manif 15 juin

transmis par counter@francenet.fr (geronimo@easynet.fr)
Mon, 10 Jun 1996 09:52:04 +0200


15 huin, tous =E0 la Bastille, 15 H

=46ran=E7ais-immigr=E9s : m=EAme plan=E8te, m=EAme combat !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le consensus reunit la classe politique fran=E7aise, de l'extr=EAme-droite =
=E0 la
gauche: la France ne peut pas acceuillir toute la mis=E8re du monde" a
d=E9clarait en son temps un premier ministre socialiste. Mis=E8re qui - faut=
-il
le rappeler ? - a =E9t=E9 cr=E9=E9e (colonisation) et entretenue par=
l'Occident en
g=E9n=E9ral, et la France en particulier. Du coup, on remet au go=FBt du=
jour les
recettes x=E9nophobes qui ont accompagn=E9 la mont=E9e des fascismes dans le=
s
ann=E9es 30. Car il est plus simple de d=E9signer un bouc =E9misaire que de
s'attaquer =E0 la cause r=E9=E9lle de =ABtoute la mis=E8re du monde=BB : le
capitalisne.

En 1984, la socialiste Georgina Dufoix interdit aux personnes
qui n'ont pas la nationalit=E9 francaise de vivre en famille sur le sol
fran=E7ais (atteinte aux regroupement familial). En 1996, une commission
parlementaire propose d'interdire l'acc=E8s des =E9trangers =E0 un certain n=
ombre
de droits fondamentaux. Entre les deux, les lois Pasqua puis le projet de
lois Toubon-Debr=E9 criminalisent et clandestinisent .. Ies personnes qui ne
sont pas francjaises de sang: une purification ethnique pr=E9sentable
m=E9diatiquement, =E0 coups de controles au faci=E8s, de camps de r=E9tentio=
n et de
charters. Face =E0 cette situation, les premiers concern=E9s nous donnent un=
e
bonne le=E7on de ciitoyennet=E9: =E0 Paris, Toulouse, Morlaix, Versailles...=
des
sanspapiers ont pos=E9 le probl=E8me sur la place publique, risquant
quotidiennement la r=E9pression. A Montreuil, Stains ou Boulogne, des foyers
de r=E9sidents se mobilisent pour leurs conditions de vie. Face =E0 la
multiplication des meurtres racistes et s=E9curitaires des comit=E9s se cr=
=E9=E9ent
en banlieue pour exiger que Justice soit faite. Devant ces mobilisations,
le soutien humanitaire n'est pas satisfaisant. Quand l'arm=E9e se d=E9ploie
lans les rues (Vigie-pirate), quand les mesures administratives remplacent
les d=E9cisions de jusice, quand l'extreme-droite est la seule force
politique qui progresse =E9lectoralement et lorsque ses id=E9es sont d=E9j=
=E0
appliqu=E9es par les dif=E9rents gouvemement dits "d=E9mocratiques", la bonn=
e
conscience ne suffit plus !

Comment exprimer notre solidarit=E9 concr=E8te et politique ? En exigeant
l'abrogation de l'arsenal l=E9gislatif x=E9nophobe lois Dufoix et Pasqua,
projet de loi Toubon-Debr=E9...). En paralysant la machine =E0 expulser par =
des
actions contre les administrations coupables de d=E9lations, d'arrestations
et de d=E9portations. En s'opposant =E0 la constitution d'une Europeforteres=
se
qui laisse uniquement passer les marchandises. En luttant pour la libre
circulation des hommes et des femmes.
Descendons dans la rue tout en gardant =E0 l'esprit que cela n'est pas
suffisant. Pas de Justice, pas de Paix !

>>> Abrogation de toutes les lois racistes

>>> Libert=E9 de circulation des hommes et des femmes

Scalp-Reflex / Reseau "No Pasaran!"