(fr) dlmucel_12 [2/2]

counter@francenet.fr
Sat, 23 Mar 1996 09:39:34 +0100


VENEZUELA
*25/9/95 - Lors de l'enterrement d'un jeune tue lors de manifestations a
Caracas contre le cout de la vie, 2.500 se repandent dans la ville "semant
la panique" .

PARAGUAY
*25/9/95 - Un tue lors d'une greve generale de 24 h contre les restrictions
qui vit des affrontements serieux avec les flics.

ARGENTINE
*23/12/95 - Le ch=F4mage atteint officiellement 18,5 % de la population
active une personne sur 5 n'ont ni travail ni couverture sociale).Les
ventes au detail ont baisse de 40% et pres de 42.000 boutiques ont ferme.
Dans la province de Cordoba, 15.000 fonctionnaires doivent etre licencies
et dans plusieurs autres provinces, les salaires de decembre ne seront
payes qu'avec deux mois de retard. Pour des prix equivalents a ceux de
l'Europe, 44% des foyers doivent vivre avec moins de 4.000 francs

GRANDE BRETAGNE
*13 et 14/12/95 - Pour la seconde fois en 6 mois, un jeune noir est
assassine par les flics: une manifestation se transforme en emeute qui
toute une nuit ravage de nouveau Brixton, quartier sud de Londres a forte
minorite noire, 50 boutiques incendiees, 9 blesses, 22 arrestations
*10/6/95 - Un tiers des ressources des 20% plus pauvres de la population
viendrait de l'economie souterraine qui globalement representerait pres de
10% de la production interieure brute.(estimations officielles)
*21/12/95 - 16% des patrons se plaignent de l'impossibilite de trouver un
recrutement selon leur gout: la marchandise travail est "de mauvaise
qualite , pas du tout adaptee quant a ses qualifications et ayant une
pauvre attitude face au travail ".

AFRIQUE DU SUD
*29/11/95 - Les lendemains qui chantent -Manifestations dans tout le pays
contre l'insecurite grandissante. La misere ( ch=F4mage avoue 33%), plus che=
z
les noirs ,la politique de l'apartheid de dislocation des collectivites
noires et la reponse des groupes de lutte des noirs font que la violence
anti apartheid s'est transformee en violence sociale; le taux des meurtres
est le plus eleve du monde et les vols de toutes sortes ( notamment de
voitures ) ont atteints des sommets . Cela touche particulierement les
noirs car 80% des effectifs de police sont utilises a la protection des
blancs . Les autorites veulent organiser des regroupement d'habitations
dans des unites de 600 personnes qui seraient entourees de murs avec une
seule entree proteges par des gardes armes et les habitants eux-memes
organises en patrouilles armees. La seule industrie prospere dans une
economie a la derive ( sauf le charbon, l'or et les diamants) est celles de
la "securite": 200.000 personnes travaillant dans 2.700 compagnies ( en
dehors des flics et de l'armee) vivent du maintien d'un ordre social par la
violence.

MAROC
*29/11/95 - Les femmes, 30 % de l'ensemble des travailleurs sont victimes,
en plus d'une dure exploitation , harcelement sexuel de l'encadrement
masculin en prime ( c'est ceder ou etre licenciee). 450 ouvrieres de la
Manufacture du Maroc dans la banlieue de Rabat sont en greve avec piquet a
l'entree contre les violences contre une de leurs camarades: secretaire du
syndicat de l'usine, revoquee et violee par un chef d'atelier; 17 autres
ouvrieres qui avaient alors proteste avaient ete licenciees sur le champ

TAHITI
*7/9/95 - Profond malaise social qui se greffe sur la reprise des essais
atomiques: 1.000 manifestants transforment une action pour les salaires en
24 heures d'emeutes a Papeete ( aeroport saccage, magasins et batiments
divers pilles et incendies, affrontements avec les flics...Paris envoie 300
gendarmes et 40 paras....

COREE DU SUD
*2/11/95 - Plus de 400 prisonniers politiques dont des syndicalistes en
vertu d'une loi de "securite nationale" donnant a la police des pouvoirs
discretionnaires accreditant des "pratiques musclees"

AUSTRALIE
*15/7/95 - Une enquete aurait revele que 10% des salaries volent leur
patron notamment dans le commerce: dans la plupart des cas , les partons
concernes le meriteraient largement a cause des mauvaises conditions de
travail. Bien mieux des enquetes faites aux USA sont parvenues a la
conclusion qu'il serait plus avantageux de sous-payer les employes et de
les laisser voler dans une certaine marge.

SERBIE
*18/12/95 - 1/3 de la population active (750.000 sur 2.200.000 pour une
population de 10 millions) est au ch=F4mage. Dans un appauvrissement
vertigineux,, compense en partie par les liens avec une agriculture
prospere, les envois d'argent des emigres et une economie souterraine (50%
de l'activite economique totale), la paix sociale est maintenue par une
politique sociale qui absorbe 50% de PIB: ch=F4meur indemnises pendant deux
ans , ch=F4mage technique indemnise a 70% du salaire, retraite et invalidite
payee a 70% du salaire moyen. Mais l'ensemble des infrastructures
completement abandonne est dans un etat tel qu'il a certainement accule le
gouvernement a abandonner ses visees expansionnistes et posera des
problemes redoutables dans l'apres guerre.

---------------------------------------------------------------

METALLURGIE
------------

USA
*5/12/95 - Fin d'une greve de 17 mois de 17.000 ouvriers de Caterpillar
(equipement travaus) ordonnee par le syndicat U A W bien que les
propositions d'un nouveau contrat aient ete rejetees. La greve n'a gene en
aucune facon la firme qui a pu faire tourner ses usines avec des jaunes et
des employes administratifs et 4.000 grevistes avaient repris le travail.
Le nouveau contrat prevoit pas d'augmentation, pas de securite d'emploi
pour les entrants, une flexibilite qui elimine les heures sup, le travail
du week end et de nuit. et une reembauche selective permettant d'eliminer
les "indesirables".

=46RANCE
*5/11/95 - Alsthom , Belfort ( voir n=B0 6) . Suite a la greve de l'automne
94, l'amelioration des "relations humaines " promise se traduit par "une
strategie d'actions de premiere urgence basee sur une radicalisation de la
discipline" dixit une note de la direction qui classe les ouvriers en huit
categories depuis l'indifferent (" ni pour ni contre") au "revolte
permanent " n passant par le "bougon jamais satisfait" et les "fauteurs de
troubles". Un debrayage et une menace de plainte ont amene un recul
dirigeant sur ce qu'ils appellent "derapage de l'ecrit". pourtant une
"liste de salaries dangereux " aurait ete etablie.

RUSSIE
*21/12/95- Les ouvriers des chantiers navals de Polyarnyi dans la
Presqu'ile de Kola bloquent pendant trois jours dans le chantier un
sous-marin nucleaire pour que leurs salaires arrieres soient payes: la
Marine de guerre les menace de poursuites criminelles et de couper tout le
reseau de chauffage des 30.000 habitants de la ville (- 30=B0 en moyenne
actuellement). Sous-marin "libere" contre promesse de paiement des salaires
de ....septembre.

---------------------------------------------------------------

SANTE
------

SALVADOR
*14/9/95 - 150 grevistes evacues par ambulance suite a l'assaut des flics
pour "liberer" un h=F4pital occupe; le "leader" syndical arrete.

CANADA
*21/11/95 - Greve sauvage a l'h=F4pital de Calgary qui commence a la
blanchisserie et s'etend dans les autres services pour les salaires et
contre une semi privatisation ( sous- traitance) (4.000 manifestent dans la
ville) qui se termine le 25 sur des concessions de crainte que la greve ne
s'etende. A Edmonton (Alberta) 3.700 hospitaliers sont alors encore en
greve sur les memes revendications.

---------------------------------------------------------------

SERVICES PUBLICS
-----------------

=46RANCE
*4/1/96 - 41eme jour de greve "administrative" des pompiers de Beauvais (
Nord de Paris) qui effectuent leurs missions, sur leurs conditions de
travail.

BELGIQUE
*13/12/95 - Le centre de Bruxelles paralyse alors que 40.00 des services
publics manifestent contre des coupes sombres dans les emplois , les
retraites et les privatisations

AFRIQUE DU SUD
*14/12/95 - Marche de dupes: COSATU avait passe un accord avec l'ANC que le
gouvernement ne prendrait aucune decision concernant les privatisations
dans negociations prealables. L'annonce de la reorganisation du secteur des
transports impliquant privatisation entraine des greves " d'avertissement"
bloquent les transports aeriens , les chemins de fer et les ports.

---------------------------------------------------------------

TEXTILE
-------

BANGLADESH
*25/7/95- Le syndicat National Garment Workers Federation demande
l'application reelle d'une decision gouvernementale fixant le salaire
minimum a 950 Tk, la journee a 48 h par semaine et un jour de repos
hebdomadaire le vendredi. Actuellement, dans la confection, les journees
sont de 14 a 16 h, sept jours sur 7 pour 400 Tk. Entre 25 a 30.000 enfants
travaillent dans cette industrie, ce qui est "officiellement " interdit.
*5/8/95 - 9 femmes dont 6 enfants brulees vives dans l'incendie de deux
ateliers de confection d'un immeuble de 6 etages, l seul escalier servant
aussi d'entrep=F4t de marchandises interdisant toute evasion.

INDONESIE
*11/12/95 - 14.000 ouvriers de Sritex ( majorite de femmes), la plus
grande usine textile d'Asie a Jetis Sukohardja se mettent en greve
simplement pour le respect de leurs droits ( salaire minimum legal,
paiement des heures sup,,etc..). La simple revendication de ces droits
quelques jours avant a declenche un harassement de la direction et de la
police. Le matin de la greve, police et armee entourent l'usine et somment
les ouvriers de reprendre le travail. D'autres ouvriers et etudiants
interviennent. L'assemblee devant l'usine est attaquee par les militaires :
40 arrestations.

---------------------------------------------------------------

TRANSPORTS AERIENS
--------------------

BELGIQUE
*20/12/95 - Troisieme greve de Sabena en trois semaines: 250 vols annules
, contre la suppression des conventions collectives et diverses
restrictions; les syndicats de SABENA suspendent le 22/12 toute nouvelle
action alors que se deroulent de nouvelles discussions sur le plan de
restructuration.

=46RANCE
*7/11/95 - Pour protester contre un plan de restructuration impliquant
4.000 suppressions d'emploi , les travailleurs d'Aerospatiale envahissent
de bloquent tout trafic sur l'aeroport de Toulouse - Blagnac

ESPAGNE
*2/12/95 - 60% des vols d'Iberia supprimes les 28 et 29/ II dans une greve
des pilotes contre la restructuration.

---------------------------------------------------------------

TANSPORTS MARITIMES
---------------------

GRANDE BRETAGNE
Le mouvement des dockers de Liverpool ( voir n=B0 11) continue avec une
solidarite croissante des ports etrangers notamment US, Australiens,
Espagnols qui refusent de travailler avec les porte conteneurs sur lesquels
des jaunes de Liverpool ont travaille. Trois dockers de Liverpool tiennent
des piquets sur les docks US touches par lesdits porte conteneurs et les
menaces de poursuites ont du etre retirees devant la menace d'une greve des
dockers de New York voire de tous les ports US.

---------------------------------------------------------------

TRANSPORTS TERRESTRES
-----------------------

MEXIQUE ET USA
* 27/12/95 - Delocalisation et deregulation: L'accord de libre echange
Mexique- USA (NAFTA) a donne l'acces libre dans toute l'Amerique du Nord
aux camions mexicains. Mais des deux c=F4tes de la frontiere, des opposition=
s
surgissent. Les transporteurs mexicains paient les routiers a la tache, en
pesos, jusqu'a 20 h de conduite non stop et leurs camions ne sont pas aux
normes americaines pour pouvoir circuler aux USA.. Les routiers mexicains
ne sont pas chauds pour conduire aux USA: ils n'auront pas les avantages
des Teamsters qui eux voient justement un danger pour leur job et leurs
conditions de travail si les camions mexicains deferlent sur les routes US
et, outre des actions legales, expriment d'une maniere ou une autre (
parfois violente) leur hostilite a leurs "freres" mexicains. Le resultat
est que les marchandises doivent changer de camions a une frontiere qui est
theoriquement abolie et que l'essor de 50% en deux ans des exportations du
Mexique vers les USA (80% du commerce exterieur du Mexique) fait que les
villes frontieres sont submergees par d'enormes bouchons augmentes encore
par le zeles des douaniers a la recherche de drogues et de bombes.

MEXIQUE
*10/9/95 - La repression contre les 12.000 ouvriers du syndicat SUTAUR
travaillant sur Ruta 100 ( voir n=B0 10) continue apres 5 mois de lutte(
leaders toujours emprisonnes, expulsion des membres de leurs logements et
exclusion des garanties sociales...)

BELGIQUE
*18/12/95 - Toujours contre une restructuration severe ( suppression de
8.500 emplois en 10 ans) et sans attendre un mot d'ordre des centrales
syndicales , les cheminots partent en greve sauvage qui paralyse
progressivement tout le reseau ferre dans la journee, la base ayant
largement deborde les appareils syndicaux

AFRIQUE DU SUD
*8/12/95 - Sequelle de l'apartheid et capitalisme sauvage. La misere des
noirs a engendre toute une economie souterraine notamment dans les
transports par taxis minibus totalement "illegaux" . Pres de 170.000
transportent plus de 2 millions de voyageurs par jour, plus que les bus et
les trains reunis. Cette "industrie" emploie 250.000 travailleurs, dans des
entreprises qui se font une concurrence feroce avec des equipes de tueurs
pour "proteger" les lignes profitables. La "guerre des taxis" a fait 250
tues en 1995. Le gouvernement essaie de "sortir" d'une situation , partie
de la violence urbaine , dont les diverses consequences sont aussi
dommageables economiquement.

ITALIE
*5,6 et 7/12/95 - Greve de trois jours des chemins de fer contre des
mesures de restructuration.

---------------------------------------------------------------

Les informations reunies dans cette publication ont ete collectees dans le
monde entier .Ce numero , comme les precedents sera depose dans des
librairies et centres a Paris et dans differentes villes de France , de
Belgique et de Suisse. Nous ne pouvons les citer tous. Information sur
demande ; nous cherchons d'autres points de dep=F4t .Une edition en anglais
existe aux USA sous le titre "Collective Action Notes" diffuse dans les
memes conditions et reprenant les memes informations