(Fr) ++ APPEL

esperanto (lingvoj@lds.co.uk)
Sat, 8 Jun 1996 02:37:00 +0200


POUR LA DEFENSE DU MONDE LIBERTAIRE
----------------------------------

A l'heure ou nous comme'morions le centenaire du Libertaire, en
rappelant la difficulte' que la presse anarchiste avait eu a perdurer au
long de ce siecle, un nouveau coup bas se pre'parait contre elle.
En effet, par la volonte' de confisquer a tous- ceux et toutes ceIles qui
souhaitent propager une ide'e ou une information sans pour autant
etre associe's ou soumis au bon vouloir d'un financier via la publicite,
le Monde libertaire hebdomadaire e'tait soumis a une augmentation
sans pre'ce'dent de ses couts de diffusion, mesure qui pourrait a court
terme remettre en cause son existence.
Ce'dant a la pression de l'argent, les NMPP ont renie' leurs raisons
d'etre et, implicitement, abandonne' leur mission de difusion e'gali-
taire. Cre'e'es a la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour garantir a
tous des moyens e'quitables de diffusion sur l'ensemble du territofre,
apres les sinistres pratiques des anne'es trente et l'absence totale de
liberte' d'expression durant les cinq anne'es passe'es sous la botte du
fascisme et du nazisme, les NMPP, en acceptant de rnoduler leurs
tarifs, remettent la diffusion de la presse entre les seuls maires des`-
magnats de la finance.
Face a cette nouvelle attaque, le 53e congres de la Fe'de'ration
anarchiste a de'cide' de ne pas leur abandonner le droit a l'information
et appelle tous ceux et celles qui sont attache's a la liberte' d'expression
a se manifester. Parallelement, un appel aux lecteurs est lance', pour
leur dernander d'apporter leur soutien financier soit en s'abonnant, soit
en assurant par leurs dons les moyens ne'cessaires au journal pour sa
survie.
Chacun doit savoir qu'en augmentant ses ventes de 50% au mois de-
janvier 1996 via le re'seau NMPP, le Monde Libertaire a vu ses recettes
dirninuer, malgre' un prix de vente identique. De meme, en fe'vrier et
mars 1996, et de fa,con plus alarmante pour notre titre, avec des ventes
e'gales aux anne'es pre'ce'dentes (pour les memes pe'riodes) c'est seule-
ment un tiers des recettes pre'wes qui lui ont e'te' verse'es.
Dans ce contexte et sans modification des conditions tarifaires
qui lui sont applique'es, en un an, ce sont des milliers de francs
que le Monde libertaire ne percevra plus, situation financiere' qui
remettrait son existence meme en cause.
Une nouvelle fois, on tente de faire taire la voix des anarchistes.
C'est a eux et a tous ceux qui sont attache's a la liberte' que revient le
devoir de se battre pour que demain leur journal puisse exister et une
opinion s'exprimer.
Le baillon du capital ne doit pas faire taire le Monde libertaire
Abonnez-vous, souscrivez, soutenez notre journal dans son combat
pour la liberte' d'expression !
L'ADMINISTRATEUR

FREEDOM PRESS
http://www.lglobal.com/TAO/Freedom