(fr) RIF / Causes Communes

by way of neil@lds.co.uk (counter@francenet.fr)
Thu, 4 Jan 1996 07:48:23 +0100


_______________________________________________________

R=C9SEAU-INFOS-FACS
---------------------------------------------------------------

MUTINERIE, R=C9SISTANCE HUMAINE COMME ANTI-=C9CONOMIE

[ Autonomie et Causes Communes ]

[ Iris - Journal de critique du temps ]

"Vivre!" C'=E9tait le slogan d'une banderole arbor=E9e par un groupe de=
femmes
et de postiers des entres de tri =E0 la manifestation du 5 d=E9cembre, =E0=
Paris.
En effet, ce refus de se faire avoir, cette soudaine vague d'insoumision,
r=E9sistance humaine contre le totalitarisme de l'=E9conomique et ses=
logiques
mon=E9taires, financi=E8res, budg=E9taires et asphyxiantes est quelque chose=
qui
=E9chappe aux classifiations re=E7ues.

Classifications, habituellement, binaires: caract=E8re r=E9formiste ou
r=E9volutionnaire ? Lutte offensive ou d=E9fensive ? Horizon bloqu=E9 entre=
les
cages revendicaves ou perspectives qui ont outre, au-del=E0 de cet horizon ?

Eclairs d'une vie diff=E9rente
----------------------

A c=F4t=E9 et autour de tout cela, le black-out des rouages de la vie
quotidienne a chamboul=E9 les modes de vie. Une microphysique de rencontres,
une texture de solidarit=E9s diverses - les passages offerts en voiture =E0
celles et ceux qui faisaient du stop, par exemple, une certaine gaiet=E9,=
une
sorte de climat euphorique au lieu des habituelles sinistrose, panique,
grogne antigr=E9viste - ont laiss=E9 entrevoir les =E9clairs d'une vie
diff=E9rente.

Face =E0 cela, les expressions remises =E0 l'honneur parla d=E9magogie des
Faiseurs d'opinion, des pouvoirs publics et d'intellectuels de tous bords
("corporativisme", "=E9go=EFsme vulgaire", et ainsi de suite...) r=E9sonnent
comme des obsc=E9nit=E9s: bien entendu, les "golden-boys" sont, eux, exempte=
de
toutes ces consid=E9rations !

Si l'on ajoute =E0 cela des =E9nonc=E9s aussi faux qu'invraisemblables, tels=
que
"la casse n'est qu'une provocation polici=E8re", on peut constituer un
v=E9ritable b=EAtisier.

Mais nous reviendrons l=E0-dessus...

Ce qui nous semble troublant, c'est que ces m=EAmes expressions trouvent un
=E9cho dans la phras=E9ologie r=E9volutionnariste, tiss=E9 d'id=E9ologie et=
de
morale, des belles =E2mes d=E9pourvues de toute trace de mat=E9rialisme=
critique.

Forc=E9ment revendicative dans sa forme imm=E9diate, cette mutinerie, cette
r=E9sistance humaine au fondamentalisme terroriste de la science =E9conomiqu=
e =E0
l'=E9poque actuelle, porte en soi des aspects radicalement subversifs. Que
tant de "r=E9volutionnaires" ne le voient m=EAme pas, c'est pas nouveau:=
tant
pis pour eux...

Le probl=E8me n'est pas le mythe de la dur=E9e illimit=E9e de l'outrance. de
l'effet boule-de-neige, ni la gr=E8ve g=E9n=E9rale, la violence, le grand=
soir...

La mondialisatio r=E9elle qui re-formate le monde, la crise des
Etats-nations, la radicale transformation de la configuration du travail,
de la relation travail/non-travail, le quadrillage des "interd=E9pendances"
dont on nous rebat les oreilles ont fait en sorte que tout mod=E8le de
"r=E9volution" au sens de la "prise du pouvoir" =E0 l'=E9chelle d'un=
Etat-nation,
au sens de la "politique r=E9volutionnaire" comme art - r=E9volutionnaire -=
de
gouverner (parfaite contradiction dans les termes), n'est d=E9sormais plus
concevable. Et c'est bien.

COMME SI ...
----------------------

On est dans un monde qui,.en plus de tout le reste-=E9cocatastrophesj
pollutions mentales, d=E9mocatastrophes, etc.-, est marqu=E9 par un double
paradoxe: le premier est celui d'une richesse, d'une masse de biens
produits (mis =E0 part ici tout jugement de valeur et critique du syst=E8me=
des
besoins, de la forme de marchandise, de l'ali=E9nation du travail, du
salariat) immens=E9ment plus grande qu'en 1968, par exemple, tandis que les
pauvret=E9s absolues et relatives augmentent; le second est repr=E9sent=E9=
par le
fait que la masse de travail n=E9cessaire =E0 produire ces biens a chut=E9=
d'une
fa=E7on vertigineuse, tandis que la dur=E9e de la journ=E9e de travail=
individuel
de ceux qui ont le (bien triste) "privil=E8ge" d'avoir un emploi est rest=E9=
e
rigide.

Rupture
----------------------

On doit et on peut commencer par affirmer que, pour tout un chacun des
=EAtres humains, disposer des moyens d'une existence d=E9cente et =E9panouie=
est
primordial et =E9non=E7able comme s'il s'agissait d'un "droit naturel".=
D'une
mani=E8re semblable =E0 celle dont un autre "droit" - celui de ne pas =EAtre
esclave - s'=E9tait affirm=E9. Bien entendu, deux si=E8cles apr=E8s avoir=
d=E9cr=E9t=E9
ce "droit", il persiste dans le monde une masse de travail esclave (du
goulag chinois aux prisons am=E9ricaines, en passant par quantit=E9 de=
tranches
de travail "invisible" non r=E9mun=E9r=E9). Mais ni l'un ni l'autre ne
constituent une bonne raison de regretter l'action de Toussaint-Louverture!

Si "la base de la valorisation n'est plus le temps de travail individuel de
l'ouvrier mais tout le temps de tout un chacun des =EAtres humains", il est
temps de prendre acte, de tirer les cons=E9quences de cene rupture d=E9j=E0
consomm=E9e du nexus travail/revenu.

Il est temps d'affirmer que d=E9clarer: "celui qui ne travail pas ne doit=
pas
manger" est devenu rien d'autre qu'une complicit=E9 de massacre des pauvres.

REVENU D'EXISTENCE OPTIMAL
----------------------

C'est =E0 partir de cette r=E9clamation - point de d=E9part (pour l'instant,
invisible, imaginaire) d'une sorte de cahier de dol=E9ances, de besoins, de
d=E9sirs, de raisonnements et de r=E8ves - que peuvent s'ouvrir les
cons=E9quences "effectuelles" les plus vari=E9es.

L=E0 sera l'enjeu. Biens=FBr, la seule chose certaine c'est que sans cette
v=E9ritable r=E9volution - ou plut=F4t, bien plus que "r=E9volution" (car de=
le
mouvement des astres, ce mot d=E9signe une ellipse, chose qui fait que l'on
revient p=E9riodiquement =E0 la case d=E9part...) -, il faut consid=E9rer=
comme
fort probable une issue ap=F4calyptique pour l'esp=E8ce humaine, le vivant=
dans
son ensemble, et m=EAme la plan=E8te.

Tout redevient possible
----------------------

En revanche, si cette id=E9e si simple et en m=EAme temps si compliqu=E9e =
=E0
r=E9alis=E9e commence =E0 s'affirmer (et c'est le cas, depuis le texte des
am=E9rindiens sur ce sujet, =E0 la conf=E9rence de Rio, jusqu'aux tracts des
jeunes =E9tudiants, pr=E9caires, ch=F4meurs, inoccup=E9s, r=E9clamants un=
revenu
d'existance "optimal" ou "d=E9cent", =E0 Paris VIII et ailleurs), tout
redevient possible. si ce renversement radical de ce point de vue est
d=E9cr=E9t=E9 _ dans les mentalit=E9s, les pratiques th=E9oriques, les=
critiques
pratiques, les exp=E9rimentations, les luttes, les affrontements _ l'horizon
pourra commencer =E0 s'ouvrir.

Tout ce qui en d=E9coulera in=E9vitablement - les mots pour le d=E9signer,=
les
processus, les contextes... -, tout =E7a il faudra l'aborder apr=E8s...

Il faudra se lib=E9rer des pr=E9jug=E9s autant que de la tentation de figer=
tout
=E7a dans un mod=E8le-projet achev=E9 ("utopisme d'un monde d'oisivet=E9"=
ou, =E0
l'oppos=E9, "inscription dans une restructuration de la r=E9gulation=
sociale",
"communisme" ou "artisanat",etc).

"D=E9cr=E9ter" l'acc=E8s aux moyens d'existence et d'=E9panouissement
----------------------

Nous d=E9finirions cet "apr=E8s" comme le passage du travail (ses formes
"individuelles" et "collectives", son d=E9ni qui s'inscrit dans la mis=E8re)=
=E0
la libre activit=E9. Cela impliquerait l'exp=E9rimentation de formes
embryonnaires d'une texture de liens humains et sociaux radicalement
diff=E9rents, vers la communaut=E9 des singularit=E9s variablement agenc=E9e=
s et
co-responsables dans laquelle l'=E9panouissement de chacun serait condition
de l'=E9panouissement de tous, et vice versa. Nous dirions : le chemin vers
des modes de richesse autre que l'amas de proth=E8ses marchandes, avec le=
mal
de vivre engendr=E9 par la mis=E8re et le manque, qu'on connait.

Pour ainsi dire : "l'intendance suivra", avec ses d=E9bats, conflits,
r=E9sultantes concr=E8tes...

Un exemple: le fait de "d=E9cr=E9ter" une chose aussi simple que l'acc=E8s=
aux
moyens d'existence et d'=E9panouissement pour tout un chacun, du seul fait
d'=EAtre n=E9(e) sur Terre, ne pourra pas ne pas entra=EEner une=
transformation
radicale, une sortie - avant tout conceptuelle - de l'horizon des
cat=E9gories de la raison =E9conomique. Et m=EAme dans l'=E9tat de chose en=
place
qu'on appelle "le salariat", "le capitalisme", "l'=E9conomie", il serait
impensable qu'une tendance dans cette direction ne soit porteuse d'une
r=E9duction draconienne des horaires de travail: avec toutes ses=
cons=E9quences
en cha=EEne.
Voil=E0 pour commencer...

ANIMAL SOCIAL
----------------------

Lorsque la vague de luttes de ce mois de d=E9cembre 1995, dans son caract=E8=
re
aigu, conclura son cycle, forc=E9ment, il faudra passer de la modalit=E9 de
l'outrance, de la phase de black-out/syncope =E0 la prise de consistance
d'une sorte de syst=E8me arborescent de ruisseaux confluant vers un fleuve,
chacun avec ses singularit=E9s, mais en gardant des traces, profondes et
irr=E9versibles, de cette grande mutinerie qui, en ce cas, aura =E9t=E9
fondatrice.

Les lexiques dichotomiques de l'outillage traditionnel (avant-garde/masse,
intellectuels/mouvement, etc.) appara=EEtronts pour ce qu'ils sont:
desincrustations r=E9siduelles, des cristallisation de bribes d'id=E9ologies=
,
fantasmatiques, un b=E9gaiement de dogmes, d'improbables certitudes,
v=E9ritable lest plombant les virtualit=E9s de radicalit=E9 de ce grand =AB=
animal
social =BB qu'on appelle mouvement.

Capacit=E9 d'existance et offensive
----------------------

C'est notre pari. La puce =E0 l'oreille a gagn=E9 du terrain au cours des
journ=E9es de ce formidable NON.

En tout cas, ces journ=E9es pendant lesquelles un caillou a =E9t=E9 lanc=E9=
dans
l'engrenage d'une rationalit=E9 =E9conomique - qui s'est affranchie de toute
prise en compte qui ne lui soit interne - contraindront les r=E9seaux de
d=E9cision =E0 r=E9introduire dans le nombre des variables avec lesquels il=
faut
compter uhe capacit=E9 d'existence et de r=E9sistance virtuellement=
offensive
des =EAtres humains dans leur singularit=E9 aussi bien qu'en commun. Mauvais
r=E9veil.

Pendant ces semaines, il n'y aura pas eu les montres cass=E9es contre le
Chrono-ma=EEtre, on n'aura pas cri=E9 . "Les =E9conomistes =E0 la lanteme",=
on
n'aura pas vu le commencement d'une extinction de la fonction de
gouvernement, c'est =E0 dire de l'=C9tat, du Politique comme langage s=E9par=
=E9,
superpos=E9, charg=E9 de formater les faits, les personnes, les choses, les
temps. En revanche, il y aura eu une pause, I'aper,cu d'une vie diff=E9rente
dans laquelle on sortirait de ses peurs respectives et o=F9 l'on pourrait
se-rencontrer, se sourire... Il y aura eu la f=EAte.
Ce n'est pas peu, voyez...

Le 16-12-95

_______________________________________________________

R=C9SEAU-INFOS-FACS
---------------------------------------------------------------

> Envoyer vos textes et infos par e-Mail =E0 :
reflex@cybera.anet.fr

> Ou par fax =E0 : (1) 43 72 15 77

> Consulter les documents sur le web :
http//www.anet.fr/~aris/NoPasaran.facs.html

> Pour recevoir les textes et infos mis en circulation par eMail :
Counter@dialup.francenet.fr
Pr=E9ciser "Abonnement R=E9seau-Infos-Facs"

_______________________________________________________

EUROPEAN COUNTER NETWORK - PARIS / FRANCE
---------------------------------------------------------------
Ecn c/o Reflex - 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris (France)
---------------------------------------------------------------
eMail : counter@dialup.francenet.fr
Samizdat Web Site : http://www.anet.fr/~aris/
---------------------------------------------------------------
______________________________________________________

--------------------------------------------------
--/\-- A-Infos A-Infos
/ / \ \ A-Infos A-Infos
---|--/----\--|--- A-Infos A-Infos
\/ \/
/\______/\ http://www.lglobal.com/TAO/ainfos.html

To Subscribe to a-infos
Send a message to majordomo@lglobal.com
With the message in the body:
subscribe a-infos
To Unsubscribe send:
unsubscribe a-infos
--------------------------------------------------