(Fr) La Turquie

esperanto (lingvoj@lds.co.uk)
Fri, 5 Apr 1996 12:36:48 +0200


LE MONDE LIBERTAIRE
4/4/96

145, RUE AMELOT,
75011 PARIS

TEL: (1) 48.05.34.08
FAX: (1) 49.29.98.59
---------------------------

TURQUIE
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D
LE TERRORISME D'ETAT SOUS L'AZUR IDYLLIQUE

QU IL S'AGISSE de la question
@ kurde, des droits de l'Homme ou
de certains points d'achoppement de
la diplomatie, les faits de'mentent
jusqu'ici les discours aux accents
conciliants de Mesut Yilmaz, le
nouveau Premier ministre. Aujour-
d'hui comme hier, entre les
Dardanelles et le mont Ararat,
le =AB re'gime parlementaire =BB
fonctionne sous la haute surveillance
de l'e'tat-major. Sous d'autres
latitudes, nul n@e'siterait a parler de
=AB dictature =BB...

La coalition =AB Ayanol @> entre
l'Anavatan Partisi (le Parti de la
mere-patrie) et le Dogru Yol Partisi
(Parti de la voie juste), forme'e le 3
mars dernier, correspond essentielle-
ment aux desiderata des spheres
e'conomiques et des galonne's. Les
critiques et les pressions contre une
participation a l'exe'cutif des
islamistes du Refah Partisi (Parti de
la prospe'rite'), le vainqueur du
scrutin anticipe' du 24 de'cembre
1995, se firent de plus en plus insis-
tantes. Les premieres tentatives
avaient essentiellement e'choue' en
raison de l'inimitie' personnelle entre
Mesut Yllmaz (Anap) et Tansu C,iller
(DYP).

Le renforcement
de l'appareil coercitif

Si le chef du gouvernement a
annonce' une =AB modification =BB de l'e'tat
d'urgence en vigueur depuis 1987
dans dix provinces, une de ses
premieres mesures consista a le
prolonger provisoirement de quatre
mois; alors qu'il e'voquait, le 21 mars,
la re'vision des orientations portant
sur le statut des Kurdes, une flotille
ae'rienne attaqua certaines de leurs
positions situe'es a dix kilometres au-
dela de la frontiere irakienne; Mesut
Yilmaz indiqua qu'au besoin des
troupes pe'ne'treraient, tout comme en
mars 1995 (1), dans cette re'gion pour
neutraliser des camps du Partiya
Karkeren Kurdistan (PKK). Quel
cre'dit accorder a sa volonte' affiche'e
d'accepter que l'enseignement integre
la langue kurde (autorise'e dans les
conversations prive'es depuis avril
991) ? En envisageant que le
@ewroz, le nouvel an kurde ce'le'bre' le
21 mars, devienne une fete nationale,
ne cherche-t-il pas a priver douze
millions de Turcs d'un e've'nement
marquant leur histoire et de la recon-
naissance de leur spe'cificite' identi-
taire ?
Mehmet Agar, le chef de la police
sous l'e'gide duquel on enregistra 2
065 cas de tortures contre des
de'tenus, exerce de'sormais en qualite'
de ministre de la Justice ! Unal
Erkan, gouverneur dote' de pouvoirs
spe'ciaux au Kurdistan et dont le
bilan de'borde de meurtres d'oppo-
sants (notamment 1280 victimes
d'escadrons de la mort...), occupe le
fauteuil de ministre d@tat charge' de
l@abitat; Agah Oktay Guner, ide'olo-
giquement proche du fasciste
Alparslan Turkes, dirigeant des
Loups gris (2), officie a la culture...
Depuis des mois, des bureaucrates et
des grade's oeuvrent a un renforce-
ment de l'appareil coercitif.
Selon Norman Paech, professeur de
droit public a l'e'cole supe'rieure de
sciences et de politique a Hambourg,
=AB les militaires fixent l'intensite', le
caractere et la dure'e de la guerre
contre les Kurdes...; la terreur corres-
pond au concept du Conseil de
se'curite' national... =BB (3). Depuis ao=FBt
1984, plus de 18 500 personnes
tomberent au Kurdistan, l'arme'e et
des unite's paramilitaires de'truisirent
quelque 3 200 villages, contraignant
environ 2 millions de campagnards a
l'exode. Beau-coup de ces fuyards
ve'getent dans les bidonvilles des
me'tropoles entre pre'carite' et de'nue-
ment complet aux c=F4te's de citadins
de longue date. Le 7 mars, la juridic-
tion d'exception a Istanbul infligea
vingt mois de prison avec sursis a
l'e'crivain Yachar Kemal (72 ans) pour
=AB diffusion de propagande se'paratiste
=BB et pour sa contribution a l'ouvrage
collectif Encore la liberte' de pense'e,
toujours la 7urquie. Le meme jour,
l'excellent magazine Monitor de
l'ARD (la premiere cha=EEne allemande)
diffusa un reportage de Thomas
Giefer et Yuksel Ugurlu attestant la
pratique de supplices contre des
lyce'en(ne)s arrete'(e)s en de'cembre
1995 a Manisa, petite cite' pre@ de la
c=F4te me'diterrane'enne. Ils avaient
peint des sl@gans =AB ille'gaux >@ sur les
murs de leur e'cole et portaient sur
eux de la documentation =AB subversive
=BB. Douze adolescent(e)s risquent
ju@qu'a 15 an@ d'incarce'ration sur la
base d'aveux extorque's sous des
violences physiques d'une cruaute'
effarante. Leur proces a de'bute' le 12
mars devant la Cour de s=FBrete'
e'tatique (4) a Izmir. Le 8 janvier
1996, des membres des forces de
l'ordre rosserent a mort Metin
Goktepe (27 ans), le correspondant
du quotidien Evrensel; ayant voulu
se joindre au cortege funebre pre'ce'-
dant l'enterrement de deux militants
du mouvement d'extreme gauche
Devremci-Sol, de'ce'de's lors du soule-
vement de'but janvier dans certains
pe'nitenciers, il avait e'te' parque' avec
1053 autres =AB suspects =BB dans un hall
de sport du quartier d'Eyup a
I:jtallbul. Re'mini;5cerlces GhilienIIes...
25 journalistes pe'rirent ces cinq
dernieres anne'es dans des circons-
tances qui ne donnerent lieu a
aucune poursuite pe'nale.

De tonitruantes visees
expansionnistes

Discrimination et oppression
frappent e'galement la communaute'
ale'vie (minorite' chiite de quinze
millions d'=E2mes), oppose'e a la charia
(la loi coranique) et pr=F4nant la
tole'rance, la la=EFcite', l'e'galite' entre
femmes et hommes, l'ouverture au
monde et aux autres religions. En
janvier, des commandos e'vacuerent
sans me'nagement des bourgades
dans la re'gion de Sivas.
Des unite's spe'ciales contrarient et
<@ dissuadent =BB, y compris en usant de
brutalite's, des de'le'gations e'trangeres
davantage pre'occupe'es du sort des
populations que du charme des
paysages. Ainsi, Thomas Klein,
coordonnateur d'une campagne
contre les exportations d'arme-ment,
a re've'le' que lui-meme et des
militants des droits de l'Homme
avaient subi, a Hakkari, des
manoeuvres d'intimidation explicites.
Ils avaient notamment montre' a
Kemal Celik, le gouverneur de la ville
situe'e sur la frontiere avec l'Irak, des
photos parues en janvier dans
lJl@ebdor@ada;r@e b@ i@a@ iq@ q@e
European sur lesquelles des policiers
exhibaient fierement la tete de
Kurdes exe'cute's... Le 23 mars, des
activistes du Parti d'action nationa-
liste (MHP, extreme droite) agresse-
rent sept jeunes socialistes
allemand(e)s a Elazig; les officiels en
civil, qui accompagnaient ces
derniers, s'e'taient e'clipse's...
Le Premier ministre semble
dispose' a discuter avec la Grece du
diffe'rent en mer Ege'e a propos de
l=EElot inhabite' d'Imia sur lequel deux
reporters du quotidien nationaliste
Hurriyet avaient plante' le 27 janvier
la banniere =AB e'toile et croissant de
lune o. Ec@aude'es par les
tonitruantes vise'es expansionnistes
clame'es encore de'but fe'vrier par
Tansu C,iller, les autorite's
d'Athenes exigent =AB des actes et
non des paroles =BB. Les 24 et 25 mars,
des avions de combat turcs investi-
rent a plusieurs reprises l'espace
ae'rien hellenique. Dans les parages
les fonds marins renfermeraient des
re'serves pe'trolieres.
Sous pre'texte de pre'venir, a la
lumiere des re'cents affrontements,
tout de'bordement, a Bonn le cabinet
ministe'riel a de'cide' le 27 mars un
durcissement de la le'gislation concer-
nant les e'trangers. La violation de la
paix publique conduira par exemple
automatiquement a l'expulsion du
coupable. Or, non seulement
l'Allemagne appara=EEt comme le
principal soutien en Europe de la
Turquie, qui lui d@it largement
l'accord sur l'union douaniere (appli-
cable depl@is le ler janvier 1996) avec
les Quinze, mais de surcro=EEt elle a
fourni a l'infanterie du Bosphore des
chars Leopard 1, des tanks BTR-60
(provenant de l'arsenal de l'ex-RDA)
et quantite' de munitions abondam-
ment utilise'es contre les @< insurge's =BB.
Dans une interview au quotidien
Suddeutsche Zeitung (5) Abdullah
Ocalan, qui dirige te'le'phoniquement
via satellite depuis la Syrie ou le
Liban les activite's du PKK, a brandi
des @erlaces ou@ertes corltre
l'Allemagne. Le dogmatique obtus
n'exclut ni les attentats contre les
touristes germaniquesl ni des ope'ra-
tions-suicide outre-Rhin. Le 26
novembre 1993, Manfred Kanther, le
ministre de l@nte'rieur, avait interdit
le PKK et 33 organisations lie'es a lui.
L'immense majorite' des 500 000
kurdes vivant en Allemagne, aux
yeux desquels le PKK ne saurait
incarner a lui seul leur cause, ne
partagelIt pas ses velle'ite's comba-
tives. A en croire l@ebdomadaire Der
Spiegel du 25 mars, entre le 15
octobre et le 15 de'cembre 1995, le
PKK aurait re'colte' 36 millions de
marks (environ 130 millions de
francs) aupres de =AB ses =BB ressortis-
sants.

Leyla Zana, condamne'e le 8
de'cembre 1994 a passer quinze ans
derriere les barreaux, ne put se
rendre a Strasbourg le 17 janvier
1996, pour y recevoir le prix
Sakharov de'cerne' par le Parlement
europe'en. Dans sa lettre de remercie-
ments, lue par Mehdi, son e'poux, elle
e'crivit: @ ...sarls une re'forme globale
de 1%tat en direction d'une ve'ritable
de'mocratie, la Turquie restera
toujours la malade de l'Eu-rope... =BB.
Une destination de vacances a
boycotter...

RENE HAMM

FREEDOM PRESS
http://www.lglobal.com/TAO/Freedom