(fr) Universite ?

counter@francenet.fr
Fri, 19 Jan 1996 15:25:47 +0100


_______________________________________________________

E-C-N PARIS/FRANCE
---------------------------------------------------------------

L'UNIVERSIT=C9 SERT-ELLE ENCORE =C0 QUELQUE CHOSE ?

L'universit=E9, haut lieu de culture et de formation intellectuelle, issue
possible =E0 la fatalit=E9 de la crise et du ch=F4mage, n'est-elle pas derri=
=E8re
l'apparence a le mythe, profond=E9ment toute autre ? Le r=F4le de
l'enseignement est-il de former les futurs cadres, ouvriers, employ=E9s, mai=
s
aussi ch=F4meurs et pr=E9caires de demain? Une force de travail corv=E9able =
=E0
merci et des citoyens dociles et r=E9sign=E9s?
Apr=E8s le "bahut caserne", la fac vient ainsi consacrer et prolonger un
enseignement soumis =E0 la domination de l'=E9conomie, espace privil=E9gi=E9=
de la
s=E9lection sociale et de la reproduction de toutes les in=E9galit=E9s. Dans=
un
monde o=F9 la concurrence se fait de plus en plus =E2pre, et o=F9 le profit =
est
la logique dominante, l'=E9cole est incapable - et n'a pas comme objectif -
d'=E9galiser les chances, de former des individus libres et autonomes, mais
bien de r=E9pondre aux besoins de l'=E9conomie et du pouvoir, de former des
individus aptes =E0 se positionner sur le march=E9 du travail =E0 un niveau=
ou un
autre de la hi=E9rarchie sociale.

Notes, contr=F4le, discipline, pour imposer l'atomisation,
l'individualisation et la mise en comp=E9tition des jeunes pour la
"r=E9ussite"; examens sanction, et impossibilit=E9 d'intervention sur le
contenu des cours, pour ancrer un savoir qui ne nous appartient pas,
totalement inf=E9od=E9 au pouvoir des mandarins et de l'=C9tat. Tout est fai=
t
pour former et modeler non des esprits libres, mais des comp=E9tences et une
qualification r=E9utilisable par la production, =E0 commencer par la
flexibilit=E9 et la mobilit=E9 requise par la nouvelle organisation du trava=
il.
Mais l'enseignement c'est aussi une formidable machine pour reproduire les
valeurs du syst=E8me. Ainsi la la=EFcit=E9, comme norme qui masque, nie et =
=E9crase
les diff=E9rences et les sp=E9cificit=E9s, pour imposer une "identit=E9 fran=
=E7aise",
les "valeurs r=E9publicaines", la soumission au mod=E8le social dominant. =
=ABEtre
fran=E7ais c'est un =E9tat d'esprit, pas une couleur de peau=BB proclamait=
il y a
quelques ann=E9es un syndicat =E9tudiant de droite extr=EAme (I'UNI), un slo=
gan
qui r=E9sume bien aujourd'hui ce dogme fondateur de l'=E9ducation r=E9public=
aine:
former des petits Fran=E7ais qui fassent fonctionner et prosp=E9rer
l'entreprise France".

La droite, puis la gauche, puis de nouveau la droite (pour ne pas parler de
l'interm=E8de de la premi=E8re cohabitation) s'acharnent depuis des ann=E9es=
=E0
promouvoir des r=E9formes de "modernisation" de l'enseignement Chaque fois
-par-del=E0 quelques nuances et les discours pompeux sur =ABun enseignement
adapt=E9 comme rem=E8de =E0 la crise=BB- l'objectif reste le m=EAme: d=E9r=
=E9glementer
l'enseignement, l'adapter toujours plus aux besoins nouveaux du cycle
productif, le soumettre toujours plus =E0 un contr=F4le le politique et soci=
al.

Ainsi aujourd'hui l'=E9conomie de march=E9 gagne m=EAme l'universit=E9. Les =
facs
sont mises en concurrence - ce qui signifie leur hi=E9rarchisation, et une
valorisation diff=E9renci=E9e de leurs dipl=F4mes), d=E9sengagement financie=
r
partiel de l'Etat (le projet p=E9dagogique que chaque fac doit pr=E9senter
n'est financ=E9 qu'=E0 hauteur de 80%), partenariat avec les collectivit=E9s
locales et les entreprises (avec apparitions de fili=E8res "sponsoris=E9es")=
,
multiplication des institutions priv=E9es (facult=E9s, instituts, =E9coles),=
etc.

La question de l'utilit=E9 de l'universit=E9 reste enti=E8re et en appelle a=
insi
=E0 de multiples remises en cause de notre r=F4le au sein m=EAme de ces=
lieux de
savoir et de culture.

R=E9approprions nous le savoir, faisons en sorte de n'=EAtre pas les produit=
s
que l'on aimerait faire de nous et transformons ainsi, l'universit=E9,
l'=E9cole en lieux ouverts, pluriels, prenant en compte les diff=E9rences et
les d=E9sirs de chacun. Finalement, pour une autre universit=E9, pour une au=
tre
=E9cole, prenons nos affaires en main !

Des militants de Scalp-Reflex Paris

_______________________________________________________

EUROPEAN COUNTER NETWORK - PARIS / FRANCE
---------------------------------------------------------------
Ecn c/o Reflex - 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris (France)
---------------------------------------------------------------
eMail : counter@francenet.fr
Samizdat Web Site : http://www.anet.fr/~aris/
---------------------------------------------------------------
______________________________________________________