(fr) dlmucel_13 [2/2]

counter@francenet.fr
Sat, 23 Mar 1996 09:39:55 +0100


ALLEMAGNE
15/2/96 - Mesures contre le ch=F4mage .Chasse aux emigres dans le batiment =
(
voir n=B0 11) . Les flics bardes d'interpretes et de fonctionnaires de la
main d'oeuvre envahissent les chantiers de construction de Berlin et
d'ailleurs pour "renvoyer chez eux " les illegaux. Ils ont decouvert que
sur certains sites, 100% des ouvriers sont des illegaux. Les patrons , qui
les paient jusqu'a 12 fois moins qu'un ouvrier allemand protestent
carelles ne peuvent plus - disent-ils, affronter la concurrence des
compagnies etrangeres.

INDONESIE
* 1/11/95 -Sur 40 millions de trravailleurs d'usine seulement 6 sont
"declares" ( ce qui leur donne droit a un minimum derisoire de salaire et
de garanties sociales) . Le reste est contraint d'ignorer tout droit a un
salaire minimum et a quelque indemnisation maladie. Meme dans les societes
la moitie des travaillerus ne sont pas "declares" par les employeurs pour
echapper a des taxations et a toute obligation legale. Sur 157.000
entreprises pratiquement toutes en infraction,225 seulement ont ete
poursuivies en 94 . Sur 31 greves en 95 9 concernaient le non respect de
ce minimum.

---------------------------------------------------------------

INDUSTRIES ALIMENTAIRES
------------------------

GRANDE BRETAGNE
* 2/3/96 - 49 professionnels d'une usine a "bacon " pres d'Edinburgh en
greve depuis 4 semaines pour salaires etr conditions de travail . L'offre
patronale passee de 1,50% a 6% depuis le debut de la greve implique
l'abandon de la pause the et aucun changement dans les methodes musclees de
gestion. L'usine tourne au ralenti avec les cadres, des jaunes et des
apprentis.
* Janvier 96 - 45 turcs employes de J.J. FAST Food a Tottenham (nord de
Londres)(1.500 F par semaine sans arret repas,no vacances ou heures sup
payees et des amendes en cas d'accident) licencies pour s'etre solidarises
avec le sho steward qu'ils avaient elu. Piquets et boycott peuvent avoir
autant de chances que le recours au tribunal du travail. Ils ont obtenu 13
semaines de salaire et une indemnite de 20.000 F du tribunal qui a reporte
sa decision sur leur reintegration.

=46RANCE
* Danone - Strasbourg. Debrayage et sequestration du directeur de l'usine
dont la fermeture est envisagee.
* 17/1/96 Sequestration de deux dirigeants de Spillers Foods Agen SA a Bo=EB
( Lot et Garonne, sud de la France) par 143 travailleurs qui occupent
l'usine ( nourriture pour animaux) menacee de fermeture. Propositions de
reclassement.
* 19/1/96 - Rivoire et Carret a Arles ( voir n=B0 12) Les flics virent le
piquet suite a un jugement. 50% des 124 travailleurs toujours en greve.

---------------------------------------------------------------

INDUSTRIES CHIMIQUES
---------------------

BELGIQUE
* 10/1/96 - Greve de 24 h des 300 ouvriers de Catala - papier et carton (
Drogenbos en Wallonie) reconductible pour le renouvellement d'une
convention collective

=46RANCE
*18/1/96 - Assassinat legal :deja condamne suite a un accident du travail
mortel Rh=F4ne Poulenc ( Pont de Claix , Isere) recidive : une explosion tue
un ouvrier et enblesse serieusement trois autres.

---------------------------------------------------------------

LUTTES GLOBALES - MANIFESTATIONS - EMEUTES
--------------------------------------------

CHINE
* 7/3/96 - " Renforcons le maintien de l'ordre dans les zones rurales,
punissons severement les forces hostiles qui font de l'agitation en
provoquant des troubles". Declaration d'un dirigeant et joignant le gesta a
la parole, lors de la seance de l'Assemblee Nationale Populaire sur les
orientations budgetaires , il a ete annonce quela "police armee "
specialisee dans les operations anti emeutes serait renforcee: 200.000
flics supplementaires viendrait renforcer le million deja disponibles.
Depuis plusieurs mois les paysans (pauvres bien sur) se revoltent contre
leur condition, les imp=F4ts et les taxes, la corruption.De septembre a
novembre 95 les paysans de 22 xian (districts de 3 provinces ( Shanxi,
Henan et Hunan) ont connu une quarantaine d'affrontements violents
consecutifs a des refus de livraisons a l'Etat, a des petitions de masse ,
des barrages routiers,etc..Parmi les "meneurs" figurent les cadres locaux
du parti et il existerait une organisation clandestine assurant une
coordination ayant des revendications sociales "Toutes les richesses de la
terre appartiennent aux paysans " et politiques ( le pouvoir pour des
camites autonomes baptises de divers noms). Cadres prisonniers ou tues,
locaux du parti pris d'assaut et incendies, magasins et entrepts d'Etat
pilles, etc. . 30 morts et 200 blesses parmi lesq autorites dans ce
premier stade, suivi d'une feroce repression par les tropes speciales: 70
morts paysans , 400 blesses, 500 arrestations dont 80 cadres locaux (
chiffres officiels). Y aurait - il aussi une manipulation de la misere
paysanne dans les reglements de compte entre clans autour du pouvoir?
*26/1/96 - Le ministere du travail annonce que dans le Ier semestre de 95
12.956 greves ont ete recensees , 66% de )lus que dans la meme periode de
94 . Les greves sont "legales" mais seulement apres epuisement de
procedures complexes de reglement "pacifique" des conflits. Les seules
greves recensees officiellement concernent les entreprises etrangeres ou
les joint - ventures ( 44% de l'emploi contre 25% aux firmes d'Etat et 31%
aux collectivites diverses)
USA *16/12/95 -Statistiquesun ouvrier americain primaire faisait 11,23 $
l'heure en 1979 et 9.92 $ en 1993 (56 F contre 50 F) alorsqu'un employe a
dipl=F4mes gagait 15,52 en 79 contre 15,71 en 93 ( 77 F contre 78 F). Un
dirigeant d'entreprise dans une grande compagnie se faisait en moyenne 40
fois le salaire d'un travailleur moyen il y a 2a ans et maintenant 190 fois
ce meme salaire moyen actuel.
TURQUIE * 4/1/96 - Mutinerie dans une prison de haute securite dans la
banlieue d'Istanbul ou sont enfermes des detenus politiques. C'est la
troisieme mutinerie dans les prisons turques dans les 6 derniers mois.
Celle-ci fait tache d'huile: le 5 janvier 18 gardiens pris en otage a la
prison de Buca pres d'Izmir et 9 autres a la prison d'Ankara. Des emeutes
dans la banlieue d'Istanbul ont accompagne ces mutineries.A Istanbul ,
l'assaut des troupes a fait 3 morts et 68 blesses. Brimades accrues et
surpopulation carcerale : en 1995 avec 18.000 prisonniers de plus , les
prisons en concentrent 50.000 ; dans les 6 prmeirs mois de 95, 147 d'entre
eux ont "disparu ", 67 ont ete sommairement execute ou sont morts sous la
torture. La mutinerie d'Istanbul fait suite a la mort de 3 prisonniers ,
l'un en greve de la faim , un autre sous la torture et le derneir des
sevices qui l'avaient fait liberer "pour raisons de sante". Le chef de la
police d'Istanbul pense qu'il faut encore renforcer les conditions de
detention.

LIBAN
* 29/2/96 - La moitie des habitants vivent pratiquement dans la misere
alors que s'etalent les enrichis de la guerre civile et de la
reconstruction. Une journee de greve generale lancee par le syndicat
Confederation Generale des Travailleurs du Liban n'a pu se concretiser :
interdite ainsi que toute manifestation avec couvre feu permanent impose
par l'armee. " L"armee tirera sur toute personne qui portera une arme et ne
s'arretera pas a sa demande "
GRECE *29/2/96 - Mutinerie de 750 a la prison de Patras :100 prennent en
otages4 matons dont le directeur. 6 en progfitent pour faire la belle.
* 22/2/96 - Greve generale de 24 h de centaiens de milliers de
travailleurs de toutes branches pour une nouvelle conventions collective et
10% d'augmentation.

AFRIQUE DU SUD
*29/1/96 - Le chef de la police demande des "moyens" pour lutter contre la
criminalite sinon "l'Afrique du Sud risque de devenir un pays de gangsters"
( il ne pense pas aux exploitations charbonnieres et diamantiferes). Un
meurtre toutes les demi heures et un vol de voiture toutes les 5 minutes.
=46aute de moyens , la police se fait sponsoriser par les entreprises sans
doute pour une justice de classe. Comme au temps benis de l'apartheid , 85%
des ressources de la police 80% de ses effectifs sont affectes aux
quartiers blancs et ce sont encore eux qui financent encore la "protection
" de leurs quartiers . Quant aux quartiers noirs ou l'insecurite est totale
, les flics les delaissent de plus en plus: manquant de moyens ils ont peur
du grand risque de se faire tuer, ce qui gache effectivement le metier. En
1995 6.200 flics ont renonce ( ou se sont embauches dans la securite
privee" des nouvelles "reserves " pour blancs) alors qu'on n'a pu en
recruter que 5.500 .

=46RANCE
* 17 ET 18 / 2/96- En reponse a des contr=F4les brutaux de police, Pour la
seconde fois en huit jours ,plus d'une cinquantaine de jeunes de 13:14 ans
se battent plus de 5 heures avec les flics dans une cite de Corbeil (
banlieue sud est de Paris ): voitures incendiees, locaux endommages
* janvier 96 - Comment reduire le ch=F4mage? Mesures d'une note du ministre
Barrot: developper les "contrats de cooperation ",l'employeur toucherait
les indemnites pour faire travailler le "ch=F4meur cooperant " ; transferer
les inscriptions de l'ANPE sur les ASSEDIC qui diminuerait le nombre des
ch=F4meurs de 15%.
* 29/1/96 - Le ministre Raoult declare que chaque nuit entre 30 et 100
voitures sont incendiees dans les "banlieues a problemes". Outre la
guimauve des mesures de facade ( comme des zones hors taxes pour inviter
les patrons a venir y faire bruler leurs usines, le nouveau plan envisage
de creer 4.000 postes chez les flics qui , parait - il seront specialement
entraines a oeuvrer dans la rue sans doute pour la protection des patrons
aventureux.

ROUMANIE
* 21/2/96 - Plusieurs milliers de travailleurs manifestent a Bucarest et
dans tout le pays contre les mises a pied causees par les fermetures
d'usines d'Etat par suite de coupures de courant pour fournitures impayees.

CONGO
* 18/2/96 - Mutinerie de jeunes recrues avec occupation des casernes pour
etre payes: 4 morts et 40 blesses.

BELGIQUE
* 13/2/96 - Accord gouvernement , patronat et syndicats pour une
"redistribution du travail ", un cadre general pour la politique des
salaires (revus en baisse) et la "redistribution" de l'emploi. Il n'est pas
dit ce qu'en pensent les travailleurs.

NICARAGUA
* 4/2/96 - Corruption, misere accrue de l'economie de marche,
multiplication des gangs, de nouveau les escadrons de la mort, anciens
guerilleros ou contras decus des promesses non tenues, etc.. plongent la
"democratie" dans une crise sans issue. Le 30 janvier 300 etudiants armes
ont sequestre a Managua le ministre des affaires etrangeres , des
ambassadeurs et des fonctionnaires pour que les universites soient mieux
dotees. Une centaine d'arrestations et pour obtenir leur liberation
manifestation et capture de 15 flics affectes a la securite du pape.

MOLDAVIE
* 1/11/95 Manifestations de 3.000 dans la capitale Chrisinau pour salaires
et pensions arrieres depuis 6 mois . Revendiquent des mesures pour l'emploi
et l'indexation des comptes bancaires dans une Moldavie en plein declin
economique.

BULGARIE
* 27/6/95 - 20.000 manifestent a Sofia contre le niveau de vie a l'appel de
deux syndicats , Podkepa et la confederation des syndicats independants (
KNSB)

---------------------------------------------------------------

METALLURGIE
------------

=46RANCE
*21/2/96 - 200 ouvriers de Neyrpic ( materiel hydraulique ) filiale de GEC
-Alsthom bloquent l'entree de l'usine contre un projet de restructuration
supprimant 149 emplois sur 600

---------------------------------------------------------------

SANTE
------

=46RANCE
*1/3/96 - H=F4pital de Bourges: greve de trois semaines contre
l'annualisation du service de nuit. et qui continue malgre un accord signe
par certains syndicats.

AFRIQUE DU SUD
* novembre 95 - Soweto - greve sauvage de 3 jours des infirmieres a
l'h=F4pital Baragwanah lancee par un groupe non reconnu Health Workers
=46orum contre un accord signe en juin par le syndicat officiel. La greve
s'est etendue a toutes les cliniques et h=F4pitaux de Soweto et dans tout l=
e
pays. Seuls les services d'urgence et les malades en danger sont soignes.
Tous les autres malades ont ete renvoyes. Les autorites de la province ont
lance un ultimatum pour la reprise du travail mais , bien que menacees de
licenciement, les 1.600 infirmieres ont meme refuse de faire fonctionner un
service minimum. Elles demandent 25% d'augmentation.

---------------------------------------------------------------

SERVICES PUBLICS
-----------------

CANADA
* 27/2/96 - 25.000 fonctionnaires de l'Ontario en greve contre des menaces
de licenciements ( 13.000 au niveau federal); plus de 100.000 manifestants
dans les rues de Hamilton pres de Toronto le 25/2.

---------------------------------------------------------------

TEXTILE ET HABILLEMENT
----------------------

=46RANCE
* novembre 95 - Parthenay ( sud Ouest ) , greve tres suivie de la fileterie
(cordages) contre la fermeture avec le soutien de la population.
* 21/2/96 - Annonay (Ardeche) ,36 salaries de la Societe de confection de
Lingerie , filiale de la Compagnie Financiere Textile de Roanne
(Loire)occupent l'usine contre un projet de delocalisation en Hongrie
facilitee par un dep=F4t de bilan

---------------------------------------------------------------

TRANSPORTS AERIENS
--------------------

BELGIQUE
* 29/1/96 - greve surprise de la division "repas " de Sabena contre le
transfert a la sous-traitance, seulement suspendu pour decision apres
"dialogue " avec les syndicats.
7/2/96 - Sabena , une deuxieme journee consecutive de greve ( initialement
prevue pour 24H) fait annuler tous les vols de Bruxelles.

---------------------------------------------------------------

TRANSPORTS MARITIMES
----------------------

GRANDE BRETAGNE
* 2/3/96 - Les dockers de Liverpool ( voir 11 et 12 ) continuent piquets
et manifestations. 84% d'entre eux ont refuse une offre d'indemnite de
licenciement de 200.000F : ils veulent leur reintegration. Une conference
internationale a decide de poursuivre et d'etendre le boycott des navires
touchant Liverpool . Le MDHC , patron du port menace de licencier des
centaines d'autres travailleurs du port si le boycott est trop efficace.

ALLEMAGNE
* 23/2/96 - Greve et manifestations (20.000 dans la rue) aux chantiers
navals Bremer Vulkan (6.000 ouvriers)menaces de fermeture ( le ch=F4mage a
Breme atteint 20 %)

JAPON
* novembre 95 - 19 marins philippins aux salaires impayes occupent le
navire Crest Shine ancre dans la baie de Tokyo ravitailles uniquement par
le syndicat japonais des marins.

LIBAN
* 21/11/95 Beyrouth 2.000 dockers et autres travailleurs du port en greve
pour l'application d'un nouveau contrat touchant notamment les salaires et
les retraites

RUSSIE
* 8/11/95 - Extreme Orient des milliers d'ouvriers des chantiers navals de
reparation des sous-marins atomiques manifestent a Bolshoi Kamen pur les
salaires impayes depuis 6 mois. Dans la ville , l'electricite est coupee 12
h chaque jour et souvent les HLM ne sont pas chauffes.

---------------------------------------------------------------

TRANSPORTS TERRESTRES
------------------------

GRANDE BRETAGNE
* 22/12/95 - un quart des trains supprimes entre Londres et Manchester
suite a la greve d'une journee de 140 conducteurs pour la reintegration de
4 licencies apres une greve sauvage.
BELGIQUE * janvier 96 - sur fond de menaces de greves et de greves
ponctuelles et de desaccords entre syndicats "socialiste " (CGSP ) et
chretien (SCCC) discussions SNCB (chemins de fer belges) et syndicats sur
tout un ensemble de problemes concernant la restructuration avec des
menaces de sous-traitance, de suppressions de postes, de preretraites avec
embauches compensatoires

=46RANCE
* 23/1/96 - 13eme jour de greve des ouvriers du nettoyage de PEI sur le
site informatique SNCF de Paris contre le licenciement de 5 d'entre eux et
le paiement d'un 13 eme mois

---------------------------------------------------------------

Les informations reunies dans cette publication ont ete collectees dans le
monde entier .Ce numero , comme les precedents sera depose dans des
librairies et centres a Paris et dans differentes villes de France , de
Belgique et de Suisse. Nous ne pouvons les citer tous. Information sur
demande ; nous cherchons d'autres points de dep=F4t .Une edition en anglais
existe aux USA sous le titre "Collective Action Notes" diffuse dans les
memes conditions et reprenant les memes information