAA AAAAA AAAAA

Voici un extrait du Monde Libertaire n=B01066 du 9-1-1997, donnant le compte-rendu de la d=E9l=E9gation de la F=E9d=E9ration Anarchiste= Francophone au XXe Congres de l'AIT, suivi de l'interview d'un militant de la CNT espagnole.

Here's an excerpt from Le Monde Libertaire #1066 (1-9-1997) with the report of the delegation of the French Anarchist Federation to the AIT-IWA's XXth Congress, along with an interview of an activist of the Spanish CNT.

XXe CONGRES DE L'AIT A MADRID : UN CONGRES ESSENTIELLEMENT POLEMIQUE

C'EST AU SEIN DE LA CITE universitaire, `a Madrid, du 6 au 8 d'ecembre dernier que le XXe congr`es de l'AIT s'est d'eroul'e. On savait avant de venir que les questions =ABfran,caise=BB et =ABitalienne=BB seraient des points de friction. En effet, depuis pr`es de quatre ans, la CNT fran,caise 'etait dans une situation de scission objective, sans que l'AIT n'ait d'ecid'e laquelle des deux CNTf -de celle dite de Bordeaux ou de celle des Vignoles- serait consid'er'ee comme son unique section fran,caise. D'autre part, en Italie, l'USI (Unione Sindacale italiana) se retrouvait dans une situation similaire depuis un an environ, avec un conflit entre un secteur =ABromain=BB et l'USI dite de Prato-Carnico.

La CNT-Vignoles a donc 'et'e exclue. Il faut dire que cette organisation a accumul'e les maladresses (par exemple la participation de militants a des 'elections professionnelles, ou une attitude 'equivoque vis-`a-vis de la CGT espagnole, scission de la CNT espagnole, lors de la manif anti-G7 du 22 juin dernier `a Lyon o`u les deux cort`eges n'en faisaient plus qu'un...), maladresses qui ne pouvaient manquer de provoquer une r'eaction des autres sections de l'AIT en g'en'eral, et de la CNT espagnole plus particuli`erement. Ce n'est donc pas avec la plus grande des s'er'enit'es que la CNT-Vignoles se rendait `a Madrid.

Pourtant, force est de reconna^itre que la d'el'egation de la CNT-Vignoles s'est brillamment d'efendue. Le soir du 6 d'ecembre, alors que la d'el'egation de la CNT-Vignoles faisait son compte rendu d'activit'es, elle a loyalement admis, suite aux questions de la CNT espagnole, avoir particip'e `a des 'elections syndicales en pr'ecisant que cette participation 'etait de peu d'ampleur et n'avait pas les m^emes implications qu'en Espagne, par exemple. Si ces r'eponses n'ont alors pas convaincu les espagnols, le reste du rapport d'activit'es pr'esent'e par la CNT-Vignoles a favorablement impressionn'e certaines d'el'egations, retournant une partie du congr`es en sa faveur. Ainsi, il 'etait manifeste que la d'el'egation de la CNT-Vignoles, conform'ement aux d'ecisions de son congr`es de novembre `a Lyon, 'etait venue `a Madrid pour faire le maximum pour rester au sein de l'AIT.

=46inalement, la d'ecision a 'et'e prise au cours d'un vote contradictoire entre d'une part une proposition avanc'ee par la FAU allemande de ne pas trancher au cours de ce congr`es, de nommer une commission d'enqu^ete et de reporter `a plus tard la d'ecision (proposition qui n'a reccueilli que la seule voix de la FAU) et d'autre part la proposition d'exclusion (vot'ee par la CNT espagnole, la NSF norv'egienne et l'USI - l'USI-Rome ayant quitt'e le congr`es `a cet instant).

Puisqu'on parle d'elle, l'USI-Rome, 'egalement mise sur la sellette, avait quant `a elle choisi une logique toute diff'erente de celle de la CNT-Vignoles: impliqu'ee en Italie dans une coalition de syndicats "alternatifs" afin de b'en'eficier de la repr'esentativit'e nationale, orient'ee d'esormais vers un nouveau syst`eme d'alliances sur le plan international, et mettant en avant une dialectique ouvertement a-id'eologique, l'USI-Rome venait au congr`es avec une strat'egie de rupture.Comme de juste, au matin du deuxi`eme jour, les d'el'egu'es de l'USI-Rome ont rendu leurs badges et s'en sont all'es, seuls, apr`es une d'eclaration fracassante.

Parall`element `a ces questions de s'eparation, 'etait inscrite `a l'ordre du jour la question des relations que l'AIT pouvait avoir avec son ancienne section su'edoise, la SAC. La FAU allemande, notamment, estimait que l''evolution actuelle de la SAC permettait de reprendre avec elle des contacts organiques. L'USI, de son c^ot'e, posait un autre type de questionnement: absolument hostile `a tout type de relation organique avec la centrale su'edoise, les italiens reconnaissaient devoir travailler avec elle ponctuellement dans des initiatives comme Ship to Bosnia (initiative ouvri`ere de solidarit'e avec les habitants de Tuzla). Il leur fallait donc bien admettre de pouvoir si'eger, signer, etc. aux c^ot'es de la SAC. Mais le congr`es optera pour une motion tr`es contrignante, prohibant tout contact avec la SAC. A noter tout de m^eme qu'une repr'esentation d'une organisation de jeunes anarcho-syndicalistes su'edois, par endroit h'eberg'es par la SAC, 'etait pr'esente comme observateurs au congr`es.

Signalons encore la cr'eation d'un sous-secr'etariat continental de l'AIT pour l'Am'erique (l'ACAT), et l'adh'esion de sept nouvelles sections (Irlande, Portugal, R'epublique tch`eque, Bulgarie, Russie, Nig'eria, Chili) et de deux groupes d'Amis de l'AIT (Colombie, Canada).

D'une fa,con 'evidente, le congr`es a opt'e pour un renforcement de la logique interne de l'AIT : on s'est s'epar'e - sans trop se poser de questions d'ailleurs - des sections qui semblaient s''eloigner de la v'erit'e anarchosyndicaliste par certaines de leurs pratiques. On pourrait analyser un peu rapidement ce processus comme une logique de renfermement qui conduirait `a terme l'AIT `a se transformer de plus en plus en organisation de type id'eologique sans cesse d'evor'ee de nouvelles luttes intestines. Il nous semble toutefois que, m^eme si ce congr`es n'a pas montr'e le meilleur, l'AIT a devant elle un fort potentiel de d'eveloppement. Elle effectue un travail consid'erable sur le plan international.

N'oublions pas 'egalement que les id'ees libertaires trouvent un 'echo de plus en plus favorable dans les populations du monde entier et que l'AIT est aujourd'hui l'organisation la mieux plac'ee pour b'en'eficier de ce regain d'int'er^et.Ce n'est pas un hasard si elle a une section en Afrique par exemple. Aucune des sections candidates n'a 'et'e rebut'ee par le congr`es et toutes ont confirm'e leur adh'esion. Enfin, m^eme la CNT-Paris, exclue, a confirm'e son intention de travailler dans le sens du d'eveloppement de l'AIT, ce qui a 'et'e repris par l'actuel secr'etaire de l'Internationale dans son discours de cl^oture : il y a soulign'e les possibilit'es de r'ecup'erer la section fran,caise sur des bases saines, le r^ole de l'organisation n''etant absoluement pas de fonctionner `a l'exclusion. Au- del`a des querelles pr'esentes, et des querelles qui ne manqueront pas de secouer le mouvement libertaire - fran,cais entre autres - il est important de souligner cette logique constructive qui demeure malgr'e tout de part et d'autre. Si nous ne pouvons que regretter la fa,con dont s'est d'eroul'e le congr`es de Madrid - une rupture n'est jamais une bonne chose -, voil`a des raisons objectives de ne pas enterrer l'anarchosyndicalisme et son expression internationale la plus forte, l'AIT.

La d'el'egation FA au XXe congr`es de l'AIT.

UN MILITANT DE LA CNT MADRILENE REPOND A NOS QUESTIONS

ML: Que penses-tu de ce congr`es?

Jesus: Je crois que la ligne anarchosyndicaliste de l'AIT s'en est trouv'ee renforc'ee. Malheureusement, ce congr`es a 'et'e en partie un congr`es de rupture. Je dis malheureusement parce qu'il nous a fallu trancher au niveau du congr`es international car les sections fran,caises et italienne n'avaient pas pu trancher elles-m^emes en interne. Mais il 'etait important, avant d'accueillir de nouvelles sections, de d'efinir clairement la ligne de l'AIT.

ML: Il y a beaucoup de nouvelles sections?

Jesus: Oui, il y a sept nouvelles sections adh'esions en tant que membres de l'AIT: ASAUL pour le Portugal, Organize! pour l'Irlande, ASF (R'epublique tch`eque), BKT (Bulgarie), KRAC (Russie), Solidaridad Obrera (Chili) et enfin l'Awareness League pour le Nig'eria, premi`ere section africaine de l'AIT. Enfin, il y a deux adh'esions en tant qu'Amis de l'AIT: A las de Xu'e de Colombie et un groupe pro-AIT canadien.

ML: Peux-tu nous parler des accords pris pendant le congr`es?

Jesus: Sur le fonctionnement pratique de l'internationale, nous avons clarifi'e un certain nombre de choses, notamment sur les adh'esions, les d'emissions, les questions financi`eres, la division du secr'etariat international en divers sous-secr'etariats qui travaillent par th`emes et la mise en fonctionnement de sous-secr'etariats continentaux, comme par exemple l'ACAT pour le continent am'ericain. Tout cela, parall`element `a la clarification des statuts, va permettre une plus grande fluidit'e de l'internationale.

ML: Et les perspectives?

Jesus: Je pense que les perspectives futures sont tr`es int'eressantes. Il semble de plus en plus clair que l'AIT se pose comme l'organisation dont ont besoin les travailleurs en m^eme temps pour la d'efense de leurs int'er^ets imm'ediats et en tant que projet social coh'erent. Tout cela, je le dis sans grande 'eloquence mais je crois que tout le travail fait jusqu'`a pr'esent va payer. Je crois sinc`erement, de plus, que le fait qu'il y ait de plus nombreuses sections de l'AIT, compos'ees en grande partie de jeunes gens, d'emontre que la tentative d'imposer le capitalisme apr`es la chute du mur de Berlin comme mod`ele unique de gestion des soci'et'es rencontre r'eellement une r'esistance, qu'il est clair que les gens n'acceptent pas et ce malgr'e le renforcement de la r'epression polici`ere, politique, id'eologique. Ce congr`es est une pierre de plus pos'ee dans la construction de notre grand mouvement de lib'eration de l'^etre humain.

Propos recueillis par Laurent (Maurienne)

******** The A-Infos News Service ******** COMMANDS: majordomo@tao.ca REPLIES: a-infos-d@tao.ca HELP: a-infos-org@tao.ca WWW: http://www.tao.ca/wind/ainfos.html