(fr) Action de resistance contre le neo-liberalisme

counter@francenet.fr
Fri, 3 Jan 1997 18:26:15 +0100 (MET)


@@@@@ IIII II II IIII III III @@@ @ @@@ II II II II II II II I @@ @ @ @@ II III II II II II II @ @ @ @ II II III III II II II @ @ @ @ II II II II II II II @ @@@@@@@@@ @ II II II II II II II @@ @@ II II II II II II II @@@ @@@ II II II II II II I II @@@@@ IIII II II II III III

- The alternative newsservice - http://www.tao.ca/wind/ainfos.html

Communique de presse 1er janvier 1997. Pour diffusion imediate

RESISTONS AUX POLITIQUES NEOLIBERALES! --------------------------------------

En ce premier janvier 1997, des individus et des groupes vous ont convoque pour commemorer le troisieme anniversaire du soulevement des autochtones du Chiapas, regroupes dans l'Armee zapatiste de Liberation Nationale (EZLN). En recouvrant des statues de passes-montagnes geants, notre action symbolique vise aussi a souligner que trois ans apres l'entree en vigueur de l'Accord de libre-echange nord-americain (ALENA), la population quebecoise est de plus en plus etranglee par les politiques neoliberales. Nous profitons donc de ce premier de l'an pour annoncer la creation d'une branche quebecoise du Reseau intercontinental de resistance au neoliberalisme, une initiative issue de la rencontre mondiale organisee dans le Chiapas par l'EZLN l'ete dernier.

Le ler janvier 1994 fut le jour de l'entree en vigueur de l'accord de libre-echange entre le Canada, les Etats-Unis et le Mexique, accord qualifie de #sentence de mort# par les autochtones du Chiapas dont l'esperance de vie etait deja d'environ 45 ans. Les Zapatistes se sont souleves pour denoncer les effets meurtriers de la mondialisation des marches, qui precipite dans la misere des millions de personnes sur la planete. Ils reclament une reforme agraire qui permettrait aux paysans de ne plus etre dependants des grands proprietaires terriens, la liberation des prisonniers politiques, la reconnaissance de l'autonomie et de la culture autochtones, de meilleures conditions de vie et le reglement de la dette historique du gouvernement mexicain envers leurs peuples, qui date de la conquete europeene de l'Amerique, il y a cinq siecles.

Depuis le soulevement zapatiste de 1994, de nombreux actes de repression contre les communautes autochtones et les militant-e-s de diverses organisations civiles du Mexique ont ete perpetres par l'armee mexicaine et les groupes para-militaires. Encore la semaine derniere, des autochtones Zapoteques de la region de Oaxaca ont denonce avoir ete tortures par des militaires mexicains et des agents du FBI: menaces d'etre jettes du haut d'un helicoptere, chocs electrique aux testicules, etc. Cela a dure jusqu'a ce qu'ils aient dit (ce qu'ils refutent un coup liberes) qu'ils font partie de l'EPR (Ejercito Popular Revolucionario), autre guerilla apparue dernierement au Mexique dans le sillage de la misere et de la repression institutionnalisees. Nous denoncons le silence complice des gouvernements du Quebec et du Canada devant ces atrocites, pour proteger leurs partenaires commerciaux au Mexique tout comme aux Philippines, en Chine et dans tous les pays ou les entreprises canadiennes esperent de lucratifs contrats.

Le gouvernement mondial invisible:

Selon le poete Paul Chamberland, au plan mondial, les politiques neoliberales, ce sont 40 conseils d'aministration d'entreprises privees qui sont en train de demolir, si on ne les arrete pas, tout ce qu'a pu signifier la democratie politique. Ces entrepreneurs considerent que la democratie telle qu'on la connait est un obstacle a la bonne marche des affaires. Ils aimeraient bien supprimer les #irritants# du marche du travail comme les conditions minimales de travail, l'impt des entreprises, l'existence d'un filet de securite sociale pour la population, et les normes de protection environnementales.

Ces decideurs font pression pour obliger les Etats a adherer a des ensembles economiques de plus en plus vastes, de concert avec les agences multilaterales de financement comme la Banque Mondiale et le FMI (qui ne signifie rien d'autre que Famine, Misere et Imperialisme), avec le soutien logistique de certains gouvernments occidentaux et du monde des affaires dans chacun des pays.

Les firmes conseils d'origine canadienne contribuent aussi, a l'echelle mondiale, a standardiser l'economie selon le dieu unique du libre marche. La Firme Experco, ayant a sa tete l'ex-ministre liberal Marc Lalonde, l'ex-president de la Bourse de Montreal Andre Saumier, et Andre Raynauld, ancien president du Conseil economique du Canada, conseille ainsi le gouvernement du Viet-Nam pour instaurer un systeme de taxation pour les entreprises nouvellement privatisees, facilite l'inscription en Bourse des entreprises minieres de Bolivie, et a conseille le gouvernement du Chili pour en arriver a la conclusion du traite de libre-change bilateral qui vient d'etre signe avec le Canada. Ce traite est un prelude a l'entree du Chili dans l'ALENA. Quant au cabinet d'avocats montrealais Stikeman Eliott, il organise rien de moins que la privatisation de l'ectricite en Hongrie, une petite affaire de 6 milliards $ de dollars! (1) Le neoliberalisme, ce n'est donc rien d'autre, toujours selon Paul Chamberland, #qu'un systeme mondial de crime organise et d'extorsion, qui n'a rien a voir avec les supposes principes du marche#.

Le neoliberalisme au Canada et au Quebec

Au plan domestique, le financement de la dette publique n'est plus considere que comme une question d'intendance que l'on laisse aux specialistes: economistes, comptables et fiscalistes. Ce qui entrave tres severement la vie democratique, car ces technocrates ont force le gouvernement a voter une loi anti-deficit. Ces specialistes enlevent a l'Etat la capacite d'intervenir pour soutenir la population qui est laissee sans revenus, suite a la delocalisation des emplois engendree par la mondialisation des marches et aux mises a pied provoquees par l'avancement techologique. Cette mondialisation provoque l'exode des residants des campagnes vers les villes et des migrations des pays du sud vers le nord, qui sont contres au nord par des lois de plus racistes qui ferment les frontieres aux immigrants. Nous en avons assez de l'attitude des gouvernements qui, obsedes par la lutte au deficit, ont baisse les bras devant la lutte a la pauvrete. Nous refusons les coupures en sante, en education et dans les programmes sociaux tout comme celles dans les logements sociaux, largement insuffisants pour les sans-toits et les mal-loges. Nous n'endossons pas non plus une reforme d'aide sociale qui insture le travail force et la privatisation des biens et ressources publiques comme l'eau.

C'est pour resister a de telles politiques neoliberales, qui se generalisent sur toute la planete, que le Reseau intercontinentale de resistance au neoliberalisme s'est constitue, repondant a l'appel a la resistance des Zapaptistes. Dans plusieurs pays s'organise actuellement une consultation populaire sur les politiques neoliberales et l'organisation de la resistance a ces politiques. Au Quebec, cette consultation aura lieu a la mi-fevrier 1997 dans le milieu etudiant, a l'initiative du Mouvement pour le droit a l'education (MDE), un regroupement d'associations etudiantes tres implique dans l'organisation de la mobilisation et des greves etudiantes de cet automne.

Dans les prochaines semaines, la branche quebecoise du Reseau de resistance au neoliberalisme va aussi inviter d'autres secteurs en lutte (syndicats, groupes populaires) a participer a l'organisation de cette consultation et a ajouter des questions liees a l'impact du neoliberalisme dans leur milieu.

Les militant-e-s montrealais du Reseau quebecois de resistance au neo-liberalisme dont:

- le Collectif du journal REBELLES; - le Mouvewment pour le droit a l'education (MDE); - le Reseau de Solidarite avec le Mexique de Montreal; - le REGP (Reseau d'echange entre groupes progressistes de l'UQAM) - CANEVAS (Collectif autonome d'action non-violente).

(1): Journal Les Affaires, Semaine du 13 au 19 avril 1996, p.14.

--------------------------------------------

Pour nous contacter: adresse electronique: rebelles@eureka.qc.ca Fax: 276-6400 Telephone: 276-1656 adresse postale: Reseau de r 660 rue Villeray est, local 34 Montreal (Qc) H2R 1J1

-------------------------------------------------- --/\-- A-Infos A-Infos / / \ \ A-Infos A-Infos ---|--/----\--|--- A-Infos A-Infos \/ \/ /\______/\ http://www.tao.ca/wind/ainfos.html

To Subscribe to a-infos Send a message to majordomo@tao.ca With the message in the body: subscribe a-infos To Unsubscribe send: unsubscribe a-infos --------------------------------------------------