(fr) Le net et les greves [2/2]

counter@dialup.francenet.fr
Fri, 16 Feb 1996 13:02:58 +0100


_______________________________________________________
CONFLITS_L
--------------------------------------------------------------

e'lectronique. Une premie`re limite qui, soit dit en passant, peut
s'e'tendre a` l'ensemble des initiatives de lutte sur le net, a` des titres
et dans des proportions diverses.

Le site Situation De Crise s'annon=E7ait comme re'solument optimiste,
moderne, futuriste, a` la limite me'galomane : des textes, des infos, des
sons, des photos, des vide'os... =C7a allait pe'ter ! En fait, les infos
viennent pour l'essentiel du Re'seau-Infos-Facs, il y aura quelques sons et
photos retransmis les jours de manifs... Pas de vide'os (c'est, a` la base,
complexe techniquement), peu de de'bats.

Le 12 de'cembre Situation De Crise tentera meme de retransmettre en direct
la Coordination nationale des e'tudiants de Tours. Le coup capote
finalement. Les projets les plus fous ne's de l'engouement "techniciste" et
de l'euphorie du lancement, se rognent les ailes sur les dures contraintes
de la re'alite'.

Pour les "Sans", l'effervescence du moment retombe'e, le duo
"interneto-militant" se retire du Cyberia le jour meme de la fin de
l'occupation du centre Beaubourg (soit le 20 de'cembre). Pour David et
Jacques, "sans amertume", le bilan de leur cyberaction est relativement
faible, puisqu'elle n'a provoque' que "peu de retour". Au total, c'est a`
peine une vingtaine de re'ponses e'lectroniques qu'ont re=E7ues les deux
compe`res.

"Les re'sultats, souffle David, n'ont, c'est vrai, pas e'te' de'lirants.
Mais juste a` la mesure du peu de pub qu'on a fait" (18). Pris dans le
tourbillon, ils tout simplement avaient omis d'alerter les me'dias ! Comme
si l'inte'ret re'el de l'expe'rience e'tait ailleurs. Comme si cette
"re'quisition" a` l'amiable de l'Internet n'e'tait qu'une amorce, un ballon
d'essai. "J'ai laisse' le Web en l'e'tat, conclut David Cohen. Il faut
maintenant une volonte' politique de la part des "tetes" de Droits devant!!
pour le continuer. Et, surtout, pour aller plus loin" (19).

Enfin, le Re'seau-Infos-Facs, en tant que mailing list, sauve les
apparences avec un flot d'infos qui sera quotidien, pendant deux ou trois
semaines. Tracts, articles de journaux, commentaires, documents politiques,
sont lance's comme autant de bouteilles a` la mer. Meme si, au fond, les
faiblesses re've'le'es sont les memes que pour l'ensemble des sites. Les
documents et infos mis en ligne sont avant tout "consomme's", et succitent
peu de retours et de participation, la modernite' de l'outil e'crase sa
fonctionalite' (20).

QUESTIONS

Pourtant, a` bien y regarder, le bilan est loin d'etre aussi ne'gatif qu'il
n'y parait. Si cette expe'rimentation a` surtout montre' ses limites
techniques et humaines, elle a aussi, et surtout, sugge're' des
potentialite's quant a` un usage collectif et social au sein d'une
situation de conflictualite'. Et puis, tout cela` a tout de meme
fonctionne', faisant circuler des textes (issus de groupes locaux) et des
information, mettant des individus et des groupes en contact.

Lorsque le Re'seau-Infos-Facs s'inte'rroge sur sa fonctionalite', s'amorce
alors un timide de'bat entre ses abonne's, ou` ceux-ci re've`lent (un peu)
de ce qu'ils font de cette matie`re brute qui parcoure les fils du
te'le'phone.

Ainsi Ab Irato, un abonne' qui a envoye' une contribution ponctuelle,
e'crit-il : "Les textes circulent beaucoup sur internet via le
Re'seau-Infos-Facs (en lutte), mais ils circulent beaucoup moins dans celui
des traces e'crites. Pour ceux (la majorite') qui ne disposent pas d'un
acce`s a Internet, ce re'seau n'a qu'une existence virtuelle. Il nous a
semble' utile de recueillir ces textes sur papier dans des classeurs en
libre consultation, pour qu'ils puissent etre lus e'galement par ceux qui
n'ont pas le choix entre acheter une automobile ou un pret-a`-installer
pour Internet. Deux classeurs existent pour le moment, l'un a e'te'
installe' a la librairie Publico (145, rue Amelot, 75011 paris), et l'autre
dans le local La Bonne Descente (cf. textes "Maintenant ou jamais" diffuse'
il y a deux semaines sur le re'seau / au 64, rue Rebeval, 75019 paris). Il
serait utile que cette initiative de virtualite' concre`te soit reprise par
d'autres, a' Paris et en province" (21).

Un autre, professeur de philosophie dans lyce'e de banlieue, raconte : "Je
pique plein de textes sur cette liste, et je les envoie sur d'autres. Je me
fais un carnet d'adresses de luttes, et je contacte directement les
auteurs. Tout cela, vous qui tenez la liste, vous ne le voyez pas. C'est
extre`mement pre'cieux. Personne ne peut faire le bilan, parce que personne
ne controle l'ensemble. C'est =E7a Internet, et c'est =E7a l'avenir de la
de'mocratie" (22).

Deux "te'moignages", parmi d'autres, qui mettent le doigt sur l'essentiel.
La question n'est pas tant celle de la maitrise "technique" de l'outil, que
celle de l'usage et du contenu... Elle concerne plutot le sens des
pratiques de communication : quelle information, pourquoi, comment, avec
quelles possibilite's ? De ce point de vue, une chose au moins aura e'te'
gagne': il est de'sormais clair que l'enjeu de la communication
e'lectronique est avant tout politique et subjectif, et non technique !

Au fond, le ve'ritable "succe`s" de ces expe'riences, plus qu'au niveau de
leur "efficacite'" (ou "inefficacite'") re'side sans doute la`. Dans les
parcours esquisse's, dans l'ouverture de nouveaux champs de cre'ativite' et
d'invention, dans une se'rie de questions pose'es a` un mouvement de lutte
a` venir et aux conflits sociaux en ge'ne'ral. Le reste rele`ve de
l'anecdote militante ou des vicissitudes de la l'expe'rimentation : des
erreures de jeunesse.

EN SUITE ?

Les questions ainsi souleve'es sont effectivement celle de la capacite' des
mouvements de lutte, non seulement a` maitriser les canaux de circulation
des informations - en terme d'autonomie face au monopole me'diatique et
commercial (23) -, mais de combiner des instruments (en particulier ceux
des nouvelles technologies de la communication) pour produire une
information, une communication, un sens commun qui soit, dans ses formes,
ses modulations, ses circuits, dans et pour le mouvement, donc autonomes
dans leurs de'terminations essentielles.

De ce point de vue, Internet et plus globalement la communication
e'lectronique ouvrent des perspectives en termes de parcours possibles. "A
la ne'cessite' d'inventer de nouvelles formes d'action et de re'flexion
pour que nous nous changions de socie'te', internet propose une formule non
hie'rarchise'e, mondiale et hyper-locale pour inventer les chemins de la
liberte' dans un monde ou les ordinateurs auront remplace'es les forets.
Les sites en gre`ve rappellent opportune'ment aux marchands du web que le
re'seau des re'seaux est surtout la foret dans laquelle se perdra ou se
gagnera le prochain combat de la Liberte' contre l'obscurantisme et le
fanatisme" (24).

La possibilite' d'etre acteur de la communication - plus qu'usager - qui
caracte'rise Internet en tant que "re'seau des re'seaux", sont des atouts
de'terminant. Sutout lorsque ce qui est a` l'ordre du jour c'est la
capacite' a` connecter des situations concre`tes d'un mouvement de lutte
dont une des caracte'ristiques forte est la de'centralisation, la forte
autonomie de chacune de ses composante locale ou particulie`re.

C'est cette souplesse possible du net qui a e'te' re've'le'e par les
expe'riences de novembre-de'cembre dernier. Tout se jouera maintenant sur
la capacite' a` poser les questions politiques de communication et a`
produire des pratiques alternatives... Des pistes que de nouveaux projets
tentent de'ja` d'expe'rimenter et d'approfondir (25). Ce qui est certains
c'est que c'est la re'appropriation collective de la communication et de
ses outils, de ses re'seaux et de ses fonctions, par les acteurs des
conflits sociaux, c'est a` dire l'invention des instances d'une
communication autonome, qui apporteront une re'ponse a` toutes ces
questions. en attendant, l'aventure continue...

Alors, peut-etre, cette boutade, "cette gre`ve e'tait la gre`ve du fax, la
prochaine sera la gre`ve sur Internet" (26) sera peut etre une re'alite'...
Mais c'est une autre histoire, et elle s'e'crit au pre'sent.

Aris Papathe'odorou

(Extrait de "Futur ante'rier", nume'ro 30-31, hivers 96, a' paraitre)

----------------

(1) On avait rarement autant vu, entendu, lu et commente' dans les me'dias,
les de'claration (quotidiennes, ou presque) des dirigeants des grandes
centrales syndicales.

(2) Conversations te'le'phoniques a` plusieurs. Notons au passage qu'il
s'agit d'un bel exemple de de'tournement d'un service de France Te'le'com
con=E7u essentiellement pour les cadres et dirigeants d'entreprise.

(3) Via le re'seau Renater l'ensemble des universite's et des centres de
recherche ont, potentiellement, acce`s a` Internet. Par ailleurs, en
=46rance, le phe'nome`ne de mode autour du net a, incontestablement, touche'
en premier, en dehors des salarie's du secteur informatique et ceux dont le
travail les contraint a` l'usage de l'outil informatique et/ou
te'le'matique, les e'tudiants et les enseignants

(4) Une maling list, comme on dit en jargon, est un syste`me de diffusion
automatique d'informations et documents aux "abonne's" (ceux qui ont fait
la demande d'etre dans le "circuit", ici il n'est pas question d'argent) de
la dite liste.

(5) Le Web est la partie visible, pour le "grand public" de l'iceberg
Internet : il s'agit de serveurs graphique et multi-t=E2ches construits sur
le principe de l'hyper-texte/hyper-me'dia.

(6) Texte de pre'sentation du Re'seau-Infos-Facs (en lutte). L'ensemble des
archives de R-I-F sont disponibles sur le Web :
Reseau Anarchiste Quebequois
http://COMM.qc.ca/Centre/Reseau/nouv.html
A-infos
http://www.lglobal.com/TAO/A-Infos95/france.html

(7) Ibidem.

(8) http://www.anet.fr/~aris/

(9) "Le web en gre`ve" (article anonyme pour fait de gre`ve des
signatures), Libe'ration, cahier multime'dia, vendredi 8 de'cembre 1995.

(10) Mail de pre'sentation du projet Situation De Crise (4 de'cembre 1995).

(11) Patrick Robin, directeur d'Imaginet, le prestataire de services qui
he'berge et met en page Situation de crise, in "Le web en gre`ve", op.cit.

(12) Mail de pre'sentation du projet Situation De Crise (4 de'cembre 1995).

(13) Mail de "revendication" de l'occupation du centre Beaubourg (13
de'cembre 1995).

(14) David Cohen, Se battre pour Droits devant!!, avril 1995, 100 pp.,
Droit devant Editions.

(15) Les news group, ou "forum e'lectroniques" sont des espaces
te'le'matiques ouverts ou` chacun peu de'poser un message, un texte, une
image, etc. qui sera immediatement de ce fait disponible pour tous les
utilisateurs d'Internet, du moins ceux qui fre'quente ce forum (il y en a`
plus de 4000 en tout).

(16) David Dufresne "Droit au logement re'quisitionne un cybercafe'",
Libe'ration, cahier multime'dia, vendredi 5 janvier 1996.

(17) Ibidem.

(178 "Droit au logement re'quisitionne un cybercafe'", op.cit.

(19) Ibidem.

(20) A titre indicatif, R-I-F aura environ 140 abonne's, re'partis sur une
trentaines de villes : environs une quarantaines d'entre eux enverons des
contributions plus ou moins re'gulie`res. Parmis les "muets", plusieurs
e'tudiants d'universite's comme Nice, Bordeaux, Toulouse, Rouen, qui furent
pourtant a` la pointe de la lutte universitaire.

(21) Texte de la mailing list Re'seau-Infos-Facs.

(22) Ibidem.

(23) Position libertaire "classique", telle qu'elle fut exprime'e par
Ronald Creagh, professeur a` l'universite' de Montpellier. sur le
Re'seau-Infos-Facs : "Si nous voulons substituer a` l'information
domestique'e par les grandes agences d'information et de distribution
commerciale de celle-ci, si nous voulons briser le monopole de fait d'un
journalisme de de'fe'rence, il est indispensable de rechercher et de
contribuer a` des formes alternatives, autonomes, d'information et de
re'flexion".

(24) Mail d'un des animateurs de Situation De Crise au Re'seau-Infos-Facs.

(25) Comme le serveur e'lectronique De'cembre 95, du syndicat SUD-PTT, ou
la mailing list "Conflits-L" qui prend la suite du Re'seau-Infos-Facs pour
en e'largir les principes et les fonctions a` l'ensemble des luttes sociale
"dans" et "hors" de la production

(26) Un cheminot parisien.

[FIN 2\2]

_______________________________________________________
EUROPEAN COUNTER NETWORK - PARIS / FRANCE
--------------------------------------------------------------
Ecn c/o Reflex - 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris (France)
--------------------------------------------------------------
eMail : counter@francenet.fr
Samizdat : http://www.anet.fr/~aris/
A-Infos : http://www.lglobal.com/TAO/ainfos.html
TAO: http://www.lglobal.com/TAO/
-------------------------------------------------------------
_______________________________________________________